CHAPITRE 12

Je souris face à un message de mon chéri lorsque j’entends aux informations :

– Nous venons d’apprendre le crash d’un avion qui partait de bordeaux et qui allait en direction de New-York, d’après nos premières informations il n’y aurait aucun survivant …

Lorsque j’entends ce que le présentateur dit, j’ai d’énormes bouffée de chaleur, je me tiens le ventre de toutes mes forces tandis que mes larmes coulent toute seule sans que je ne puisse les contrôler. Logan ne pouvait pas être dans l’avion, il est vivant, c’est sur et certain qu’il est vivant !

– Il faut que je l’appelle. Dis-je en parlant seule.

Mon téléphone c’était écrasé au sol quand j’ai entendu cette nouvelle, alors je le ramasse et je compose le numéro de Logan comme je peux puisque je tremble comme une feuille, je ne peux pas imaginer qu’il lui soit arrivé quelque chose, non non et non !

Sa sonne, sa sonne…

– Répond putain, répond Logan …

Sans grande surprise il ne répond pas, je me sens de plus en plus mal, j’ai des affreuses douleurs au niveau de mon ventre et j’ai du mal à respirer. De toute façon, ils ne sont pas sur que tout le monde est mort, l’homme de la télévision a dit « Il semblerait » donc il y a encore des chances, après tout dépend de l’endroit du crash …

Une chose est sur, je ne pourrais jamais me pardonner le faite qu’il se soit crasher à cause de moi, il venait me voir, il aurait très bien pu rester chez lui avec sa petite famille et rien de tout ça ne serait arrivé. Je n’avais jamais pensé au faite que un jour où l’autre, à force de prendre l’avion et de faire des vas et viens entre Bordeaux et New york, il nous arriverait des catastrophes, car c’est vrai, je n’ai jamais eu peur de l’avion car il ne m’est jamais rien arrivé mais là, si ce qu’ils ont dit à la télévision c’est bien vrai, je perds une personne à qui je tiens énormément. Et c’est sur que Liam ne prendra pas l’avion pour aller voir sa famille, en tout cas, pour moi l’avion c’est terminé, jamais plus je ne pourrais monter dedans sachant ce qu’il s’est passé avec Logan, si tout ça est bien vrai …

Je décide donc d’appeler Liam au plus vite pour lui dire de rentrer car je ne vais pas pouvoir supporter ce qu’il se passe en étant seule, on doit ce rendre à l’aéroport pour avoir davantage d’information, on doit chercher Logan, on ne peut pas le laisser, je ne peux pas le laisser …

/ Conversation téléphonique /

– Bébé je travaille là …

– Je-Je sais mais rentre tout de suite s’il te plaît. Dis-je en sanglotant.

– Tu pleures ? Qu’est ce qu’il se passe ?

– Rentre, je ne me sens pas bi…

PDV LIAM

Je ne lui laisse même pas le temps de finir sa phrase que je raccroche et que je pars en courant vers ma voiture pour rentrer à la maison, je ne sais pas trop ce qu’il se passe mais je ne l’ai jamais vu comme ça, elle avait l’air vraiment mal et si il arrivait quelque chose au bébé ou même à elle, je ne me le pardonnerai jamais alors je préfère foncer sur place, même si à la base j’étais en train de travailler. La famille c’est beaucoup plus important et de toute façon j’ai demandé à un collègue de me remplacer et j’espère qu’il me couvrira …

En quelques minutes qui m’ont paru interminable j’arrive à la maison, c’est limite si je ne défonce pas la porte, je cours partout dans toutes les pièces pour la trouver en criant son nom et je la retrouve dans les toilettes en train de vomir, elle est tellement pâle … Elle est encore en pleure alors je la relève et je la sers fort dans mes bras, elle me sert fort également et je vois bien qu’elle peine à se tenir debout, tout comme ces sanglots qui se font de plus en plus fort.

– Naya qu’est ce qu’il se passe ? Sérieux tu me fais peur là …

– Le-Le, Il …

Elle se remet à pleurer de plus belle sans pour autant finir sa phrase, je vois bien qu’elle na va pas réussir à parler pendant un bon bout de temps, donc autant que je fasse tout ce qui est en mon pouvoir pour la calmer. Je déteste quand je m’inquiète comme un fou et qu’elle met une éternité à me raconter ce qui ne va pas car pendant ce temps, je me fais tout un tas de film dans ma tête, mais bon je peux comprendre que se soit grave sinon elle ne serait pas dans cet état là. Et puis la voir comme ça, ça me rappelle de mauvais souvenirs puisque la dernière fois qu’elle était au plus bas comme maintenant, c’était lorsqu’elle avait dix sept ans, quand je lui avais fait du mal …

Naya m’a pardonné, elle ne veut plus qu’on en parle et elle a l’air d’avoir oublié mais moi je n’ai rien oublié de cette période et je m’en veux encore d’avoir fait le con avec elle, elle ne méritait pas ça, surtout qu’elle m’a avoué qu’elle avait des sentiments pour moi depuis le début donc tout ce que j’ai fait ça n’a servis à rien, j’aurais dû attendre patiemment mais je ne l’ai pas fait, j’ai préféré user de la force alors que malgré tout, elle est avec moi, nous sommes marié et nous avons une fille magnifique et un autre enfant en route. C’est clairement la fille parfaite et je serais bien bête de lui faire du mal, à sa place peu de personne aurait pardonné aussi rapidement et j’en suis conscient, c’est pour ça que je me suis promis d’être toujours là pour elle, dans les bons comme dans les mauvais moments, je dois la faire sourire et non la faire pleurer, même si pour le coup ce n’est pas à cause de moi qu’elle pleure, enfin je crois …

On était tout les deux allongés dans le canapé, l’un contre l’autre, je la sentais se dandiner mais je n’y faisais pas plus attention, jusqu’au moment où elle se lève et elle me gifle.

Ok je n’ai absolument rien compris …

– Putain tu es trop con, je te parle depuis tout à l’heure et toi tu ne prends même pas la peine de m’écouter ! Ça t’amuse de me voir comme ça ?!

Abasourdi par ce qu’il vient de se passer, je me lève et j’essaye d’attraper sa main mais elle l’éloigne violemment, elle retourne encore une fois dans les toilettes où elle vomit pour la énième fois. Franchement, je n’aime pas ça du tout, elle vomit beaucoup trop, elle est en train d’épuiser toutes ces forces …

Je la suis malgré tout et quand j’arrive aux toilettes, je me mets à son niveau, je tiens ces cheveux et je lui glisse :

– Désoler, j’étais ailleurs. J’ai préféré te laisser te calmer car tu n’avais pas l’air prête pour me raconter …

Elle se relève doucement tout en me chuchotant des petites excuses puis elle me prend la main, elle prend son téléphone, cherche quelque chose et me montre enfin ce qu’il se passe. Je tombe sur une vidéo, une sorte de flash info, j’écoute et plus j’entends ce que la personne dit, plus je me décompose et je comprends l’état de Naya. Instinctivement je pense à Logan car il devrait déjà être à la maison et puis elle ne doit sûrement pas avoir de nouvelle, il faut juste espérer qu’il ai pris une autre compagnie …

– Il faut qu’on prévienne sa femme, qu’on aille à l’hôpital, à l’aéroport, partout Liam, partout, il faut qu’on le retrouve coûte que coûte !

– Alors déjà toi tu ne vas rien faire du tout, je vais appeler un médecin pour qu’il t’examine et tu vas rester ici pour te reposer …

Elle allait me couper la parole mais je prends le dessus, ce n’est clairement pas négociable, elle est bien trop faible pour faire quoi que se soit !

– Je sais que tu ne vas pas être d’accord mais je m’en fiche Naya, tu restes ici et c’est tout ! Je m’en occupe, je ferais tout ce que je peux pour avoir davantage d’informations et je te tiens au courant dès que j’ai du nouveau mais s’il te plaît repose toi bébé …

Elle soupire mais elle finit par me tendre sa main pour que je l’aide à se lever du canapé et gentleman que je suis, je l’emmène dans notre chambre en la portant comme une princesse ce qui lui redonne le sourire pendant quelques instants. Je l’allonge tranquillement dans le lit, je l’embrasse tendrement tout en caressant son petit ventre arrondis et je glisse :

– Prend soin de mon bébé. Souriais-je.

– C’est le mien aussi je te signale !

– Ça, ça reste à prouver …

Je commence à partir sans attendre sa réponse quand je reçois un oreiller dans mon dos, je laisse échapper un petit rire puis je vais dans le salon pour appeler le médecin, je ne compte pas partir avant qu’il ne soit arrivé et de toute façon je vais demander à un ami de venir la surveiller car je ne veux pas qu’elle reste seule parce qu’elle serait capable de sortir malgré ce que je lui ai dit.

Je me pose énormément de questions dans ma tête car je sais pertinemment que si jamais Logan n’est pas vivant, Naya va très mal le vivre, il suffit juste de voir dans qu’elle état elle est actuellement pour imaginer comment elle sera si cette supposition s’avérait vrai. Elle sera clairement à ramasser à la petite cuillère et je m’inquiète pour l’avenir de mon futur bébé … parce que en la voyant vomir ainsi, je me disais qu’elle était vraiment en train de mettre sa santé en péril et ça me fait vraiment peur. Ma fille, elle et le futur bébé sont toute ma vie, je ne supporterais pas de perdre une des trois choses à laquelle je tiens le plus au monde … Alors, je me dois de retrouver Logan, pour le bonheur de ma femme et surtout, de ma famille.

Logan où es tu ? Es-tu vivant ?

 » J’ai hurlé. J’ai hurlé jusqu’à m’en casser la voix. J’ai hurlé jusqu’à ne plus m’entendre. J’ai pleuré. J’ai pleuré jusqu’à ne plus pouvoir ouvrir les yeux. J’ai pleuré jusqu’à ce que mon oreiller soit trempé. J’ai hurlé et pleuré pendant des jours. Puis j’ai hurlé en silence et j’ai pleuré dans la nuit d’encre. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.