Chronique Un nouveau départ : Partie 9

Vendredi — je me lève toute excitée ! Aujourd’hui les cours sont banalisés pour les répétitions et préparations associés au spectacle et au bal.–

Ça y est le spectacle est fini, maintenant place au bal. Avec Mia et Clary on retourne chez moi pour nous préparer mettre nos robes, nous coiffer et nous maquiller. On enfile toutes nos robes, pour ma part je ne suis pas sûre de mon choix, c’est une robe magnifique mais j’ai peur de gâcher tout son potentiel en la portant. Mais malgré tout je fais confiance à Jake et bizarrement, le fait que Brandon l’ait choisi pour moi me fait sourire, bien que je ne sache pas pourquoi. Sans doute parce que c’est la première fois qu’il ne se moque pas de moi et qu’il a fait un choix qui me correspond en grande partie. J’arrête mes rêveries, il ne reste pas beaucoup de temps et nous devons nous dépêcher si on ne veut pas que les garçons viennent nous presser.

Continuer la lecture de Chronique Un nouveau départ : Partie 9

Chronique Un nouveau départ : Partie 8

Après notre séance shopping, nous sommes tous allés manger une pizza puis nous sommes rentrés chez nous.
Vers 3h30 du matin, je fis un cauchemar, enfaite j’ai beaucoup de problèmes pour dormir depuis l’accident de voiture de mes parents. On était à Disneyland avec Julia quand c’est arrivé, la police a appelé et j’ai cru que Julia allait s’évanouir quand elle l’a appris, elle ne pouvait plus parler et avec Jake on était paniqué. Depuis dès que j’ai peur je vais rejoindre Jake dans son lit. Cela à déjà posé quelques problèmes quand il ramenait une fille le soir et que je voulais qu’il la laisse.

Continuer la lecture de Chronique Un nouveau départ : Partie 8

Chronique Un nouveau départ : Partie 7

Je vais passer une semaine car il ne s’est pas passé grand-chose depuis le mardi de la rentrée.
L’entrainement des pompom girls commencent à être vraiment fructueux et Mia a de bonnes idées, le spectacle de la rentrée sera sûrement une réussite, d’ailleurs il a lieu vendredi. Au niveau des cours, je bosse bien et je me suis plutôt bien rapprochée de Clary même si j’ai encore du mal à faire confiance. Sinon maintenant on forme une véritable bande avec Jake, Timéo, Brandon, William, Clary, Mia et moi. Et oui, nous avons pris Mia sous notre aile car Krystal commençait à vouloir la détruire… Elle y tient à son poste de capitaine des pompom girls !
D’un côté, je sais qu’elle ne fera rien pour gâcher le spectacle de la rentrée car il est suivit d’un bal et qu’elle rêve d’être élue reine et que s’il y  a un problème avec le spectacle c’est-à-dire le match de foot américain, le match de foot français et la représentation des pompom girls ; le bal est annulé.

Continuer la lecture de Chronique Un nouveau départ : Partie 7

Chronique Un nouveau départ : Partie 6

Alors que les garçons revenaient, je vis Mia venir vers moi. Alors Mia est la mascotte de notre équipe, elle sert de messager entre les équipes et doit mettre un costume de poussin… Son rôle n’est pas très glorieux mais elle le prend à cœur alors tant mieux pour elle.

Mia – Jude je te cherche partout !

Moi – Un problème Mia ?

Mia – Je viens te dire que la répétition est avancée à 15h30.

Moi – Pourquoi ?

Continuer la lecture de Chronique Un nouveau départ : Partie 6

Chronique Un nouveau départ : Partie 5

Quand mon réveil sonna, j’étais déjà réveillée depuis un moment, je n’ai pas dormi de la nuit. J’ai tellement peur de ce qui va se passer…

Jake – Ca va aller princesse, aujourd’hui tu passes la journée avec moi.

Moi – Je ne vais pas me cacher derrière toi Jake !

Jake – Tu ne te cacheras jamais derrière moi ! On va juste trainer ensemble, on est jumeau après tout !

Moi – D’accord ! Bon préparons nous.

Je mis un jean slim, un T-shirt ample bleu pétrole, une veste en cuir, des ballerines et mon sac. J’ai fais un gros chignon et je me suis maquillée, c’est une première depuis la fête avec Timéo. Jake mit un T-shirt blanc moulant, un jean noir, une paire de basket et son sac à dos.
On prit le bus direction le lycée avec Timéo, on s’assit ensemble au fond et je remarquai les regards des gens.

Moi – Jake, ils me regardent tous…

Continuer la lecture de Chronique Un nouveau départ : Partie 5

Chronique Un nouveau départ : Partie 4

Humiliée, moquée, détruite, il y a tellement de mots catastrophiques pour décrire ce que je ressens que j’en suffoque, mes larmes m’étouffent, je n’arrive pas à faire semblant. Je ne suis qu’une idiote de plus dans ce monde, ils sont tous faux, et ils ont brisé ma confiance. Est-ce que Timéo le savait ? Je n’espère pas en tout cas j’ai gâché son anniversaire et il ne peut que m’en vouloir…
Il est 4h50 du matin, il me reste donc 16 jours avant la rentrée, dans 16 jours je vais devoir affronter les rumeurs, les chuchotements sur mon passage, les regards qui jugent…. Je ne sais pas quoi faire, cette garce à raison, elle a tout compris et j’ai bien trop de fierté pour me raccrocher à mon frère…
J’aimerai qu’il soit là mais en même temps j’aimerai m’enfoncer dans mon désespoir je l’ai déjà fais ce n’est pas compliqué, c’est même reposant….

Continuer la lecture de Chronique Un nouveau départ : Partie 4

Chronique Un nouveau départ : Partie 3

Je suis partie en direction du bar, et là j’ai vu Krystal face à Mégane. Elles se toisaient et Clary était en arrière plan avec Eliott. Je m’avançai donc pour soutenir Krystal dans ce qui semblait être une future joute verbale.

 

Moi –  Que se passe-t-il ?

Krystal – A ton avis ? *me lançant un regard amer et rempli de colère froide.* Pourquoi est-elle là ? Et  surtout pourquoi elle était en train d’embrasser langoureusement ton copain ?

Continuer la lecture de Chronique Un nouveau départ : Partie 3

Chronique Un nouveau départ : Partie 2

Je me préparais quand tout à coup, je vis passer dans le couloir un garçon, je l’avais déjà croisé au lycée car Krystal lui avait couru après mais il n’avait pas voulu d’elle, ce qui est assez rare pour être remarqué.

Continuer la lecture de Chronique Un nouveau départ : Partie 2

Chronique Un nouveau départ : Partie 1

Tous les ans, mon frère et ses amis font une fête sur la plage pour le 15 août.
D’ailleurs, ce matin là, le gros sac qui m’a sauté dessus pour me réveiller m’a rappelé que la plus grosse fête de l’été approchait !

 

Moi – Arggg ! Dégage !

…. – Mon héros le plus beau ?

Moi – Timéo ! Un jour il faudra t’apprendre la douceur !

Timéo – Madame n’est jamais contente, pour une fois que je pense à te réveiller !

Moi – tu penses toujours à me réveiller le 15 août, bon anniversaire !

Timéo – Ah merci ! Et oui, j’ai enfin 17 ans princesse et ce soir on va s’éclater !

Moi – Oui c’est …

 

DRRRRING *mon téléphone sonne* Je m’excuse auprès de Timéo et je décroche.

Continuer la lecture de Chronique Un nouveau départ : Partie 1

Chronique Un nouveau départ : Prologue

Bonjour, je m’appelle Jude, Jude Wild !

J’ai 17 ans et je suis actuellement en terminale L à Biscarosse.
Je pense que vous devez voir qui je suis, la fille populaire du lycée ! Enfin moi je ne suis pas vraiment la fille la plus populaire du lycée, celle qui a toutes les éloges c’est Krystal, ma meilleure amie ! Enfin je dis ça mais j’ai l’impression que devant les garçons, les professeurs et les filles du bahut, elle me rabaisse pour garder la vedette. Elle est en terminale STG mais elle aurait pu faire une école d’art car tout en elle est théâtrale, de ses cheveux à son maquillage et adore être le centre de l’attention. Elle créée des rumeurs, dirige les pompom girls et doit faire 2-3 scandales par semaine pour rester dans la lumière…

Continuer la lecture de Chronique Un nouveau départ : Prologue

Une enfance inexistante : Chapitre final

Je lui explique dans les moindres détails, il tape tout dans son ordinateur. Il était vraiment gentil avec moi …
Au tour de mon papa de passer dans le bureau, moi j’attends sur les chaises à l’entrée du bureau. Le temps passe et j’attends toujours, toute les questions que je me pose depuis le début s’entrechoquent dans ma tête…
Continuer la lecture de Une enfance inexistante : Chapitre final

Une enfance inexistante : Chapitre 7

Pour moi, Jeff a toujours été comme un grand frère, et quand il ma dit ça je me suis sentie soulagée et inquiète à la fois.
J’avais peur des représailles, peur de Jean-Paul, encore aujourd’hui j’en ai peur…
Cet homme si je peux appeler ça un homme a détruit ma vie, mon futur, mon enfance à cause de lui est inexistante .

Continuer la lecture de Une enfance inexistante : Chapitre 7

Une enfance inexistante : Chapitre 5

Les jours passent et je me sens toujours aussi mal…
Comment je peux oublier tout ça ?
Je suis sale en fait ?
Peut être est-ce de ma faute ?
Je l’ai chercher ?
Toutes ces questions ont une réponse.
Tu ne pourras jamais oublier, ça restera gravé en toi. Tu apprends juste à vivre avec.
Ce n’est en aucun cas ta faute, tu n’es pas sale : c’est lui la pourriture, et il payera de ces actes.
Comment peux-tu le chercher ? Tu n’es qu’une enfant de 11 ans innocente et sensible et il a détruit ton enfance…

Continuer la lecture de Une enfance inexistante : Chapitre 5

Une enfance inexistante : Chapitre 4

Le cauchemar a commencé …

(Je ne vous mets pas les détails, c’est trop dur a écrire et pour vous trop dur à lire )

Je rentre chez moi complètement dépitée, mon père voulait me faire un câlin mais je l’ai repoussé et je n’oublierai jamais ce geste…

Continuer la lecture de Une enfance inexistante : Chapitre 4

Une enfance inexistante : Chapitre 2

Avec Sophie on parle, on rigole, on chante ( à l’époque on se prenait pour des chanteuses mdr ) il est l’heure de rentrer, je fais un gros câlin à Sophie et je remonte dans mon allée.
J’enlève ma doudoune et je vais dans la cuisine, préparer à manger pour que ma maman n’ait pas à préparer elle même.
Mon père est parti la chercher au travail, ils vont pas tarder à rentrer.

Continuer la lecture de Une enfance inexistante : Chapitre 2

Une enfance inexistante : Chapitre 1

Aujourd’hui mon papa et ma maman sont au travail, papa conduit des gros camions et maman est femme de ménage.
Papa travaille très tôt le matin et maman travaille l’après midi jusqu’au soir, c’est mon grand frère qui me garde tous les jours je vais dans sa chambre il chante et il écrit les paroles qui l’écoute il me fait rire il est trop concentré il est trop beau mon frère il chante du rohff et moi je joue avec mes peluches et j’essaye de chanter avec lui mais c’est trop dur ça va trop vite.

Continuer la lecture de Une enfance inexistante : Chapitre 1