CHAPITRE 4

/ Un mois plus tard /

Un mois passa et j’ai vu Liam rentrer avec tout un tas de file durant ce mois, limite une fille différente par soir, ça me mettait vraiment en rogne mais je ne disais rien, après tout nous n’étions pas en couple mais le fait qu’il le fasse sous mon toit et que j’entende tout ça me rendait folle, surtout qu’il faut être honnête, ça fait des mois et des mois qu’il ne se passe rien de croustillant dans ma vie alors le voir s’amuser et profiter me fait de la peine et je me rends compte que ma vie est devenu vraiment maussade. J’ai fini par lui en parler et il a arrêté, du moins de le faire à la maison … et petit à petit notre relation est devenu de plus en plus ambigu. J’ai très vite compris qu’il cherchait juste à s’amuser sans se prendre la tête, qu’il ne voulait en aucun cas se poser et je ne sais pas pourquoi mais j’aimais ce nouveau Liam car certes il couchait à droite à gauche, mais il avait l’air heureux, serein et il s’amusait ! C’est tout ce dont il me fallait en ce moment dans ma vie, un peu d’amusement. Mais il paraissait inaccessible pour moi alors ça m’intriguait, je n’avais rien à perdre et je me disais que après tout, ça ne pourrait pas me faire de mal.

Alors ce jour arriva, malgré lui …

Je suis sur le fauteuil juste en face de Liam, je le regarde depuis un bon petit bout de temps et je me répète dans ma tête que je ne supporte plus sa couleur de cheveux blond, déjà de un ça me rappelle de mauvais souvenir mais en plus ça ne lui va tellement pas … alors je lance :

– Par contre, si tu veux que ça se passe bien entre nous, change ta couleur de cheveux. Riais-je en me levant.

Je me retourne vers lui mais il est déjà derrière moi, je vois sa tête en gros plan et je rigole car il est choqué par ce que je lui ai dit, il me pousse et je me cogne contre le mur ce qui me fait crier, il me maintient les bras au dessus de ma tête et il dit :

– Ça veux dire quoi ça ? Je suis moche ? Demande t-il avec la bouche ouverte. 

C’est fou d’avoir retrouvé notre complicité, pendant ces nombreuses années on avait tout perdu, on n’était plus rien l’un pour l’autre mais là, depuis un mois tout me revient en pleine face et ça me submerge, autant d’émotion positives que négatives …

– Un peu ouais. Riais-je pour le provoquer.

– Qui te dit que je veux te plaire ? Dit-il avec un regard de défis.

Je le regarde sauf que mes yeux se baladent entre sa bouche et ses yeux, pour le coup il me perturbe et je ne sais pas trop ce qui m’arrive mais je le désire, à cet instant précis j’ai envie de lui, maintenant, tout de suite !

J’ai tellement envie de m’amuser, de faire quelque chose que je ne contrôle pas et qui me sorte de ma routine habituelle. Après de nombreuses années a avoir été fidèle, honnête et tout ce qui s’en suit, j’ai l’impression d’avoir loupé quelque chose, d’être passée à cote de choses qui me conviendraient peut être mieux et quand je vois que je ne suis pas capable d’être en couple bien longtemps, je me dis que ça ne serait pas plus mal …

Il me tient toujours les bras ce qui me procure des frissons dans tout le corps, juste le contact de ses mains sur les miennes me fait perdre pied, il faut dire que nos corps sont incroyablement proche aussi …

Et puis merde.

Je colle ma bouche contre la sienne, il répond à mon baiser et petit à petit il me lâche les mains, ce baiser est tellement fougueux et passionnée… sa langue entre en contact avec la mienne et très vite Liam me porte, j’enroule mes jambes autour de sa taille et il m’entraîne dans ma chambre ou il me dépose sur le lit. On se regarde quelque instant et je ne sais pas trop ce qui me prend mais je commence à le déshabiller, je ne me contrôle plus et je ne sais pas vraiment ce que je suis en train de faire, je vais sûrement le regretter mais sur le moment je ne réfléchis pas trop, la seule chose que je fais, c’est agir …

– Naya ne fait pas ça… Sussurre t-il au creux de mon oreille.

« La seule manière de se débarrasser d’une tentation est d’y succomber. »

Je reconnais dans le son de sa voix le fait qu’il essaye de se convaincre lui même en disant cette phrase. Je le connais, depuis de nombreuses années maintenant et je sais comment il marche. J’ai bien vu dans son regard et dans la façon dont il a parlé qu’il en avait autant envie que moi, même si sa bouche dit une chose, son esprit en pense une autre.

Seulement …

Il est désormais en sous vêtement devant moi, je me mord la lèvre en le regardant droit dans les yeux. Tandis que lui ne m’a pas touché et je me demande si c’est par respect ou si je ne lui plaît pas … je continue de l’embrasser un peu partout malgré le fait qu’il ne réagit pas mais au moment où je perds patience et que je commence à sortir de la chambre, Liam me pousse violemment ce qui me fait tomber sur le lit, je laisse échapper un petit rire et il vient sur moi. Il m’embrassa tout en descendant doucement vers mon cou puis ma poitrine et il finit par enlever ma culotte.

Il me fait un de ses effets … Je m’accroche fermement à mes draps tout en me trémoussant et en le laissant faire le travail.

Je n’ai jamais couché de cette manière, sans être en couple avec la personne ou même pour m’amuser mais pour une fois ça fais du bien de faire quelque chose sans me prendre la tête, le faire parce qu’on en a envie et qu’on est deux adultes consentant. Pour le coup je ne contrôle plus rien et j’aime ça, je lâche prise.

Je ne sais pas trop pourquoi je le fais mais en tout cas ce que je sais c’est que ça fait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi bien, après tout comme on dit, « Il n’y a que ça de vrai ». Liam qui ne cesse de sourire et de me regarder avec un regard qui en dit long … au fur et à mesure mes problèmes et tout ce qui me tracasse s’envole avec moi, j’oublie tout pendant l’espace d’un instant.

(…)

On est dans mon lit en train de reprendre notre souffle, j’ai la tête posée sur son torse et je souris, il me caresse doucement l’épaule ce qui me donne des frissons qui n’échappe pas à monsieur.

– Qu’est ce que ça signifie Naya ?.

– Je n’en sais rien. Dis-je calmement.

Mon téléphone sonna …

– Ne répond pas.

Je regarde qui m’appelle et je décide de décrocher car je sais que sinon Hayden va passer à la maison. J’ai mis le haut parleur car Liam s’amuse à me faire des bisous dans le cou ce qui me fait perdre le fil de la conversation.

[Hayden] C’est fou de ne jamais répondre aux messages comme ça là !

[Moi] On se calme, je… n’avais pas vu.

[Hayden] Pourquoi tu es essoufflé ?

[Moi] Euh… Je viens d’aller courir.

 Liam se met à rigoler comme un con du coup, je lui tape le bras. Je sais très bien que je n’ai pas de compte à rendre auprès de Hayden mais je me sent mal alaise qu’il m’appelle à cet instant précis, je suis plutôt pudique et même si il n’est pas en face de moi, je suis gêné.

[Hayden] Ah ok, tu n’es pas seule, je comprends mieux.

[Moi] Non mais…

[Hayden] Je te laisse bisou chou.

Il raccroche.

Je me tourne vers Liam et je le foudroie du regard, il est chiant quand il fait son gamin comme ça, je suis clairement passée pour une imbécile auprès de Hayden surtout que je n’arrivais pas à trouver mes mots, je mettais au moins deux minutes avant de lui répondre à chaque fois.

– Tu es con sérieux.

– Moi je suis con ?

Il s’approche dangereusement de moi et il vient me bloquer les bras et les jambes puis il m’embrasse encore une fois sauf que cette fois ci, il passe par mon cou et il me fait un suçon, sa me rappelle de mauvais souvenir mais je ne dis rien, je n’ai pas envie de gâcher ce moment qui est très agréable.

– Bon, ce n’est pas comme ci on était couché alors qu’il est six heures passés hein. Riais-je.

– et alors ?

– Tu sais, je n’ai pas envie de me mettre en couple, le moment qu’on vient de passer c’était bien et tout mais …

– Ne t’inquiète pas, on a juste couché ensemble, je ne t’ai pas demandé en mariage.

– ouais « Juste ». Riais-je nerveusement : C’est clair que toi tu as l’habitude de coucher avec des filles différentes tous les soirs mais pas moi.

– Je te rappelle que j’étais en prison !

– Ça ne change rien.

– Tu parle trop, je vais me doucher et après on sort.

– Ouais on va aller chez le coiffeur. Riais-je.

– Ta gueule !

J’adore le taquiner, on est maintenant plus âgé que lorsque nous étions au lycée mais au fond nous sommes toujours deux grands enfants qui essayent de rattraper le temps, les moments qu’on a passés loin l’un de l’autre malgré nous …

Je le regarde partir dans la salle de bain, il se lève et il y va tout nu, il ne prend pas la peine de mettre un slip ou quoi, aucune pudeur celui là, en même temps avec ce qu’on vient de faire, je n’ai plus grand chose à voir de lui. Il est incroyablement craquant … 

Évidement, maintenant que nous avons terminé ce que nous faisions, je réfléchis et je me dis que ce n’étais peut être pas une si bonne idée que ça car même si nous sommes d’accord sur le fait qu’on ne veut pas être en couple, je suis pratiquement sur que ça va se reproduire car nous vivons sous le même toit. Ce que j’espère surtout c’est que ça ne va pas faire qu’on va se comporter différemment l’un en vers l’autre car je viens à peine de le retrouver et je n’ai pas envie de le perdre.

J’aime notre complicité, j’aime les moments passés avec lui, j’aime la façon dont il me regarde …

PDV EXTÉRIEUR

Il y a quelques années Liam faisait une fixation sur Naya, il ne voyait que par elle, Naya par ci, Naya par là … et voilà que aujourd’hui il se produit l’inverse, Naya ne voit plus que par lui, elle pense à lui jour et nuit, quand il n’est pas à la maison elle s’inquiète et elle s’énerve toute seule en imaginant ce qu’il fait avec les filles. Serait-ce du a un manque d’affection ? Ressent-elle le besoin d’être admirer et aimer ? Ou est-elle en train d’avoir de réels sentiments pour lui ?

Telles sont les questions !

En tout cas, après ce qu’il vient de se passer, ils savent pertinemment que rien ne sera plus jamais pareil, d’une façon ou d’une autre ils sont liés mais le sont-ils de la même façon ? Lequel des deux se fera prendre à son propre jeu ?

Qui tombera amoureux en premier ? Qui souffrira ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.