Love de Toi : Chapitre 6

Salle d’attente. Ça fait maintenant 1 heure qu’il essaye de la réveiller. Et là je vois une femme arriver.

Femme: Bonjour, c’est vous qui m’avez appelée pour Joy ?
Moi: Oui c’est moi.
Femme: Ou est-elle ?
Moi: Il… il essaye de la réveiller madame
Femme: Comment ça ?

Moi: Son cœur s’est arrêté…
Femme: Non, elle est…
Moi: Je sais pas, madame

Au même moment un médecin arrive.

Médecin: Bonjour, je suis le médecin de Mlle Sawyer Joy. Je tiens à vous dire que votre fille est une battante. On a pu la réanimer mais vu que son cœur a cessé de battre pendant 25 minutes, je ne sais pas encore si elle aura des séquelles de cet arrêt.
Femme: Comment va t-elle ?
Médecin: Son état est stable et il lui faut beaucoup de repos. Vous pouvez néanmoins aller la voir si vous le désirez .
Femme: Merci docteur, merci de tout cœur, que dieu vous bénisse !
Moi: Merci docteur, dis-je en lui serrant la main.

Je laisse donc la femme rentrer, ce qui est normal. Je décide de rentrer chez moi, me reposer et me laver.

*********** Point de vue de Joy **************

J’entends quelqu’un rentrer dans ma chambre, je vois Nana.

Moi: Nana qu’est-ce que tu fais là ?
Nana : C’est normal que je sois là ma puce !
Moi: Qui t’a prévenue ?
Nana: Un garçon qui s’appelle Tyron je crois.
Moi: D’accord…

Ça fait maintenant 1 heure que Nana est là. Elle vient tout juste de partir. Je vais me reposer.

J’entends de nouveau la porte s’ouvrir. Je vois Tyron rentrer tout doucement.

Tyron: Salut !
Moi: Salut.
Tyron: Ça va ?
Moi: Ça pourrait aller mieux…
Tyron: Je voulais te dire pardon pour ce que je t’ai dit sur la colline, je te demande de m’excuser…
Moi: Je ne veux pas de tes excuses.
Tyron: Je m’en veux vraiment pardonne moi Joy…
Moi: Tu devrais partir Tyron.
Tyron: Je peux pas te laisser, c’est plus fort que moi. J’étais là quand ton cœur s’est arrêté, je veux pas et je peux pas te laisser…
Moi: Pars Tyron.
Tyron: Mais…
Moi : Non je veux plus t’entendre, ce que tu m’as dit je l’oublierai pas, même jamais, tu m’a prise pour ce que je ne suis pas. Je veux plus jamais te voir, ni même entendre ton nom, dis-je en le coupant.
Tyron: Je sais que tu n’es pas comme toutes ces filles, tu es tellement plus, je peux pas m’éloigner de toi ou même t’oublier, que tu le veuilles ou non je serai toujours près de toi…
Moi: Dégage !!!!!!!!

Cliquez ici pour lire la suite !