Il n’était pas celui que je croyais : Chapitre 82

Chapitre 82

– Hayden s’il te plaît réponds moi !

 

Il ne me répond toujours pas ce qui me permet de me faire tout un tas de films dans ma tête et je commence sérieusement à avoir peur de sa réponse.

Pourquoi mon monde s’écroule t-il ainsi ? Pourquoi depuis un certain temps je ne suis plus maître de mon destin ? J’ai toujours été une jeune fille gentille prête à aider quiconque. Je ne provoque pas les personnes qui m’entourent et je n’essaie pas de créer des problèmes alors pourquoi on s’en prend à moi comme ça ?

 

J’étais toujours dans mes pensées quand Hayden prit enfin la parole.

 

– Layana …

 

Ce sont les seuls mots qui sont sortis de sa bouche. Je perds vraiment patience, je ne sais pas du tout ce qu’il va me dire et ça m’angoisse énormément ! Mais bon, je le comprends il est un peu en état de choc je crois. Il faudrait peut être que je le bouscule un peu pour qu’il reprenne ses esprits et qu’il se décide à parler mais je n’y arrive pas, je n’ose pas, je ne sais pas trop quoi faire. J’ai tellement peur de ce qu’il va me dire que je ne fais rien à part attendre, sûrement pour repousser le moment où il va me dire la vérité.

 

– Elle est …
– Elle est dans le coma et ses chances de s’en sortir sont minimes, tu te rends compte ?

 

Il tourne la tête vers moi en finissant sa phrase. Ses magnifique yeux verts sont remplis de larmes, il a de gros cernes sous les yeux et ses joues sont creuses.

 

Il est fatigué.

 

Il fait de la peine à voir …

 

– Je n’arrive pas à croire ce qu’on m’a dit, je ne peux pas croire que à cause d’un foutu accident elle ait déjà un pied dans le couloir de la mort. Elle ne peut pas me laisser, je me suis trop attaché à elle ! Logan en prison maintenant ma copine à l’hôpital, pourquoi Naya, pourquoi ? Dis moi pourquoi on nous fait tant de mal.

 

Je crois que plus il parle, plus je pâlis, plus je me décompose, plus je comprends le mal que je fais à mes amis. Je l’ai déjà dit mais Hayden est une personne forte de base alors le voir comme ça ça me brise le cœur ! Je ne pensais pas qu’il pouvait tomber si bas, je ne pensais pas que ces histoires le toucheraient à ce point. En plus il me demande « pourquoi », si tu savais Hayden… si tu savais que la seule et unique raison de tout cela se trouve en face de toi, je pense que ton poing gauche irait directement dans mon visage voire pire… C’est à cause de moi que Liam s’en prend à tout mes amis, en leur faisant du mal il sait que ça m’atteint aussi. Il sait comment faire pour m’atteindre, il m’a cernée, il me connaît presque même plus que Logan, je ne sais pas comment c’est possible d’ailleurs…

 

Il me semble que au fond de lui Hayden sait que c’est de ma faute tout ce qui se passe mais je ne sais pas pourquoi il ne veut pas l’avouer. Il ne veut pas croire que tout part de Liam, que la source même du problème est Liam et qu’il me cherche moi en s’attaquant à mon entourage. Je suis à un point ou je préférerais qu’il me crie dessus ou qu’il me frappe si ça lui fait du bien, qu’il fasse autre chose que se confier à moi, je ne mérite pas ça. Je ne sais même pas comment le consoler puisque je me sens trop coupable. Je ne mérite pas qu’il se confie à moi, qu’il cherche mon soutien à moi plutôt que à une autre personne de la bande, il devrait me détester, il devrait se dire que depuis qu’il est ami avec moi il a que des problèmes. C’est ça la vérité, depuis que je suis rentrée dans sa vie, les problèmes s’entassent autour de lui. A cause de moi il a eu un accident de voiture puis il a été enfermé dans une cave ligoté, à cause de moi son meilleur ami est en prison et la pire chose, à cause de moi sa copine est actuellement entre la vie et la mort. Franchement à cet instant, en le voyant comme ça, j’ai qu’une seule envie c’est d’aller voir Liam pour lui dire que j’abandonne, que j’arrête tout et que je ferai tout ce qu’il me demandera pour qu’il arrête de s’en prendre à mes amis. Seulement, je ne trouve pas la force de me lever et de laisser Hayden ici tout seul, comme ça, je ne peux pas l’abandonner, c’est mon ami et il a toujours été là dans les moments difficiles alors je me dois de faire la même chose mais que dire ? Que puis-je dire sachant que tout cela est à cause de moi ? Je ne me vois pas lui dire qu’elle va s’en sortir alors que je n’en sais rien, je ne me vois pas lui dire que Liam est derrière tout ça car j’ai peur de sa réaction mais dans ce cas là, je dis quoi ? De toute façon, je pense qu’il sait que Liam est derrière tout ça car il s’est battu et à mon avis c’est avec lui car sinon je ne vois pas avec qui ça pourrait être…

 

A force de trop réfléchir, je vais sortir les premiers mots qui vont me venir à l’esprit et généralement quand je fais ça, je dis n’importe quoi.

Je me lance.

– Je suis désolée !

 

Ce n’était clairement pas la chose à dire, c’est tellement niais de dire ça quand tu as ton ami qui est au bout de sa vie, je me sens vraiment bête !

 

– Pardon, je ne voulais pas dire ça…
– Ne dit rien Naya, il n’y a rien à dire, il faut que je me fasse à l’idée que plus jamais je ne verrai ses splendides yeux bleu turquoise, que plus jamais elle me boudera pour avoir un bisou, plus jamais je ne pourrai la serrer dans mes bras. Plus jamais putain, plus jamais ….

 

Il se lève et il donne un coup de pied dans un caillou qui n’était pas loin, celui ci rebondit sur une voiture et Hayden s’approche dangereusement de celle ci. Je me lève rapidement et je le prends dans mes bras pour tenter de le calmer, j’ai failli me prendre un coup mais ce n’est pas grave.

 

– Hayden assieds toi s’il te plaît.

 

Il s’assoit et je vais m’asseoir sur ses genoux, il cache sa tête dans mon cou et je sens des larmes dégouliner sur mon pull. Je lui caresse les cheveux dans l’espoir de l’apaiser un peu.

 

– Hayden, ne dis plus jamais ce que tu as dit tout à l’heure. Tu sais très bien que dans ses moments là, je ne suis pas la meilleure personne mais au moins je ne te ferai pas de faux espoirs, je ne vais pas te dire qu’elle va s’en sortir car je n’en sais rien mais en tout cas, ce que je sais c’est qu’elle va se battre, Tu m’entends ? Elle va se battre ! On est toujours sorti gagnants des épreuves qu’on a affrontés ces derniers temps alors là, ça sera pareil, tu va aller la voir tous les jours et tu vas lui parler, ça va te faire du bien et tu lui feras du bien à elle aussi, je t’accompagnerai si tu veux. Les médecins se trompent parfois, son état peut changer mais il faut être patient.
– J’ai l’impression de tout perdre Naya. Je ne suis pas capable de protéger ceux que j’aime…

 

Ces paroles sonnent faux, il n’a pas à nous protéger puisque ce n’est pas lui qui est attaqué directement mais bel et bien moi…

 

– Hayden arrête de te faire du mal !
– Merci Naya.
– Je ne mérite pas tes remerciements… Tu… Tu n’as pas à me remercier. Allez viens on va être en retard !

 

Je commence à partir parce qu’une larme menace de couler. Il me dit merci alors que je suis à la fois la raison de son bonheur mais aussi la raison de sa douleur. C’est tellement bizarre comme situation, je dois avouer que je n’aime pas ça. Je fais le mal et je répare les dégâts comme je peux en laissant tout un tas de séquelles sur chacun.

 

Je commençais à monter les escaliers mais Hayden me tira violemment en arrière tout en me collant au mur.

 

– Pourquoi tu dis ça Naya ? Tu es la seule personne à qui j’ai envie de parler de mes problèmes, la seule personne à qui je peux réellement me confier, tu as en quelque sorte pris la place de Logan et ça me fais beaucoup de bien, tu mérites amplement mes remerciements bébé…

 

Ce n’est pas la premier fois qu’il m’appelle ainsi mais ça me fait toujours le même effet, ça me fait sourire et il le sait. C’est bien évidement en toute amitié qu’il me dit ça, il n’y a aucune arrière pensée. Je souris parce que je suis un peu gênée par sa révélation mais en même temps, ça me fait un peu mal d’entendre ça.

 

– Ne dis pas ça Hayden.
– Merci, thank you, Gracias, danke, grazie, obligado bébé.

 

Je le prends dans mes bras tout en le serrant fort et on se met à pleurer tous les deux comme des imbéciles dans le couloir du lycée, pendant plusieurs minutes aucun de nous deux ne parle, on reste silencieux et on essaye tant bien que mal de ravaler nos larmes. Une fois calmé, Hayden me prend par la main et il m’entraîne vers sa voiture.

 

Les cours ce n’est pas pour aujourd’hui…

PDV TYLER

C’est la fin de la journée et j’ai rendez-vous au laboratoire pour faire une prise de sang pour savoir ce qui s’est passé hier, j’ai vraiment envie de savoir mais d’un autre côté, je suis anxieux. Je m’en voudrais vraiment beaucoup si la théorie de Naya s’avérait vrai car elle n’a vraiment le soutien de personne, elle a même été voir un psy car les parents s’inquiétaient pour elle, ils étaient même prêt à la faire soigner pour qu’elle se sente mieux.

De toute façon je verrai bien les résultats d’analyse.

(…)

 

J’arrive au centre, je me présente à l’accueil et on m’explique vite fait le déroulement, enfin bon, je le connais déjà, ce n’est pas la première fois que je fais une prise de sang même si là, les circonstances sont quelque peu différentes.

 

C’est bien la première fois que je redoute ce moment …

 

(…)

 

Je suis de retour à la maison et je cherche Naya pour lui annoncer que j’ai été faire des analyses, c’est sûrement ma façon à moi de lui apporter mon soutien.

 

Je monte en haut et je rentre dans sa chambre sans frapper.

 

Elle est en étoile de mer dans son lit avec ses écouteurs et les yeux fermés. Elle aime bien faire ça en fin de journée pour se détendre, réfléchir.

 

Je vais à côté d’elle et j’enlève ses écouteurs du coup elle ouvre ses yeux.

 

– J’ai été faire des analyses …
– Tu me crois maintenant ? Demande t-elle avec un léger sourire.
– Je n’ai pas encore les résultats, on verra bien.

 

C’est bizarre, notre discution est assez froide, je ne sais pas trop pourquoi, serait-elle encore de mauvaise humeur ? C’est toujours sur moi qu’elle passe sa colère, je commence à avoir l’habitude mais là, ça m’énerve !

 

Je la relève un peu puis je dépose délicatement sa tête sur mon torse, elle ne résiste pas pour une fois et je l’entoure de mes gros bras. Elle me tient fort elle aussi puis des larmes coulent. Elle avait besoin de se lâcher.

Cliquez ici pour lire la suite !

 

CHAPITRE 82

Laisser un commentaire