Il n’était pas celui que je croyais : Chapitre 74

Dommage qu’elle soit si vulnérable, son plan tombe à l’eau. Personne ne découvrira que je suis vivant, Logan restera en prison !

Je n’en ai pas fini avec toi Naya, le jeu ne fait que commencer !

PDV NAYA

J’ai enfin tout ce qu’il me faut pour que cet abruti arrête de me mener en bateau et si je me souviens bien, je n’ai pas eu besoin d’aller trop loin avec lui et tant mieux !

On est samedi et il est déjà dix sept heures.

Dès que je me suis levée, Tyler est venu me voir et il m’a gueulé dessus parce qu’il ne savait pas où j’étais hier et que je ne lui ai pas répondu quand il m’envoyait des messages. J’avoue que je ne me rappelle pas trop de la soirée donc je ne sais pas pourquoi je ne lui ai pas répondu mais bon, je suis tellement contente d’avoir la preuve que je m’en fiche complètement que mon frère soit énervé contre moi.

J’ai réussi, je suis enfin arrivée à mes fins alors que Liam ne me croyait pas capable de le faire mais pourtant, voilà j’ai tout ce qu’il me faut. Je n’ai plus qu’à aller voir la police pour qu’il prélève les empreintes que j’ai sur le corps et évidement ce sera celles de Liam.

(…)

Je suis dans le salon car ma mère voulait me demander comment s’est passé le rendez-vous avec le psy car je ne l’ai pas vu depuis mercredi comme elle travaillait. En même temps, je ne sais pas trop quoi lui dire puisque je trouve que ça n’a pas été très concluant, la dame ne m’a rien dit, elle s’est contentée d’écrire.

– Elle ne t’a rien dit ?
– Non, je pensais qu’elle allait t’appeler pour te raconter comment ça s’est passé mais apparemment … non. Dis-je.
– D’accord, je verrai avec elle, sinon tu te sens mieux ?
– Beaucoup mieux ! Affirmai-je avec un grand sourire.

Je l’enlace tout en souriant, je suis vraiment de trop bonne humeur. Je discute encore un peu puis je m’habille pour aller au commissariat, plus vite ils verront que Liam est vivant, plus vite Logan sera libéré !

(…)

Comme hier, je vais vers le bureau du Monsieur qui s’occupait de l’affaire de Logan puis il m’entraîne autre part et il prélève un peu d’ADN au niveau de mes ongles, en espérant que le résultat sera celui que j’attends.

Une fois que j’ai terminé, je rejoins les filles en ville puis ensuite, on ira ensemble voir les garçons, on a prévu de faire une petite fête ce soir pour nous changer les idées, ça fait longtemps qu’on est pas sorties.

(…)

On y est et bien sûr, il n’y a pas Alyssa, elle est vraiment chiante je trouve, il faudrait que j’aille chez elle pour vraiment lui parler car je veux arranger les choses mais si elle, elle ne veut pas, je ne vais pas pouvoir faire grand chose…

– Heey baby, ça va ? S’exclama Mathilde.
– Nickel et vous ?
– ça va, ça va. Disent les filles en même temps.
-Tu étais où hier ? Tu ne répondais à personne, on s’inquiétait.. Demanda Laurenne.
– J’étais … sortie.

Bon, voilà, c’est le moment de l’interrogatoire. Elles me posent vraiment beaucoup de questions auxquelles je répond bien évidement mais je me rends compte que je ne suis pas très crédible et elles l’ont remarqué mais elles ne cherchent pas à en savoir plus.

On se balade, on fait les folles tout en discutant et en rigolant.

Quand on rentre dans un des magasins, quelqu’un attire mon attention du coup, je me rapproche pour mieux voir. Puis en m’approchant je vois bel et bien Liam qui essaye des vêtements avec ses potes. Quand il me voit, il m’entraîne dans sa cabine et comme à chaque fois, il m’embrasse, ça m’énerve à force qu’il fasse ça, au début je ne disais rien car je pensais que j’étais folle mais là, je sais très bien qu’il fait exprès donc au bout d’un moment, ça ne me fait plus rire.

– Putain, tu me saoules, arrête ça !

Il rigole et il me pousse en me chuchotant à l’oreille « C’était bien hier soir ». Directement, je me recule et je me demande pourquoi il dit une telle chose, je pensais ne pas avoir eu besoin d’aller trop loin avec lui… remarque je ne me souviens pas de grand chose mais quand même je connais mes limites et je savais que à un certain moment je devais m’arrêter.

– Comment ça ?

On sort des cabines tout les deux en même temps et lui, il est toujours en train de rire alors qu’il n’a même pas répondu à ma question et comme par hasard, à ce moment, les filles se dirigeaient vers les cabines donc elle nous ont vus sortir tous les deux de la même cabine… puis histoire de bien envenimer les choses, Liam passe son bras autour de ma taille pour que je sois collée à lui.

J’enlève sa main brusquement et encore une fois il fait son rire qui m’est insupportable.

– Je vois où tu étais hier … Conclue Mathilde.
– Non mais sérieux, ce n’est pas du tout ça, c’est Liam les filles !

Il rigole.

Il commence à partir et je le retiens en l’obligeant à parler car sa voix est toujours la même, si les filles l’entendent parler elles vont tout de suite comprendre que c’est bien lui, enfin elles ne le connaissent pas aussi bien que moi…

– Quoi ? Dit-il.
– Vous avez entendu, c’est la voix de Liam !
– Ça ne prouve rien … Proteste Laurenne.

Ce petit jeu entre lui et moi commence vraiment à me taper sur les nerfs. Je passe pour une conne aux yeux de tout le monde et lui, il ne trouve rien de mieux que se foutre de moi. J’ai vraiment hâte que les résultats d’analyse arrivent, comme ça, tout ce cinéma sera terminé et tout le monde regrettera de ne pas m’avoir crue.

– Pourquoi tu ne veux pas avouer que tu trompes Logan ? Demanda Mathilde.
– Je vais rentrer, ça vaut mieux …

Je pars pour ne plus voir les filles. C’est vraiment dur d’être seule contre tous, sérieusement ça me fatigue toute cette histoire. Avant de partir, Liam m’interpelle en me retenant par le bras, il a plein de vêtements dans ses bras.

– Tu m’attends, j’ai une surprise pour toi. Dit-il en me faisant un clin d’oeil.
– Je n’ai vraiment pas envie, laisse moi un peu tranquille !

Il m’attrape violemment par le bras et on se dirige tous les deux vers la caisse. Je ne fais pas de scène parce qu’on est dans un magasin rempli de monde mais j’ai vraiment envie de le remettre à sa place, il m’exaspère ! Pendant qu’il paye, il lâche ma main donc j’en profite pour m’en aller. Je ne le regarde même pas et je sors de ce magasin.

Putain, j’étais censée passer une petite journée entre filles à faire les magasins mais non, il faut que, comme à chaque fois, quelqu’un vienne tout gâcher.

Je n’en peux plus de tout ça !

(…)

Je suis à l’arrêt de bus et comme j’ai loupé le bus je n’ai plus qu’à attendre le prochain… Je déteste attendre, surtout quand je suis seule.

Je ne comprends pas pourquoi les filles ne veulent plus me parler parce qu’elles pensent que je trompe Logan, même si c’était vrai, ça ne les regarde pas, ce sont mes amies, elles sont censées me soutenir en toutes circonstances mais elles ne le font pas, même Mathilde, ma meilleure amie depuis pas mal de temps..

Je suis déçue, vraiment déçue de ne pas pouvoir compter sur mes amies.

Je regarde les voiture rouler plus ou moins vite, jusqu’au moment où une voiture arrive à fond et elle s’arrête juste devant l’arrêt, je la suis du regard sans bouger, ça doit être une personne qui cherche son chemin, enfin c’est ce que je pensais… Sauf que, Liam en sort avec un regard noir et il se dirige vers moi du coup, je me recule mais il m’attrape et il me pousse vers la voiture, puis il m’enferme dedans en fermant les portes et il commence à conduire.

– Pourquoi il faut toujours utiliser la force avec toi ? Tu ne peux pas simplement écouter ce que je te dis ! S’écrie t-il.
– Tu me tapes sur les nerfs Liam, dépose moi chez moi !
– Tu ne veux même pas savoir qu’elle est ta surprise ? Rigole t-il.
– Non, je m’en fous !

(…)

Je ne suis pas trop rassurée d’être dans sa voiture et de ne pas avoir où nous allons.
Que me prépare t-il encore ? Je n’aime pas trop ne pas savoir ou je vais, pourquoi, comment … Surtout qu’il ne parle pas, la seule chose qu’il fait, c’est me narguer !

Puis, je finis par reconnaître le chemin que nous prenons et je flippe…

– Descends ! Ordonna Liam.
– Putain, à quoi tu joues ?!

Cliquez ici pour lire la suite !

 

Laisser un commentaire