Une histoire préméditée : Chapitre 73

« Chérine- ALLEZ ! »

J’ouvre les yeux et me jette sur Chérine pour l’empêcher de hurler davantage.

« Chérine- Ah bah enfin ! Bon, bouges, t’es lourd. Dit-elle écroulée de rire. »

Je me relève et lui souris. Ça doit faire au moins une heure que mademoiselle hurle pour essayer de me lever. Sauf que j’ai la gueule de bois et que me hurler dessus pour me lever ne servirait à rien, mise à part me donner un horrible mal de tête. Et bien-entendu, c’est ce que madame a réussi à faire. Bravo !

« Moi- J’ai mal à la tête maintenant. T’es contente ?
Chérine- Tu avais qu’à te lever.
Moi- J’ai la gueule de bois.
Chérine- Tu n’avais qu’à pas boire.
Moi- Et… »

Chérine me coupe et ajoute :

« Chérine- Par pitié Vincent, ferme-là. Arrête de te plaindre, j’ai enduré ça toute la mâtiné avec Mattew et je vous signale que moi aussi j’ai mal à la tête alors s’il vous plaît : STOP !
Moi- Pourquoi je devrais me lever ?
Chérine- Parce qu’il est quatorze heures, peut-être ? Parce que je suis réveillée et que Mattew aussi, peut-être ? Parce qu’on a rendez-vous avec les jumelles dans une heure peut-être ? Ou tout simplement parce que notre séance de ciné est à seize heures ? Ou je n’en sais rien, mais lève-toi. Allez ! Dit-elle avec insistance. »

Je finis par me levais. J’attrape un short, des claquettes et un débardeur noir et pars dans la salle de bain me préparer. J’ai vraiment la flemme ce matin, moi ! Ou plutôt, cette après-midi, vu l’heure… Une fois prêt, je sors de la salle de bain, attrape mon badge et le glisse dans ma poche pour ne pas l’oublier.

« Mattew- Prêt ?
Moi- Prêt.
Chérine- Bon, on y go. Les jumelles nous attendent devant le ciné, avec le copain de Julia. Il a insisté pour venir…
Moi- Comment ça, il a insisté ? Tu l’as vu ?
Chérine- Oui, parce que même si moi je n’étais pas bien, je me suis levée ce matin. J’ai mangé avec les jumelles à midi et j’ai fait la rencontre de Arthur, le copain de Julia. Dit-elle en se mettant sur la pointe des pieds, pour me faire un bisou sur la joue.
Moi- Ah…
Mattew- Ouaip ! Et on est en retard.
Moi- Bah, ce sera sans moi. Déjà j’ai mal à la tête et puis… Je ne sais pas, je ne me sens pas. »

Je m’assois sur le canapé, le regard à moitié dans le vide. Je suis préoccupé. Ma cuite de la veille m’a fait penser à ma mère. J’espère qu’elle va bien… J’espère qu’elle est rentrée. Je me demande bien où elle peut être, pourquoi elle n’a pas donné signe de vie et pourquoi elle a disparue du jour au lendemain ? Puis ma sœur… Beaucoup de gens me manquent en fait. Même Logan me manque, pour vous dire. J’ai la haine contre lui. Mais on a été ami. Jamais proche, mais des amis quand même. Et lorsque tu tisses une vraie amitié avec quelqu’un, proche ou pas, un brin de nostalgie sera toujours là pour te rappeler le bon vieux temps…

« Chérine- Hého ? Dit-elle en passant la main devant mon visage pour me faire réagir, mais en vain.
Mattew- Hé bro ? Déconne pas là. »

Je percute que Chérine et Mattew me parle, ce qui me fait sortir de mes penser. Je la regarde et souris.

« Mattew- Arrête avec tes sourires forcés ! Qu’est-ce que tu as ?
Moi- Bah rien.
Chérine- T’es sûr que ça va, Vincent ? Dit-elle soucieuse.
Moi- Oui ça va. Bon ! Moi, je passe ma fin d’après-midi à la salle de sport. Allez au ciné si vous voulez, mais moi ça ne me dit rien. J’ai envie de me défouler aujourd’hui. Dit-je avec un grand sourire.
Mattew- Bah, je viens avec toi, moi.
Chérine- On annulera avec les jumelles, on reportera au pire.
Moi- Bah tiens, ça doit être elle !
Chérine- De quoi ?
Moi- Bah, ça ne vient pas de toquer ?
Chérine- Euh… Je ne crois pas. »

Mattew se lève et part ouvrir la porte.

« Estelle- Coucou ! Dit-elle en se ruant sur les lèvres de Mattew.
Mattew- Entre, vas-y.
Estelle- Je venais juste pour savoir ce que tu faisais cette après-midi. Je ne bosse pas et je m’étais dit qu’on aurait pu aller faire un tour…
Mattew- Bah, on allait…
Moi- Vas-y. Dit-je en le coupant.
Chérine- Oui, vas-y ! Ne t’inquiète pas pour nous, on est grand.
Mattew- Bah, ok alors !
Estelle- Je t’attends dans le hall dans vingt minutes ?
Mattew- Parfait !
Estelle- Ah et au fait ! Pour le retour, ça ne sera pas André qui vous raccompagnera jusqu’à la gare des trains, mais quelqu’un d’autre.
Moi- Ah bon, pourquoi ?
Estelle- Il a était licencié.
Moi- Ah. Dommage, il était sympa.
Mattew- Ouais c’est vrai… Dit-il déçu.
Estelle- Je préférais vous le dire maintenant, car sinon j’aurais oubliée. Tenez. Dit-elle en nous tendant un bout de papier avec le numéro de notre chauffeur du retour.
Mattew- Merci !
Estelle- De rien.
Moi- Et puis de toute façon on a le temps ! On est encore en vacance pendant un bon moment.
Estelle- C’est vrai. Répond t-elle souriante. »

Estelle nous dit au revoir et repart.

« Chérine- Bah, Mattew va rejoindre Estelle au pire. Moi et Vincent on passe informer les jumelles en allant à la salle.
Mattew- Ça marche ! Bon, à ce soir. Dit-il en en partant rejoindre Estelle. »

Chérine s’assied à côté de moi, dépose sa main sur la mienne et me dit :

« Chérine- Je crois que je dois te dire quelque chose. »

Cliquez ici pour lire la suite !

 

Laisser un commentaire