Il n’était pas celui que je croyais : Chapitre 66

En très peu de temps, je suis devenu complètement accro à lui alors d’un côté, il a raison, si il prend cher, je ne le supporterai pas, je m’effondrerai ! 

On est Lundi quatre Janvier.

C’est le fameux jour du procès et je suis extrêmement stressée, je n’ai pas dormi de la nuit !

Je redoute énormément le moment où le juge annoncera son verdict puisque j’ai bien vu que Logan ne va vraiment pas bien, il a tenté de se tuer.

La sécurité au niveau de sa cellule est d’autant plus renforcée depuis qu’il a essayé de se pendre. J’espère de tout cœur qu’il ne recommencera pas à se foutre en l’air, ce n’est pas la solution même si je ne peux pas comprendre ce qu’il endure, je ne veux pas le perdre !

~~

Je dois m’habiller assez classe mais je ne sais pas trop comment, une robe ? Une jupe ? Noire ou colorée ?

Ça fait plusieurs minutes que je suis devant mon dressing à réfléchir, je pousse tous mes vêtements jusqu’au moment où je me décide à prendre une petite robe bleu marine avec un collant noir.

Ensuite, je vais dans ma salle de bain et je me fais un chignon parfait, bien tiré sans aucune mèche qui dépasse, ça fait strict, je n’aime pas trop ça.

Je me maquille très légèrement en mettant du mascara waterproof, je sais que je vais pleurer alors ça ne sert à rien d’en faire trop.

En route pour le palais de justice.

« Alors peut-être que oui je me suis attachée à toi bien trop tôt. Certes je ressens des sentiments pour toi tu sais ceux qui te donnent mal au ventre quand tu pars loin de moi, ceux qui te font compter les heures quand tu es loin de moi. Oui je voulais pas souffrir une deuxième fois, je voulais plus jamais tomber amoureuse une deuxième fois. Car dans le verbe aimer il y a toujours quelques souffrances. Mais toi tu es arrivé, tu as tout bouleversé tu m’as donné l’envie d’aimer une deuxième fois alors je me laisse guider par ton cœur, j’ai peur de souffrir, peur des conséquences, mais je suis prête à surmonter toutes ces peurs car je suis prête à aimer une seconde fois, me laisser guider par l’amour et je suis prête à partager une nouvelle histoire d’amour… »

PDV LOGAN

Aujourd’hui c’est le jour de mon procès, le jour que je ne voulais jamais voir arriver, sûrement le jour le plus dur de ma vie !

Ma mère est venue hier pour m’apporter un costume car je dois faire bonne impression auprès du juge pour qu’il comprenne que je regrette mon geste.

(…)

J’enfile mes vêtements, je noue ma cravate à la perfection. J’essaye de faire une coiffure différente de d’habitude pour montrer que je prends tout ce qui se passe au sérieux.

Mon avenir est en jeu !

Une fois prêt, un policier vient me chercher et nous montons dans sa voiture pour aller au Palais bien évidement.

~~

Quand on arrive, on va directement dans la salle ou se déroulera mon jugement.

Je m’assoie là ou je dois être, c’est à dire sur le banc des accusés puis je regarde petit à petit la salle se remplir des membres de ma famille, tout se fait en silence, un silence lourd et pesant, un silence de mort…

Je croise le regard de ma mère qui a l’air exténuée, elle a de grosses cernes sous ses yeux mais elle s’efforce de sourire sauf que je sais très bien que son sourire est faux.
Mon père est pareil, il a l’air inquiet et son sourire sonne vraiment faux alors que mon frère me regarde plutôt sûr de lui en me faisant un clin d’œil, c’est le seul qui doit avoir un peu d’espoir …

Après Naya arrive avec son frère, il a le bras autour de son cou et ils marchent ensemble, elle va saluer ma famille puis elle s’assoit derrière eux. Sa tête se lève enfin dans ma direction, son tout petit regard fatigué croise le mien, je lui souris pour tenter de la rassurer mais elle baise les yeux.

(…)

Le juge arrive donc tout le monde se lève, une fois qu’il est assis, on se rassoit.

Je me sens vraiment tout petit dans cet endroit super intimidant. J’ai l’impression que ma parole ne sera pas écoutée, que je ne vaux rien, que quoi que je dise, je prendrai une grosse peine, tout ça sous le regard des mes proches…

Le jugement commence, le juge énonce les faits à haute voix et tous les regards sont braqués sur moi à cet instant, j’évite ces regards, je baisse la tête et joue avec mes menottes.

Puis, le camp adverse, c’est à dire l’avocat qui représente Liam commence à s’approcher de moi pour venir me poser des questions qui sont faites pour m’enfoncer …

J’y réponds sincèrement et avec un calme fou.

Il faut que je réfléchisse avant de parler parce que si je commence à m’énerver où à dire des mots de travers, je ne pense pas que ça sera apprécié.

Mon avocat joue bien son rôle, je le trouve plutôt pas mal, en même temps vu le prix que mes parents ont payé pour celui ci, heureusement qu’il me défend bien. Il est venu me voir plusieurs fois pour préparer ce jour. Je sais ce que je dois dire et ce que je dois éviter de dire.

(…)

De nombreuses questions me sont posées, j’ai parfois du mal à répondre mais je fais mon possible pour montrer que c’était un accident, je ne suis pas un tueur !

Naya a toujours son regard baissé vers le sol, elle ne regarde pas devant elle. Je vois bien qu’elle a peur de ce qui peut m’arriver et je dois bien avouer que moi aussi, je ne suis pas du tout tranquille …

« La vie est un combat , il faut savoir se battre, se relever au bon moment. Il faut vivre chaque jour comme le dernier car malheureusement rien n’est prévu dans la vie. La vie ne tient qu’à un fil , il ne faut jamais perdre espoir toujours garder la tête haute et se battre jusqu’au bout. Souriez la vie peut être belle même dans les pires moments… »

Le jugement se termine, le juge part avec ses collègues pour délibérer.

Je pense avoir fait tout mon possible ainsi que mon avocat pour ne pas avoir à rester longtemps en prison, enfin je n’en sais rien, on verra bien ce que le juge décidera.

– Nous allons délibérer puis nous reviendrons pour donner le verdict. Annonça le juge.

(…)

Il revient dans la salle, tout le monde fait le silence encore une fois puis il prend la parole pour donner le verdict tant attendu.

– Bon et bien, le verdict a été rendu. Logan Moreno a avoué ses actes, il est mineur donc il écopera de douze mois de prison dans un centre pour mineurs pour homicide involontaire sur la personne de Liam Garcia.

Un petit sourire de satisfaction s’affiche sur mon visage. Ça va être dur mais je n’ai pas eu une très grosse peine donc je ne suis pas à plaindre.

Je regarde ma famille, ils sont tous en train de se faire des câlins sauf ma mère ainsi que Naya qui se mettent à pleurer, de joie sûrement.

– NON C’EST UN TUEUR, IL DOIT PASSER LE RESTANT DE SES JOURS EN PRISON. Pleura la maman de Liam : Il a tué mon fils, MON FILS !

Elle me fait tellement de peine en disant ça et en étant dans cet état, je sais que ça doit être difficile pour une mère de perdre son fils mais si elle savait tout ce qu’il nous a fait … Enfin bon, peu importe ce qu’il a fait elle ne peut pas détester son fils, cependant, que je reste un an, dix ans ou pour le restant de ma vie, ça ne lui aurait pas rendu son fils, il ne reviendra jamais quoi qu’il arrive.

~~

Je dois directement retourner dans ma cellule, je ne peux même pas prendre ma mère dans mes bras, ni ma chérie…

Elle court vers moi et me vole un petit bisou en me disant « Je t’aime » puis on m’entraîne vers la sortie.

Je sais enfin à quoi m’attendre, je sais combien de temps je vais rester enfermé. C’est un poids qui s’enlève de moi, je me sens libéré, plus serein !

PDV NAYA

Tout est fini.

J’avais l’impression que le procès durait une éternité. A chaque fois que l’avocat de Liam disait quelque chose, j’avais envie de m’effondrer car il l’enfonçait vraiment mais Logan s’en est finalement bien sorti.

Il restera seulement un an en prison. Je sais que ça va être long et dur mais il aurait pu prendre beaucoup plus donc je me réjouis quand même.

Quand il entendit la nouvelle, je vis un sourire apparaître sur son visage alors que moi je me suis mise à pleurer. Je ne sais pas trop pourquoi d’ailleurs, sûrement parce que j’étais heureuse et que la pression redescendait petit à petit.

Ça m’a déchiré le cœur quand je l’ai vu partir aussitôt après le verdict du juge. Je n’ai pas pu m’empêcher d’aller vers lui pour l’embrasser une dernière fois avant longtemps.

Je l’aime, je l’aime, je l’aime tellement et je l’attendrai !

Cliquez ici pour lire la suite !

 

Laisser un commentaire