Il n’était pas celui que je croyais : Chapitre 87.

CHAPITRE 87

( sauf que remonter le temps est impossible et regretter ne servira à rien, autant apprécier le fait que tout est finit. )

PDV NAYA

Il est actuellement quinze heures, sa fais exactement cinq heures que nous sommes dans cet avion et il nous reste encore un peu plus de cinq heures. Il me semble que nous allons arriver vers vingt heures donc ça va, ce n’est pas trop tard, par contre c’est incroyablement long…

Je viens de me réveiller car la faim se fait ressentir, j’étais tellement excitée ce matin que je n’ai rien pu avaler. Logan n’a pas dormi il me semble car il est en train de regarder un film, je regardais avec lui sauf que je me suis endormie sur son épaule.

 

– Tu as bien dormi mon gros bébé ? Demande t-il avec le sourire.
– Tu n’es pas très confortable. Riais-je.
– La prochaine fois tu iras mettre ta tête sur quelqu’un d’autre !
– Oui, sur Evan !

 

J’aime trop l’embêter avec ça parce que à chaque fois il s’énerve, il me fait son regard qui est censé être méchant puis je me mets à éclater de rire. Logan ne porte pas Evan dans son cœur puisque lors d’une soirée, quand lui et moi étions en froid, Evan en a profité pour se rapprocher de moi et sous l’effet de l’alcool je ne l’ai pas vraiment repoussé … Enfin ce n’est plus une source de conflit pour nous, on en rigole maintenant mais sur le coup, Logan ne rigolait pas du tout.

 

Jalousie quand tu nous tien …

 

– Salope !

 

Je lui souris malicieusement puis j’attrape mon sac et je mange un peu de tout ce qui se trouve dedans : j’ai pris des fruits, des gâteaux, des bonbons et à boire. Je me suis faite une réserve car je savais que j’allais me faire racketter, Logan a déjà mangé tout mon paquet de gâteau ce gros dalleux. En même temps, ça fais bien longtemps qu’il n’a pas mangé quelque chose de bon alors je peux le comprendre pour le coup.

 

Je me retourne et je vois Hayden en train de somnoler, ça tête est vraiment trop mignonne du coup je décide de sortir mon téléphone et de le prendre en photo. J’avais envie de l’embêter mais je ne l’ai pas fait parce que je n’ai pas envie de lui parler.

 

– Ça va, ils étaient bon mes gâteaux ? Dis-je à Logan.
– Oui, merci au faite. Répondit Hayden.

 

Enfaîte il ne dormait pas cet abrutit !

 

Logan se met à rire tandis que moi je foudroie Hayden du regard, je lui avais dit non donc il s’est servit pendant que je dormais. Qu’est ce qu’il est chiant quand il s’y met ! Surtout qu’il écoute la conversation que j’ai puisque à la base, je parlais à Logan et non à lui.

 

– Tu m’énerve !
– Je t’aime aussi !
– Non, pas moi. Rétorquais-je en croisant les bras au niveau de ma poitrine.
– Quand Logan te le dit tu te calmes direct, je vois tes préférences. Je suis mal aimé !
– Tu n’es pas Logan. Dis-je en me retenant de rire.

 

Franchement je me retiens de rire comme jamais, je ne peux jamais être sérieuse avec lui et je ne peux jamais lui faire la tête bien longtemps non plus, il trouve toujours le moyen de me faire rire, clairement ça m’énerve mais je l’aime trop ce garçon. Cependant je continue de faire la tête pour l’embêter car j’attends toujours qu’il me souhaite mon anniversaire !

Logan me prend dans ses bras en provoquant Hayden, ils m’avaient manqués ces deux là ! Je me retourne pour voir si les filles dorment et je constate qu’elles sont toute en train de dormir et que Hayden a pris le téléphone de Mathilde. Ça va encore crier à son réveil.

 

Je finis de manger puis j’essaye de suivre le film de Logan.

 

PDV LOGAN

Sa fait deux jours que je suis sorti de prison, je suis tellement content ! Je m’étais promis d’être sorti pour l’anniversaire de Naya et j’ai tenu ma promesse, j’ai été libéré pile au bon moment.

 

Ce dernier mois de prison était difficile, je n’en pouvais plus de voir Naya seulement une heure par jour, j’en avais marre de ne pas dormir la nuit à cause du matelas trop fin, je ne supportais plus la nourriture immonde qu’on nous servait. Quand j’étais là bas, je me suis fait quelque ami et c’est ce qui m’a permit de tenir durant la journée, certain était dans le même cas que moi, c’est à dire qu’ils étaient innocent.

 

Je ne sais pas ce qui va se passer pour Liam et je m’en fou. Je voudrais qu’il prenne un maximum pour qu’il comprenne ce que j’ai vécu alors que je n’aurais jamais du y être ! Il a voulu me détruire et surtout détruire Naya mais il n’a pas réussi même si elle doit encore être mal à cause de ce qu’il s’est passé. D’ailleurs, je ne sais pas ce qu’il s’est réellement passé, enfin Naya ne m’a pas tout raconté. Je le sais mais je ne compte pas lui demander car je n’ai pas envie de savoir. Je sais qu’elle s’est mise en danger pour me faire sortir et je trouve ça inconscient mais tellement mignon, ça me prouve qu’elle tient vraiment à moi. Nous devons oublier tout ça et j’ai l’impression que Naya a tout oublié au moment où elle m’a vu à l’aéroport ce matin, comme si ma présence avait fait disparaître tout ses mauvais cauchemars d’un seul coup. Finalement ma vie n’est pas si gâcher que ça. Je vais pouvoir reprendre les cours enfin si j’y arrive, en tout cas si je n’ai pas le Bac cette année et bien je l’aurais l’année prochaine même si je voudrais l’avoir le plus tôt possible.

 

Hier soir j’étais avec ma famille, ils ne savaient pas que je rentrais et ils ne savaient même pas que j’étais innocent. J’étais devant la porte, je n’ai pas frappé, après tout c’est ma maison à moins qu’ils aient déménagés mais bon, sa m’étonnerais beaucoup. Quand ma mère m’a vu elle a lâché ses clés puis elle a tourné des yeux et elle est tombée à terre.

 

Qu’est ce que je me sentais con à ce moment là.

 

J’avais le sourie aux lèvres, je suis entré en gueulant « Surprise » et je m’apprêtais à faire un câlin à ma mère mais elle s’est écroulée … ensuite mon père et mon frère sont arrivés et c’était la joie, les retrouvailles, la bonne humeur, c’était top. Sa faisait vraiment du bien de les revoir, de rentrer chez moi, de retrouver ma petite chambre toute propre et de sentir la bonne odeur qui émane de la maison. Je suis directement aller prendre une douche puis je me suis fait beau pour aller au restaurant entouré de ceux que j’aime.

 

Nous avons mangé, parlé, rigolé.

 

J’ai enfin redonné le sourire à ma mère, elle était tellement mal ses derniers temps, je m’en voulais de lui faire autant de peine mais c’est finit. Plus jamais je ne la décevrait et plus jamais je n’irai en prison, c’est une certitude.

 

/Vingt heure, arrivé sur le sol de New York/

 

Nous récupérons nos bagages et nous commençons à nous diriger vers le car qui nous déposera dans notre hôtel puis nous allons nous préparer pour aller chez le frère de mon bébé. Elle est toute folle, toute contente d’être à New York. Elle regarde partout alors qu’il n’y a rien à voir mais elle me fait rire. Elle ne me lâche pas la main et on marche ensemble vers le car . Hayden est en train de se faire engueuler par Mathilde qui s’est rendu compte qu’il avait pris pleins de photos d’elle pendant qu’elle dormait.

 

Un vieux couple ces deux là !

 

Je trouve que Hayden a vraiment changé, il n’est plus comme avant, il est amoureux et sa se voit. Je suis content pour lui car je ne l’ai jamais vu aussi heureux que ça. Pour le moment, monsieur s’amuse à faire le mec en parlant anglais à tous ceux qu’il croise alors qu’il ne parle pas un mot d’anglais, il est vraiment nul mais tellement drôle. Naya a envie de rire mais elle se retient car elle ne veut pas lui parler, Hayden le remarque donc il se met à courir vers elle en me faisant un clin d’œil. Elle court elle aussi sans savoir où aller mais en quelque seconde Hayden l’attrape et il la met sur son épaule, fidèle à elle même, elle hurle.

 

– Putain Hayden lâche moi !
– Arrête de me faire la gueule alors !

 

PDV NAYA

On est enfin arrivé. On est dans notre chambre d’hôtel, c’est trop jolie, on a une chambre de quatre avec deux lits doubles et on est seulement entre fille car on n’avait pas le droit de se mélanger avec les garçons. Dans la chambre il y a Mathilde, Laurenne et Alyssa.

 

On est toute les quatre sur notre balcon qui donne une vue magnifique sur New York qui est illuminé devant nous car il fait noir.

 

Je prends pleins de photos.

 

– Naya prépare toi dans une heure on est parti. Ordonna Mathilde.
– Pour aller où ?
– Fais toi belle. Poursuivit Alyssa en me faisant un clin d’œil.

 

Premier soir à New York et nous sortons déjà, je suis fatiguée à cause de l’avion mais sa ne m’empêche pas de sortir. Je ne suis pas venu ici pour dormir !

 

(…)

 

On est dans le hall de l’hôtel en train d’attendre les garçons car apparemment nous ne partons pas avec touts les membres de notre classe ni même les professeurs ce qui est bizarre. Nous voyons les garçons arriver donc nous nous dirigeons vers la sorti mais je ne sais pas ou nous allons …

 

– Pour une fois qu’on est prête avant vous !
– La ferme. Répondit Hayden.

 

Logan vient m’embrasser puis il me sourit avec un sourire malicieux et à cet instant, je sais qu’il va faire une connerie. Il sort de sa poche un foulard, je le regarde totalement désespérée ce qui le fait rire, il finit par le mettre sur mes yeux et il me fait monter dans une voiture.

 

La voiture roule, roule et roule encore.

 

Il n’y a pas de bruit, personne ne parle ce qui me stress énormément, ils font exprès pour m’embêter, j’en suit sur, ils savent que je n’aime pas les moments de silence quand j’ai les yeux bandés. Hayden s’amuse à me faire croire qu’il y a quelque chose dans mon cou ce qui me fait crier à chaque fois.

 

(…)

 

La voiture s’arrête, je sors aidée par les autres et on me guide pour aller je ne sais ou. Je monte quelque marche puis quelqu’un me prend les mains et on me chuchote à l’oreille « Hello Sister ». J’enlève directement le bandeau et je me jette dans les bras de mon frère en lui faisait plein de petit bisous et lui aussi.

– Joyeux anniversaire petite sœur !
– Ah merde, on venait pour son anniversaire ? Pourquoi personne ne m’a prévenu ? Ajouta Hayden.

 

C’est officiel ce garçon a vraiment un sérieux problème ! Tout le monde se met à rire même moi alors que je ne sais pas pourquoi je rigole, j’ai l’impression qu’il se fiche de moi mais d’un autre côté, il fait super sérieux.

 

– Bon anniversaire la boudeuse ! Reprit-il.

 

Il vient vers moi et il me fait un câlin en souriant, quel con !

 

(…)

 

Messon avait déjà croisé Logan pendant les vacances de Noël et ils s’entendent plutôt bien ce qui me fait énormément plaisir puisque l’avis de mon frère est très important pour moi, tout comme celui de Tyler. En revanche, ça n’avait pas empêché à mon frère de dire à Logan de bien faire attention à moi et tout ce qui s’en suit. En tout cas, je danse avec mon frère mais aussi avec Logan tout en ayant le sourire aux lèvres.

 

La soirée avec mes amis proche se passe merveilleusement bien, je ne pouvais pas rêver mieux, tout le monde est réunis même si il manque Brooke, Jason et Layana mais bon, je ne peux pas tout avoir, on le fêtera en rentrant avec tout le monde.

 

Quelqu’un pose ses mains au niveau de ma taille et une tête se met sur mon épaule. C’est Logan, il me fait danser tout en me faisant des petits bisous et en me glissant un « Je t’aime ».

 

– Vous êtes vraiment adorable tout les deux. Je te souhaite du bonheur mon Ange.
– Merci à toi aussi mon frère chéri !

 

Quelqu’un débarque de la cuisine avec un gros gâteau et tout pleins de bougies, à ce moment les lumières se sont éteintes, la seule chose qui nous éclairait était les bougies. La jeune fille doit avoir moins de vingt-cinq ans, elle a les yeux verts avec de long cheveux noir. Quant elle arrive prêt de moi, elle me sourit et Messon l’attrape par la taille. Aurait-il enfin oublié son ex ? Ils sont tous en train de me chanter joyeux anniversaire et une fois qu’ils ont finis, je souffle en faisant un vœux. Ils applaudissent, crient, rigolent et mine de rien Messon embrasse la fille qui portait le gâteau.

 

– Bonheur mon grand frère adoré !
– Ahah merci !

 

(…)

 

A ma grande surprise, ils avaient tous des cadeaux pour moi, ils sont vraiment trop gentils. On est actuellement dans notre chambre et je suis tellement contente que je n’arrive pas à dormir alors que je suis fatiguée. Cette journée était topisime, mon plus beau cadeau était Logan, je retrouve ma moitié.

Cliquez ici pour lire la suite !

CHAPITRE 87

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.