Une enfance inexistante : Chapitre 7

Pour moi, Jeff a toujours été comme un grand frère, et quand il ma dit ça je me suis sentie soulagée et inquiète à la fois.
J’avais peur des représailles, peur de Jean-Paul, encore aujourd’hui j’en ai peur…
Cet homme si je peux appeler ça un homme a détruit ma vie, mon futur, mon enfance à cause de lui est inexistante .


Je le hais au plus haut point, je souffre qu’il souffre et je compte me venger…
La vie ne tient qu’à un fil et là  je suis peut-être vivante mais je suis comme morte depuis l’âge de 11 ans…

Jeff me ramène chez moi et quand on arrive chez moi, mes parents sont en train de regarder la télé.
Il rentre en furie et va voir directement mes parents il est très nerveux pas juste à ce moment là mais c’est une vraie pile électrique ce mec.

Papa&Maman: Bonjour Jeff, que se passe-t-il ?
Jeff : Jenny s’est confiée à moi
Papa: Et sur quoi elle s’est confiée ?
Moi: Jeff s’il te plait dis leur rien…Dis-je la gorge serrée
Jeff: Non je peux pas laisser passer ça Jenny désolé
Maman: Bon qu’est-ce qu’il se passe ?
Jeff : Jenny est venue me parler et elle m’a dit que Jean Paul l’a …
Papa: L’a quoi ? Sa voix tremblait.
Moi: IL M’A TOUCHÉE! Crie-je de douleur
Maman: Non, c’est pas possible…
Papa: Mais je vais le tuer ce fils de P*** !
Jeff : Je veut plus jamais qu’il s’approche d’elle c’est clair, Denis emmène la au commissariat prendre sa plainte.
Maman: Je vais appeler Patrick et Anne marie
Moi : Pardon de ne vous avoir rien dit pendant tout ce temps

Maman et Papa ne disent rien mais il me prennent dans les bras.

Mon père m’emmène au commissariat je pleure encore à cause de tout à l’heure et toutes mes larmes qui ne sont plus sortis depuis la première fois sortent maintenant .

Arrivée à l’accueil du commissariat .

Policière: Bonjour c’est à quel sujet ?
Papa : Ma fille est victime d’attouchements sexuels
Policière: Je préviens tout de suite le service des mineurs, monsieur
Papa: Merci
Policière : Veuillez patientez en salle d’attente s’il vous plait, en attendant que le brigadier arrive
Papa : Très bien merci

Papa et moi nous dirigeons vers la salle d’attente et une attente interminable commença… On a vu plein de cas bizarre et pleins d’homme les uns après les autres menottés.

Le brigadier arrive après 2 heures d’attente…

Brigadier : Bonjour Mr L******
Papa: Bonjour brigadier
Brigadier : Allons dans mon bureau
Papa : Très bien

On arrive dans le bureau et il demande a mon père de patienter en dehors du bureau pour m’interroger seule.

Brigadier : Alors tu t’appelles Jenny c’est ça ?
Moi : Oui c’est ça
Brigadier : Explique moi ce qu’il s’est passé dans les moindres détails.
Moi: …..

Cliquez ici pour lire la suite

One thought on “Une enfance inexistante : Chapitre 7”

Laisser un commentaire