CHAPITRE 14

( c’est égoïste et je le sais mais en attendant, elle est enceinte et elle ne s’en remettra jamais si il venait à mourir car tout à l’heure elle n’arrêtait pas de répéter que c’était de sa faute alors que pas du tout mais quand elle a une idée dans la tête, rien ni personne ne peut lui faire changer d’avis …

J’espère pour elle que tu es vivant … )

Je m’empresse de rentrer à la maison pour retrouver ma petite femme, pour la réconforter même si je n’ai pas vraiment de bonne nouvelle car je ne sais pas plus de choses que lorsque je suis parti mais ce n’est pas de ma faute, il faut juste attendre pour le moment même si c’est sur que ce n’est pas facile pour elle. Je sais très bien que si elle n’avait pas été enceinte elle aurait été capable de se rendre sur le lieu du crash pour trouver Logan par elle même et puis même si elle est enceinte elle serait capable de le faire … c’est bien pour ça qu’il faut que je sois présent et que je m’en occupe à sa place.

Une fois à la maison je la retrouve comme prévu dans le lit avec la télévision allumée sur la chaîne d’informations, à peine ais-je mis un pied dans la chambre que j’attrape la télécommande et j’éteins cet écran. Je me prend un regard noir par Naya qui est encore en train de pleurer et elle se met à me gueuler dessus. Je m’allonge à côté d’elle, je lui demande de se calmer et je lui explique ce qu’on m’a dit :

– Ils n’ont pas de nouvelles pour le moment bébé, il faut attendre mais je m’en occupe ok ? Toi tu te reposes et tu arrêtes de regarder les informations !

– Non mais tu te rends compte qu’on parle de Logan là ? Il est peut être mort, tu comprends ou quoi ? Comment tu veux que je reste allongée à ne rien faire alors qu …

– Je sais mais évite de passer tes nerfs sur moi je n’y suis pour rien, j’essaye de te protéger toi et le bébé comme je peux et je fais tout ce que je peux pour le retrouver donc laisse moi faire, je t’ai promis que je le retrouverais et je le ferais peu importe si il est m …

– Ne le dis pas s’il te plaît !

Elle est vraiment toute faible, elle est toujours en train de trembler et ces larmes coulent encore le long de ces joues, je ne parviens même pas à la calmer, j’ai l’impression de ne servir à rien et sérieusement ça m’énerve.

On est parti pour vivre plusieurs jours voir semaine d’enfer …

– Bébé ? Murmure t-elle.

– Oui ?

– Dis moi que tu ne prendras pas l’avion …

C’est sur et certain que je ne prendrais pas l’avion que je dois prendre demain pour aller voir ma famille et mes amis mais en revanche, je ne pense pas que je ne prendrais plus jamais l’avions de ma vie, car après tout, on peut très bien mourir en voiture ou en train, là c’était un accident et des accidents il y en a tous les jours même si nous connaissons une personne qui se trouvait dedans … Et,je comprends bien dans la phrase de Naya que si jamais je lui dis que je compte quand même reprendre l’avion un jour elle va péter un câble, j’ai l’impression que pour elle, l’avion c’est terminé, ce qui est compréhensible puisqu’elle est encore sous le choc.

Elle me tire le bras pour que je lui réponde :

– Ne t’inquiète pas, je ne vais pas te laisser toute seule.

– Je t’aime, tu le sais ?

– Bien sur que je le sais et je t’aime aussi bébé !

Elle se met encore une fois à pleurer, je lui caresse les cheveux tout en lui faisant des bisous dans l’espoir de la calmer mais je crois que ce soir, rien ni personne n’arrivera à lui redonner le sourire ou du moins, à lui faire ravaler ces larmes.

– Je sais que tu ne le portes pas dans ton cœur mais je ne supporterais pas de le perdre, je n’aurais même pas pu lui dire au revoir, ça fait bien deux ans qu’on ne c’était pas vu, on se parlait seulement par skype, de temps en temps …

– Je comprends bébé, ce n’est jamais facile de perdre quelqu’un.

– Il n’est pas mort bordel !

Je ne répond rien car je ne sais pas quoi dire, je n’ai pas envie de rentrer dans son délire pour lui faire croire qu’il est vivant alors qu’il est fort probable qu’il soit mort. Cette situation ne m’amuse pas du tout, ça ne me fait pas plaisir de savoir qu’il est sûrement décédé mais Naya est dans le déni, elle a bien du voir aux informations l’état de l’avion et puis ils disent tous que c’est presque impossible qu’il y ait des survivants. Il faut qu’elle se prépare à tout les scénarios possibles sinon le jour où sa mort sera prouvé, elle tombera de haut et ça sera vraiment très dur pour elle d’aller de l’avant par la suite …

PDV NAYA

Qu’est ce qu’il peut être maladroit quand il s’y met celui là, rien ne prouve que Logan est mort pour le moment donc je continue à penser qu’il est vivant, peut être que j’ai tors mais je ne suis pas prête à accepter qu’il soit mort, ce n’est pas possible et c’est tout. Il est fort et malin, il a du trouver un moyen de s’en sortir, je le sais et je le sens, j’ai le sentiment qu’il est toujours vivant et je ne compte pas lâcher l’affaire tant que je ne l’aurais pas retrouvé ! Peu importe ce que me dit Liam, clairement ce qu’il me dit ça me rentre par une oreille et ça me sort par l’autre, je m’en contre fiche de ce qu’il pense car de toute façon, lui il est persuadé qu’il est mort, en même temps ça fait des années qu’ils ne se sont pas parlés alors qu’il soit mort ou vivant c’est pareil pour Liam, ce n’est pas ça qui va l’empêcher de vivre sa petite vie tranquille et franchement ça m’énerve !

/ Dans la nuit /

Je suis sur le lieu du crash, je regarde partout autour de moi et je vois de nombreux corps, je m’approche de chacun d’entre eux en espérant tomber sur Logan mais un Logan vivant, pas mort. Je continue mon chemin et petit à petit je m’éloigne de l’avion, je m’enfonce dans une sorte de foret où il y a comme des petites grotte, je m’aventure dans chacune d’elle en m’éclairant avec la seule lumière que j’ai, c’est à dire mon téléphone. Je marche, je marche et je marche encore jusqu’au moment où j’aperçois une ombre devant moi, je me mets à courir mais je trébuche en me prenant le pied dans une racine, je me tiens le ventre et je me relève difficilement, je regarde une nouvelle fois mais je ne vois plus rien, ni personne.

Je m’accroupis contre un arbre tout en serrant mes bras autour de mon ventre, j’ai tellement mal que je pourrais faire un malaise … je laisse ma tête tomber en arrière contre l’arbre qui m’aide à ne pas m’écrouler, je ferme les yeux quelques instants, je reste quelques minutes ainsi, jusqu’au moment où j’entends du bruit, instinctivement j’ouvre mes yeux et je crie :

– Logan c’est toi ?!

Et là, je le vois apparaître devant moi avec le sourire, malgré le fait que sa tête soit en sang et que ces vêtements sont déchirés. Je me lève à toute vitesse, je le sers fort dans mes bras tout en pleurant de joie.

Il est vivant !

– J’ai eu tellement peur pour toi mais tu es vivant, c’est géniale !

– Non Naya …

– Comment ça « non » ?

– Je ne suis pas vivant, tu as vu ma tête ? Elle est pleine de sang ! Regarde mes mains Naya, regarde …

Je m’éloigne de lui tout en tremblant sauf que je me cogne contre l’arbre tandis que Logan ne cesse d’avancer vers moi en me tendant ces mains pleines de sang : il y en a tellement et partout, ça dégouline sans s’arrêter …

– Arrête Logan, tu es vivant, on va te soigner et ça va aller !

– Je suis mort Naya.

Ces mots me résonnent dans la tête, ça me donne le tournis tellement ça me rend mal. Je me laisse tomber au sol tout en hurlant et en pleurant, Logan continue de parler et surtout d’avancer vers moi sauf que je ne l’écoute plus.

Il ne peut pas être mort, je l’ai vu !

Au bout de plusieurs minutes, je relève la tête et je vois Logan accroupis à mes côté avec un sourire qui me fait froid dans le dos. Il paraît si serein, si bien, mais comment c’est possible ? Il pose sa main gauche sur mon visage et chuchote :

– Je suis mort !

Encore une fois je ne peux m’empêcher de crier sauf que cette fois ci on me secoue dans tous les sens ce qui me tétanise encore plus, j’entends des voix au loin, elles se mélangent donc je ne parviens pas à savoir qui parle, il me semble que j’entends l’enfant de Logan, sa chérie ainsi que Liam et Logan lui même.

– C’est horrible, je veux que ça s’arrête !

– Eh bébé tu as fait un cauchemar, calme toi.

Un cauchemar ? Mais de quoi il parle ? Je me redresse et je constate malgré moi que je suis belle et bien dans mon lit, que Liam est à côté de moi, que je suis en pyjama et qu’il fait nuit. Je souffle un grand coup et je me laisse tomber sur mon oreiller, j’ai vraiment crut que c’était la réalité et que je l’avais perdu pour toujours …

{ Logan fait moi un signe, donne moi une piste pour que je sache que tu es vivant et que je vienne te chercher, tu ne peux pas nous laisser comme ça, me laisser … tu as des enfants, tu étais sur le point de te marier. Ça ne peut pas se finir comme ça, il faut que tu te battes, on est tous derrière toi peu importe ou tu te trouves. }

Si seulement ça pouvait se réaliser …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.