CHAPITRE 22

( Je le regarde d’une façon qui veut dire « Occupe toi de tes affaires et laisse moi tranquille », voyant que je ne réponds rien et que mon regard parle pour moi, il s’en va. Je me rend donc vers l’accueil, une fois devant, je demande :

– Salut, Sophie ! Est-ce que un Logan Moreno a été admis ici ces derniers jours ? )

Sophie s’est mise à regarder sur son ordinateur le nom des personnes qui ont été admise récemment. Sophie c’est une collègue que je croise souvent et avec qui je m’entends plutôt bien, en général on travaille tout les deux le soir mais de temps en temps on se croise dans la journée, en tout cas elle est très gentille et elle prend son travail très au sérieux alors je sais que je peux lui demander n’importe qu’elle service.

– Non je n’ai pas de personne à ce nom mais tu sais avec le monde qu’il y a, certaine personne sont encore dans le couloir en attente d’une chambre. Les blessés grave ont été pris en charge mais pas les autres, donc il doit encore y avoir des personnes « sans identité » si je puis dire …

– C’est dingue qu’il y ai autant de survivant quand même … Murmurais-je en me retournant pour voir tout le monde qui se trouve autour de moi.

– Je ne te le fais pas dire !

Je n’en sais pas plus mais étant donné que j’ai déjà planté mon collègue, autant aller jusqu’au bout. Du coup je me mets à circuler dans les couloirs et en regardant dans les chambres en espérant tomber sur Logan. En vrai je ne sais même pas pourquoi je me casse la tête à le chercher car sérieusement je m’en fiche de lui, à la base je le faisais pour Naya mais là, je ne suis plus sur de rien …

Je traverse les couloirs depuis maintenant une bonne vingtaine de minutes mais toujours pas de trace de Logan. Je croise des personnes qui dorment, d’autre qui se plaignent d’avoir mal et encore celle qui ont la tête quelque peu défiguré … Jusqu’au moment où je passe à côté d’une chambre et que j’entends :

– Bonjour, comment vous appelez vous ?

– Logan Moreno.

Oh mon dieu il est vraiment vivant ! J’avais envie de rentrer à toute vitesse dans la chambre pour le voir de mes propres yeux mais le médecin se met à s’énerver, ce qui m’interpelle :

– Non mais ce n’est vraiment pas possible, regardez moi votre jambe ! comment ça se fait qu’on vous ait laissé dans cet état là, si jamais ça s’est infecté … Bordel qui l’a emmené ici ?!

A cet instant je m’empresse d’aller dans la chambre. Mes yeux sont écarquillés car je vois bel et bien Logan devant moi, il est amoché et il a je ne sais quoi encré dans sa jambe, il a vraiment l’air de souffrir, je comprends pourquoi le médecin s’énerve …

– C’est toi qui l’a emmené ici Liam ?

– Non non mais je le connais et je le pensais mort …

Logan pose son regard sur moi en ne laissant paraître aucune expression sur son visage, il n’a pas l’air plus content que ça de me voir et je peux le comprendre mais j’ai le pouvoir de le faire rentrer ou non et surtout de l’aider, car bon, je pourrais encore une fois faire le con et dire au médecin que je préviens sa famille alors que je ne le ferais pas, personne ne s’en rendrait compte mais … J’ai changé, je n’ai pas envie de faire une telle chose et de l’autre côté, je serais prêt à tout pour préserver ma famille …

Fait le bon choix Liam, pour une fois dans ta vie, fait le bon choix ! Crie ma conscience.

PDV NAYA

Je déboule comme une grosse folle dans l’hôpital, je ne sais pas trop où aller mais je m’en fiche, je continue de courir. D’ailleurs, hors de question de passer par la case « Accueil » puisque je sais très bien qu’ils vont me demander si je suis de la famille et tout ça et que au finale, je n’aurais pas le droit de le voir, peu importe si il est mort ou vivant donc je choisis de me débrouiller toute seule.

Tout en courant je passe ma tête dans toutes les chambres à côté des quelles je passe, j’avoue que ça ne se fait pas mais je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour le trouver. En supposant bien sur qu’il soit dans l’une des chambres en étant vivant … Je vois également beaucoup de personne, parfois je m’arrête prêt d’eux pour savoir si ils ont entendu parler de lui mais la plupart des individus ne me répondent pas ou alors ils ne savent pas …

Au bout d’un moment, je me prends quelqu’un en pleine face ce qui ralentie ma course, bien évidement, cette personne s’excuse et je reprends mon chemin, sauf que en tournant la tête, j’aperçois Logan dans un lit avec Liam à côté de lui. Je suis un peu trop loin pour entendre leur conversation mais j’ai l’impression qu’ils ne sont pas en train de se dire des choses fort sympathique. Je continue de regarder en me cachant derrière un mur pour éviter que Liam me voit et lorsqu’il sort de sa chambre, je fonce.

Il y a quand même quelque chose que je n’arrive pas à comprendre, pourquoi est ce que Liam était dans sa chambre ? Ça voudrait dire que depuis le début il sait qu’il est vivant mais qu’il ne m’a rien dit ou alors il vient tout juste de l’apprendre, mais pourquoi il ne m’envoie pas de messages alors ? Ça me perturbe mais après tout pour le moment je m’en fous, je verrais ça plus tard, là pour le moment, le plus important c’est que Logan est vivant, bordel il est vivant !!

Je n’arrive pas à y croire …

Je rentre dans sa chambre en ayant les larmes aux yeux en voyant son état mais je pleure aussi parce que je suis folle de joie de le savoir en vie. Je savais au fond de moi qu’il ne pouvait pas être mort et encore une fois j’avais raison, comme quoi je ne me suis pas obstinée pour rien !

– Naya … Dit-il faiblement en me tendant sa main.

Je pleure de plus belle. C’est tellement incroyable et en même temps magique ! Je me jette sur lui, j’attrape sa main, je le regarde droit dans les yeux et je glisse :

– Je t’aime. En l’embrassant.

Comprenant ce que je viens de faire, je m’éloigne à toute vitesse de lui et je pars en courant comme une voleuse de sa chambre pour aller prendre l’air et me calmer. Je n’arrive pas à croire que j’ai fait ça et que j’ai dit ça, je suis complètement débile, ce n’est pas possible !

Je sors une clope de mon sac tout en touchant mes lèvres, il a répondu à mon baiser, il m’a lui aussi embrassé, mais pourquoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.