Il n’était pas celui que je croyais : Chapitre 69

Il prend son téléphone et compose un numéro à plusieurs reprises mais jamais personne ne répond ce qui le fait sourire davantage.
Que cache cet affreux sourire ? 

Je suis super fatiguée et de très mauvaise humeur… dès que je tentais de fermer les yeux j’apercevais le visage narquois de Liam et comme il m’était impossible de voir ceci, mes yeux s’ouvraient automatiquement et ils ne se sont plus fermés de la nuit !

Je reste dans mon lit quelques minutes pour reprendre mes esprits et essayer d’arrêter de penser à Liam même si je n’y arrive pas. Puis, après de longues minutes je me lève car je vais finir par être en retard.

Je file à la douche, histoire de me réveiller et surtout me réchauffer durant un court instant. Je me déshabille, une fois nue, je me regarde dans le miroir pour pouvoir attacher mes cheveux, en soulevant mes cheveux, quelque chose m’interpelle. Je me rapproche du miroir en tournant un peu la tête pour réussir à voir mieux et je vois bien ce que je pensais. Je touche ce suçon qui est dans mon cou pour être sûr qu’il soit bien là, que je ne suis pas encore en train de rêver mais c’est bien vrai …

Je m’effondre au sol en repensant à ce qu’il s’est passé hier, ce n’est pas possible que Liam soit vivant, sa mort n’a pas pu être une mise en scène, je ne peux pas y croire, il est mort !

D’une façon ou d’une autre, il s’est passé quelque chose de bizarre mais en tout ça, ce n’était pas lui, ça ne pouvait pas être lui.

Je refuse de l’accepter.

Je prends la lame qui est rangée dans mon tiroir, je la passe sur mon poignet, après tout, peut être que je ne suis pas réveillée … Sauf que je ressens la douleur et je vois le sang couler le long de mon poignet.

Putain, moi même je me fais peur, au fond de moi, je sais qu’il est mort mais hier c’était tellement réel… puis le suçon, il n’est pas venu tout seul. Peut être que je suis avec Carter, je ne sais même plus ce que je fais, je suis franchement pathétique …

TOC TOC TOC

Quelqu’un frappe à la porte ce qui me fit sursauter, décidément, je ne suis plus sereine …

– Naya, dépêche toi, on va être en retard ! Gueula Tyler en essayant de rentrer.
– Euh… oui… oui, j’arrive.
– ça va Naya ?

Je ne réponds rien et je mets l’eau à couler pour faire comme si je n’entendais plus ce qu’il me disait. Je n’avais pas envie de lui répondre.

Je pleure encore et encore tout en entrant dans ma douche, l’eau chaude coule sur mon corps au même rythme que mes larmes. Je reste plusieurs minutes à ne rien faire, je laisse la chaleur de l’eau envahir mon corps…. puis j’accélère un peu le pas parce que je vais vraiment finir par être en retard.

Il ne faut pas que je me prenne la tête avec cela, je ne saurais l’expliquer pour le moment mais il n’a pas pu se passer ce que je crois avoir vu ou entendu puisque j’étais dans le noir.
(…)

Je mets un jean tout simple avec un gros pull blanc, je mets mes chaussures et directement mon écharpe comme ça, Tyler ne verra pas le suçon que j’ai dans mon cou. Remarque, il pourrait penser que c’est Logan mais on ne sait jamais et je ne veux pas prendre le risque.

Je suis prête.

Je descends en bas pour déjeuner un peu comme j’ai quelques minutes devant moi. A ma grande surprise, je vois ma maman avec Tyler et Julien en train de déjeuner, pour une fois que tout le monde est là le matin, j’en profite.

Je vais tous leur faire la bise et Tyler rigole en touchant mon écharpe.

– Coucou ma chérie, tu va bien ? Tu as eu une nuit agitée… Dit ma maman.
– Oui ça va. Souris-je : Ah bon, j’ai encore parlé dans mon sommeil ?
– Un peu…
– Je ne m’en rappelle pas, je n’ai pas beaucoup dormi mais ça va ne t’inquiète pas.
– Ça t’arrive souvent d’avoir une grosse écharpe dans la maison ? Rigola Tyler.
– J’ai le droit d’avoir froid non ?
– Tu es de bonne humeur toi, encore …
– Laisse-la Tyler ! Répliqua Julien.

On part tous les deux en direction de sa voiture pour aller au lycée. Tyler est énervé du fait que je sois de mauvaise humeur du coup, le trajet se fait dans un grand silence. J’essaye d’engager la conversation mais il me recale.

Mon dieu, qu’est ce que j’ai chaud avec mon écharpe dans la voiture surtout qu’il a fait exprès de mettre le chauffage à fond …

– Tyler… Tentai-je timidement.
– Non c’est bon !
– Ok ok…

(…)

Je suis au coin fumeur avec tout le monde. Dès que j’arrive, Hayden me prend dans ses bras comme à chaque fois. J’adore être dans ses bras, ces petites attentions envers moi depuis que Logan est en prison sont trop mignonnes. Il met la tête dans mon écharpe et rigole dans mon cou tandis que moi je stresse qu’il voie le suçon…

– Arrête Hayden… Riais-je nerveusement.
– J’ai vu Logan hier et …
– Ah…

Il me regarde de haut en bas avec des yeux ouverts en grand et remplis de tristesse puis je comprends qu’il a vu le suçon, il a dû déplacer mon écharpe donc je la remets et je commence à partir pour aller en cours.

Quand il me dit qu’il a vu Logan, ça veut dire qu’il lui a dit que je le trompais avec Carter et je sais que Hayden m’a défendue car il me connaît mais en voyant le suçon il a dû douter de ma sincérité…

J’avance vers l’entrée du Lycée sans que personne ne me retienne, je pensais que Hayden n’allait pas me laisser partir ainsi, je croyais qu’il aurait voulu connaître la vérité mais apparemment non…

Je suis à deux doigts d’éclater en sanglots encore une fois mais je me retiens car je ne veux pas pleurer devant tout le monde mais ça me fait de la peine que le regard de Hayden change.

Je ne trompe pas Logan, je n’ai rien fait !

(…)

On est en mathématiques, les garçons sont derrière moi et personne n’est assis à côté de moi. Les filles sont toutes allées à côté d’Alyssa, je ne sais pas si elles font ça pour pas que Alyssa soit seule ou parce que Hayden l’a dit à tout le monde …

Ma tête est posée sur ma main, je suis assise de travers et mon regard est dans le vide. J’ai les pensées ailleurs, je pense à Logan, j’hésite à aller le voir ce soir car il ne voudra sûrement pas me voir …

Le regard de Hayden me reste en mémoire, je ne vois que celui ci. Ce regard insistant qui veut dire que je l’ai déçu… mais bordel je n’ai rien fait, pourquoi personne ne me croit, pourquoi personne ne veut m’écouter ?!

Je sens le regard pesant de quelqu’un qui est derrière moi, j’ai l’impression que c’est celui de Hayden mais en me tournant, je vois… Liam, couvert de sang avec un sourire sur son visage.

Un sourire qui me glace le sang…

– AAAAAAAAAAH. Hurlai-je.
– Mademoiselle, calmez vous ! Rétorqua la professeur.

En regardant encore une fois derrière moi, je ne vois plus Liam mais Hayden qui me regarde avec beaucoup d’incompréhension.

Une larme coule sur ma joue…

– Madame, je peux sortir s’il vous plaît ?
– Oui.

Je sors de la classe presque en courant et je vais m’enfermer dans les toilettes. Je me laisse glisser contre la porte des toilettes et je pleure.

J’entends quelqu’un frapper la porte en me demandant de l’ouvrir. La seule personne que je voulais voir c’était Hayden mais ce n’est pas lui qui était derrière celle ci …

J’étais déçu, vraiment déçu qu’il me laisse comme ça.

– Laisse… laisse moi tranquille Edenor.
– Sors s’il te plaît Naya …

Il insiste et je finis par sortir puis je me cale dans ses bras, il hésite quelques secondes à me serrer puis après il me serre fort contre lui en caressant ma tête.

Il me recule et il essuie mes larmes avec ses pouces.

– Je…. Hayden ne me parle plus, Logan non plus, je ne l’ai pas trompé avec Carter, je te jure, je n’ai rien fait… putain ce n’est pas ma faute. J’ai vu Liam, c’est Liam, ce n’est pas moi. Bafouillai-je.
– Qu’est ce que tu racontes Naya ? Liam est mort, pourquoi tu parles de lui ?
– Non, je l’ai vu. Pleurai-je : Je te jure que je l’ai vu, crois moi…

Il me touche le front pour savoir si j’ai de la fièvre et il se rend compte que je ne suis pas malade.

Il me prend pour une folle, il ne me croit même pas, personne ne me croit …

– Je vais te ramener chez toi…
– Non, je ne veux pas être seule chez moi ! Dis-je en sanglotant.
– Naya …

Il me prend une seconde fois dans ses bras pour essayer de me calmer, ça ne marche pas trop mais bon … il me chuchote à l’oreille qu’il va appeler mon frère pour lui dire de rentrer. C’est débile de lui faire louper les cours pour rien de grave mais je n’ai pas envie d’être seule.

Si jamais je refais un cauchemar, si jamais Liam revient ?

Finalement, je lui dis de ne pas l’appeler car comme ça, je vais aller voir Logan si il veut bien de ma visite… Surtout que Tyler était énervé ce matin donc je ne pense pas qu’il ait très envie de me voir.

(…)

Je me suis posée quelques heures chez moi pour me reposer un petit peu puis après je suis partie en bus en direction de la prison.

En arrivant devant la dame de l’accueil, je souffle un grand coup et je demande à voir Logan Moreno, enfin comme c’est toujours la même dame, elle me connaît à force.
Elle part pour le prévenir qu’il a de la visite et j’attends qu’il arrive.

Je regrette de lui avoir laissé le mot d’hier, c’était vraiment con…

La dame revient mais je ne vois pas Logan, je m’approche d’elle pour en savoir plus mais bon, j’ai bien compris qu’il ne voulait pas me voir, c’était évident…

– Il ne veut pas vous voir … Murmure t-elle avec un air désolé.
– Vous pouvez lui dire que Hayden est là s’il vous plaît …

Elle met sa main sur la mienne, la caresse gentiment puis me sourit et elle part encore une fois voir Logan.

J’espère que cette fois, ça va marcher.

(…)

Logan est là, il me regarde et il comprend très vite que Hayden n’est pas ici. Il commence à repartir dans sa cellule mais je le retiens et j’engage la conversation immédiatement.

– S’il te plaît, il faut que je te parle d’un truc hyper important, écoute moi ! Le suppliai-je.
– Tu as deux minutes !
– Tu es sérieux ?
– Plus qu’une minutes trente ! Insista Logan durement.
– Pfff…

Ses mains sont sur la table, je les fixe et je pose mes mains sur les siennes mais il les retire et les met dans ses poches …

Je m’apprêtais à parler mais d’un coup, il m’agresse en se levant brusquement. Il m’attrape violemment le poignet et il me regarde avec beaucoup de colère.

Merde, le suçon … comment ça se fait qu’il l’ait vu ? J’ai mon écharpe autour du cou !

– Tu te fous de ma gueule ? Tu es venue me quitter ?! Hurla Logan.
– Tu me fais mal, lâche moi et laisse moi t’expliquer, ce n’est pas du tout ça …
– C’est une grosse blague … Crache t-il.

Il s’assoit tout en fixant mon cou, son regard ne lâche pas celui ci. Il rigole ironiquement signe qu’il a été pris pour un con et il fait non de la tête sans arrêt … Il se passe les mains sur le visage puis ses yeux retrouvent enfin les miens donc je commence à parler.

– Je ne te trompe pas… fin je ne sais pas, je ne sais plus ….
– Sois claire non ? C’est soit tu me trompes, soit tu ne me trompes pas, il n’y a pas de « je ne sais pas ».
– Cette nuit, j’ai vu Liam, je suis sûr qu’il était là, enfin non, il ne pouvait pas être là mais il m’a embrassée et ce matin quand je me suis réveillée, j’avais un… fin tu vois… je suis perdue bébé…
– Tu délires complètement … Dit-il en croisant ses bras.
– Je ne sais pas comment expliquer ce que j’ai vu mais je ne mens pas… en tout cas je ne suis pas avec Carter. Je t’aime bébé….
– Comment tu peux dire que tu m’aimes alors que tu as un suçon dans le cou qui n’est pas de moi ? Puis arrête, Liam est mort, je l’ai tué, si il était vivant je ne serais pas ici ! S’énerva Logan.
– Mais…
– Stop Naya, arrête, je ne supporte pas qu’on se foute de moi !
– Je suis en train de devenir folle ? Pleurai-je.
– Rentre chez toi …
– Plus personne ne veut me parler Logan, plus personne…

« Je me sens seule. Même avec tous les autres autour de moi, je me sens seule parce que tu n’es pas là. Il manque quelqu’un, quelqu’un qui rendrait des moments tout à fait banals en moments merveilleux et inoubliables, quelqu’un qui serait la lumière de mon ciel gris. Et ce quelqu’un, c’est toi. »

Cliquez ici pour lire la suite !

 

Laisser un commentaire