Il n’était pas celui que je croyais ; Chapitre 90

CHAPITRE 90

( Il prend un verre avec de l’eau sûrement et il montre le médicament, j’ouvre la bouche et je bois l’eau. L’homme s’en va donc je me retrouve seul.

 

Je crache ce foutu médicament par terre, comme si j’allais avaler ces merdes ! )

PDV NAYA

On est dimanche, il doit être dans les environs de dix sept heure et nous venons de rentrer chez nous. Le voyage est terminé et nous entamons les deux semaines de vacances mais je n’ai rien prévu pour celle ci. La fin du voyage était top, comme le début d’ailleurs. J’en garde tous pleins de souvenirs, je rentre avec énormément de choses mais aussi pleins de photos. J’ai découvert des endroits magnifique que ce soit les parcs, les musées, les plages ou même les magasins car certain son clairement énorme.

 

~~

 

Je ne suis pas encore rentrée chez moi, j’ai été chez Logan pour passer encore un moment avec lui. On est resté dans son lit à se parler pendant tout le temps ou j’étais chez lui. Actuellement je me trouve devant ma maison avec ma grosse valise à côté de moi, Logan me tient dans ses bras et je n’ai pas envie de partir …

 

– Tu va devoir partir …
– Je n’ai vraiment pas envie … Soufflais-je en cachant ma tête dans son cou.

 

Il me sert fort dans ses bras ensuite il me recule et il me fait des bisous partout, sur le front , le nez, le menton, la joue, le cou puis la bouche. Je souris et je l’embrasse à mon tour. Je fais la moue et je commence à partir en lui tenant la main, nos bras sont tendus tandis que j’avance, je ne quitte pas son regard, ma main quitte la sienne, je fais quelque pas puis je me retourne vers lui car je sais qu’il n’est pas parti. En effet, en me retournant, je le vois toujours adossé à sa voiture avec un magnifique sourire. Me voyant retourné, il me fait signe de partir en riant mais je ne l’écoute pas.

 

– Viens dire bonjour à mes parents bébé. Le suppliais-je avec une tête de bébé.
– Non chou je suis fatigué …
– Aller !

 

Il finit par accepter et nous rentrons tout deux main dans la main dans ma maison. Ma petite sœur me saute dessus et Tyler vient me prendre dans ses bras tout comme ma maman. Elle commence à me poser tout un tas de question en me disant d’aller m’asseoir dans le canapé et elle entraîne Logan qui me regarde désespérément car il voulait rentrer chez lui pour se reposer, sa me fait rire.

 

Ma mère parle, parle et parle encore.

 

Je crois que je sais d’où je tiens … elle commence à poser des questions à Logan donc j’en profite pour m’éclipser exprès pour l’embêter, il me lance un regard noir tandis que moi je rigole, je monte voir mon frère.

 

(…)

 

J’étais dans la chambre en train de faire le tri dans mes vêtements pour savoir ce que je pouvais ranger et ce qui allait au sale. A la finale j’ai tout mis à laver …

 

Quand j’entendis ma mère me demander de descendre donc du coup j’y vais.

 

J’arrive en bas et je vois Logan dans le canapé, il est encore là ? Le pauvre ! J’éclate de rire en le regardant tandis qu’il se lève et marche vers moi. Il me pince le ventre puis il met un bandeau sur mes yeux.

 

J’en ai marre des bandeaux…

 

– C’est une blague ?!
– Tu n’as pas eu ton cadeau ma chérie. Répondit ma maman.

 

Logan me dirige et il me fait sortir de la maison du coup je me laisse faire et j’attends de voir mon cadeau. Par contre, je me demande vraiment pourquoi nous sommes sortie dehors …

 

– Tu es prête ? Demanda Tyler.
– Ouiii.
– Enlève le bandeau Logan.

 

Il l’enlève et je regarde devant moi mais je ne vois rien à part mon jardin et un arbre, bon c’est quoi mon cadeau ? Mon jardin il est bien beau mais je m’en fiche un peu pour le moment. Logan rigole puis il me tourne dans l’autre sens et je vois une belle petite voiture devant moi.

 

Je crois halluciner !

 

– Oh mon dieu !
– Oui c’est moi. Dit Logan avec un ton débile.

 

Je le frappe et je cours dans ma voiture.

 

C’est ma propre voiture !

 

J’ai tellement hâte de pouvoir la conduire, je vais pouvoir aller ou je veux et quand je veux.

 

Je la contemple puis je sors pour faire un gros câlin à ma maman et je lui dis milles merci, Julien n’est pas là donc je lui dirais merci plus tard.

 

– Je peux aller faire un tour maman ?
– Non, Tu n’as pas encore ton permis !
– Même quand elle l’aura, je ne monterais pas dans sa voiture. Rigola Logan pour se moquer de moi.
– La même. Enchaîna Tyler sur le même ton.
– Bande de con. Riais-je.

 

(…)

 

Aujourd’hui on est lundi et je dois me rendre au centre pour mineur ou je serais interrogée face à Liam. Je redoute vraiment beaucoup ce moment car je devrais dire ce qu’il m’a fait et c’est dur pour moi d’en parler, à vrai dire, j’en ai parlée à personne, je ne suis jamais vraiment rentrée dans les détails. En face de lui je vais perdre tout mes moyens, je le sais, pourtant je ne devrais pas parce que c’est une ordure mais je ne me contrôle pas. Quand il pose son regard sur moi, son regard noir ou même son regard narquois, je me perds … en même temps, si je ne dis pas réellement ce qu’il s’est passé, il va s’en sortir facilement, trop facilement !

 

(…)

 

Je suis dans une salle sombre face à Liam, il est attaché à la table tandis que moi je suis assise. Une toute petite lumière nous éclaire et entre nous deux se trouve un agent de police. Au moment où je suis rentrée dans la salle, Liam m’a sourit comme il fait d’habitude mais là, il me paraît tellement serein que ça me déstabilise … comment peut-il être aussi sur de lui alors qu’il est en prison ?

 

– Salut ! Dit-il avec le sourire.

 

Je lui lance mon plus mauvais regard, il commence déjà à me narguer.

 

– Que s’est-il passé avec ce jeune homme Mademoiselle ? Demanda le Policier.

 

Je regarde Liam puis le policer, tout les deux sont en train de me regarder en attendant que je dise ce que j’ai à dire mais Liam me regarde avec insistance, c’est limite si il cligne des yeux avec son sourire niait collé sur son visage.

 

– Bah… Déjà il a fait croire qu’il était mort pour que mon copain aille en prison en…
– C’est faux ! Son copain m’a tiré dessus. Riposta Liam.
– Et alors ? tu n’étais pas mort !
– Tirer sur quelqu’un tu crois que c’est normale ?
– Calmez vous ! Mademoiselle continuez. Dit le Policier pour nous stopper.

 

Liam m’énerve, il fait tout pour me faire perdre pied, il nie tout ce que je dis alors qu’il sait très bien que je dis la vérité mais je ne sais pas si je suis crédible face au policier, il serait capable de me faire tomber avec lui…

 

– Ensuite il est revenu vers moi, il m’a fait des avances, il me faisait chanter, il s’en est prit à mes amis. Ajoutais-je en baissant les yeux : Et il a tué un homme sous mes yeux…
– Avez-vous des preuves de ce que vous dites ?

 

Le sourire de Liam s’agrandit, il sait très bien que je n’ai aucune preuve contre lui mais merde, je n’irai pas inventer des histoires pareil. Ils doivent bien comprendre qu’il a un problème dans sa tête puisqu’il a mit en scène sa mort, c’est déjà bien suffisant je trouve !

 

– Non mais…
– Bien donc rien ne joue contre lui.
– Pardon ? Mais vous ne comprenez pas, il a essayé de me violer, il m’a tabassée, il a foncé sur une amie avec sa voiture, il a drogué une autre amie et vous dites que rien ne joue contre lui ? Vous n’allez quand même pas le relâcher !
– Je n’ai pas dis ça, seulement comme nous n’avons pas de preuves, il aura une peine moins lourde.
– C’est une blague, il n’y avait pas de preuves non plus pour mon copain, Logan Moreno !
– Il a avoué ses actes et il y avait de nombreuses empreinte sur la scène de crime.
– Je vous avais dis qu’elle mentait, elle veut tout me mette sur le dos alors qu’elle m’a aidé, j’ai fais tout ça pour elle. Elle m’avait demandé de le faire. Poursuivit Liam.
– Mais il ment ! Je dois avoir des traces sur le corps à cause de lui et vous n’aurez pas de mal à prouver tout ce qu’il a fait !
– Donner moi votre version des faits jeune homme.

 

Encore une fois, il me sourit puis il prend un air triste, comme si il allait pleurer. Putain il est prêt à tout, vraiment à tout pour arriver à ses fins !

 

– Enfaîte, Elle et moi on s’aime mais personne ne veut qu’on soit ensemble alors nous avons monté un plan pour nous débarrasser de ces amis, j’ai d’abord simulé ma mort et je me suis enfui, elle devait me retrouver mais elle n’est pas venu alors je suis venu vers elle mais elle retourne sa veste pour me faire emprisonner alors que ce n’est pas ma faute !

 

(…)

 

Je suis retourné chez moi plus énervée que jamais. Liam n’arrêtait pas de raconter n’ importe quoi au policier et le pire, c’est que je crois qu’il le croyait parce que monsieur s’est carrément mit à pleurer pour jouer sa putain de comédie jusqu’au bout. J’avais vraiment envie de lui sauter à la gorge, il a toujours quelque chose à dire, il ne s’avoue jamais vaincu, c’est clairement insupportable d’avoir en face de soit une personne qui ment à la seconde.

(…)

 

On est le cinq juillet, c’est aujourd’hui les résultats du Bac, autant dire que je suis extrêmement stressée ! On s’est tous retrouvé devant le lycée, plus stressé les uns que les autres ce qui est drôle à voir puisque tout au long de l’année, les garçons ont fait les cons sans vraiment être sérieux en cour mais là, ils ont vraiment envie d’avoir leur bac.

 

~~

 

Durant ces derniers mois, il ne s’est rien passé d’intéressant. Notre vie a repris son cour. Pour ma part, j’ai retrouvé Logan, Layana a retrouvé Hayden et Jason est toujours avec Brooke, ils sont adorables.

 

Liam est en prison pour un bon bout de temps d’après ce que j’ai compris, enfin c’est Logan qui m’a dit ça donc peut être qu’il m’a mentit mais je n’en sais rien et je m’en fiche car au moins il n’est plus présent pour le moment alors autant profiter.

 

J’ai eu mon permis donc je peux enfin conduire ma petite voiture, je vais partout avec, je ne la quitte plus. La première fois que Logan est venu dans ma voiture, il est arrivé avec un casque de moto, j’ai trop rigolé mais c’est un vrai gamin …

 

Enfin voilà, pour mon plus grand plaisir tout le monde va bien !

 

~~

Nous nous dirigeons vers l’endroit des résultats. Tous mains dans la mais comme des enfants. On s’avance jusqu’à apercevoir la liste, une fois devant, on se regarde et on se sourit tous.

 

– Merde à vous. Dit Hayden.

 

Je commence à chercher mon nom, je pose mon doigt sur la liste et je descends doucement, je vois les A puis j’arrive vers les B, Baker, Baker, oh Baker, je tourne la tête vers la droite et je vois « Admise mention assez bien ». Je crois que mon cœur a loupé un battement, je m’éloigne de la foule et je commence à crier de partout.

 

J’ai eu la mention ! Je ne pensais pas l’avoir.

 

Logan vient vers moi, il a l’air d’être triste … tout les autres ce prennent dans les bras sauf Mathilde et Hayden qui vont au rattrapage mais Logan se met un peu plus loin et il s’assoit par terre en mettant sa tête dans ses mains, il pleure ? Je m’approche doucement de lui et je me met à sa hauteur, je pose mes bras autour de son cou et je lui fais des petits bisous. Tout d’un coup, il se lève, il me prend dans ses bras et il me fait tourner.

 

Je n’ai… pas compris.

 

– Je l’ai, putain je l’ai !

 

Je saute encore une fois dans ses bras, je l’embrasse et je le sert fort. Je suis tellement contente pour lui, on a bossé dur avec Carter pour réussir à lui faire rattraper le retard qu’il a eu mais on y est arrivé !

 

– Merci bébé c’est grâce à toi et Carter … Affirme t-il.

 

Il n’aimait pas Carter au début mais en attendant, il lui doit le Bac, sans lui il n’aurait pas réussit à travailler comme il baissait vite les bras car il avait trop de chose à faire mais j’étais là pour le motiver !

 

Les autres viennent vers nous, Hayden est quelque peu énervé, les autres sont tous content.

 

– Rattrapage putain … Dit Hayden.
– Je vais te faire réviser ne t’inquiète pas. Souriais-je.

 

On s’en va pour fêter ça.

 

Nous sommes désormais presque tous des petits bachelier, enfin des grands, on est grand maintenant. Au moment où j’allais monter dans ma voiture, Logan m’enlace, il me retourne et il met sa tête dans mon cou comme un bébé, je rigole puis il me chuchote « Je t’aime mon amour de bachelière », je souris puis je lui réponds en l’embrassant « moi aussi je t’aime mon petit diplômé ».

 

On part, chacun de notre côté dans des voitures différentes comme si le fait d’avoir le Bac nous séparait petit à petit pour nous préparer à vivre les uns sans les autres…

 

Que nous réserve l’avenir ? Allons nous être heureux ? Resterons nous toujours soudés ? Ensemble ? Telles sont les questions !

 

FIN.

Cliquez ici pour commencer le tome II !

Laisser un commentaire