Il n’était pas celui que je croyais : Chapitre 63

C’est injuste, vraiment injuste, c’est Liam qui devait aller en prison et non Logan, il ne le méritait pas !

Liam était tranquillement en fuite et il ne s’est même pas fait prendre, ça m’énerve, je trouve ça tellement injuste.

La chance n’arrive qu’aux autres !

Nous sommes désormais le trente et un Décembre, je suis censée faire la fête avec tout le monde…. Fêter la nouvelle année, m’amuser, danser mais je n’ai vraiment pas la tête à ça ! De toute façon, personne n’a envie vu ce qu’il se passe avec Logan.

Tout le monde pense à lui et personnellement, je n’ai plus goût à la vie.

Non seulement il est en prison mais en plus il refuse de me parler, c’est à dire qu’à chaque fois que j’ai un droit de visite, il ne pointe même pas le bout de son nez, j’espère à chaque fois mais la réalité me frappe en pleine face.

Il m’échappe petit à petit, je le perds de jour en jour….

Ce soir, mes seuls projets sont de rester enfermée dans ma chambre, à manger encore et encore pour oublier l’espace d’un instant, que ma vie est en train de couler, sombrer avec la sienne.

C’est égoïste de dire ce genre de chose alors que lui il est en prison, enfermé, seul …

Il ne sait pas combien de temps il y restera et je sais que même si il y reste seulement trois mois ou douze, il ne le supportera pas. J’ai peur qu’il en ressorte changé.

Alors c’est ainsi que notre histoire se finit ? Une épreuve de plus à affronter alors on baisse les bras et on abandonne ?

On a vécu tellement de choses que je m’en voudrai toujours de ne pas m’être battue pour sauver notre couple malgré tout mais c’est dur quand ça marche que dans un sens…

Je n’aurais jamais pensé que de simples vacances auraient pu changer ma vie du tout au tout en seulement deux semaines.

Durant ces vacances, j’ai fait des rencontres qui m’ont marquée, des personnes extraordinaires et d’autres sur lesquelles, je me suis trompée.

L’erreur est humaine mais cette erreur m’a coûté la perte d’une connaissance, la mort d’un inconnu, la souffrance de Hayden et des autres ainsi que la prison pour la personne qui compte le plus pour moi.

En fait, quand on y réfléchit, tout est de ma faute ! Si je n’avais pas joué avec les sentiments de Liam, enfin bon, je ne pense pas avoir joué avec ses sentiments mais du moins, j’ai fait quelque chose de travers … bref, si j’avais été claire avec lui dès le début, il ne serait pas devenu violent avec nous.

Surtout que, c’est Liam qui m’a présenté Logan puis après je l’ai délaissé car je n’avais plus que Logan dans mes pensées.

L’amour ça ne se contrôle pas, c’est sûr mais je sais à quel point c’est frustrant quand quelqu’un nous présente une personne et qu’on devient plus proche d’elle que de lui …

Pour le coup, j’ai fait n’importe quoi.

Je donnerais n’importe quoi pour revenir en arrière, si seulement je pouvais…. Liam serait vivant, j’aurais prêté plus d’attention envers lui et la chose la plus importante, mon copain serait toujours à mes cotés, nous serions heureux comme toujours.

C’est moi qui devrais être en prison, c’est à cause de moi si Logan a tué Liam, il a voulu me protéger, me défendre. Il ne mérite pas d’être enfermé alors que le noyau de cette histoire n’est autre que moi.

Je fais le mal autour de moi, j’ai jamais été chanceuse mais là, j’ai clairement le malheur au dessus de ma tête.

Jamais plus je ne serai heureuse ?

J’étais tellement contente d’avoir trouvé enfin un garçon que j’aimais et qui m’aimait, un garçon stupide mais attachant, drôle mais lourd parfois, un beau garçon, très beau garçon ! Un garçon qui m’acceptait telle que je suis et qui n’attendait rien de moi car il savait qu’il me fallait du temps avant que je me livre. Il attendait sans rien me demander, il vivait au jour le jour tout comme moi, il me rassurait à tout moment, il était toujours présent, toujours positif …

Cependant malgré l’amour qu’il dit avoir pour moi, il me rejette sans cesse.

Les garçons vont souvent le voir, il accepte leurs visites alors que dès que c’est moi, il ne se présente pas. Je ne sais pas trop ce que ça signifie pour le moment car je ne suis pas prête à me dire que nous deux c’est terminé, ça ne peut pas se terminer de cette manière, je refuse d’y croire.

Je continuerai à aller le voir et au bout d’un moment il finira bien par venir lui aussi, peu importe ce qu’il me fera, je serai là à sa sortie !

Pendant la nuit je ne fais rien à part penser. Je suis vraiment fatiguée, pourtant je n’arrive pas à trouver le sommeil.

Généralement je prends une photo de Logan et moi, je la colle sur mon cœur en serrant les bras très fort et je ferme les yeux puis des tas de scénarios me viennent en tête.

J’imagine le procès de Logan et je pleure en entendant « Vous écoperez de dix ans de prison », ça serait tellement injuste qu’il reste aussi longtemps enfermé, je ne le supporterais pas, déjà que là je suis au bord de la crise de nerfs…

Puis, j’imagine sa sortie, je le vois se présenter devant moi avec une petite mine mais des yeux remplis de larmes en me voyant, j’aurais couru dans ses bras et on se serait embrassés longuement comme si de rien n’était.

J’émets toutes les hypothèses pour ne pas être trop choquée quand le véritable verdict sera prononcé.

PDV LOGAN

Mes parents sont venus hier pour m’apporter des photos car je leur avais demandé, j’ai pris un peu de pâte à fixe et j’ai mis les plus belles photos que j’aie avec ma chérie et mes amis juste au dessus de mon lit.

Tous les soirs, je m’endors en pensant à elle, je regarde les magnifiques photos d’elle où elle a le sourire. Il y en a une ou j’ai la tête dans son cou avec un léger sourire, je lui avais fait un bisou dans le cou ce qui l’avait fait sourire, c’est ma photo préférée.

Son sourire est sincère, ce n’est pas un petit sourire qu’on fait pour faire un beau rendu sur une photo, c’est un sourire qui vient du cœur , qui montre qu’on est heureux, qu’on était heureux…

Naya continue de venir me voir tous les jours mais à chaque fois, je ne me présente pas. Je dois lui faire énormément de peine mais il faut qu’elle s’habitue à mon absence, ce n’est que le début…

Malgré le fait que je l’aime énormément, je ne pense pas que notre relation réussira à tenir une fois que je serai sorti, notamment à cause de moi.

Le procès n’a pas encore eu lieu et j’ai toujours aucune idée de combien de temps je vais rester ici, mais je pense que je resterai minimum un an et c’est déjà trop.

Je vais passer mes dix huit ans seul en prison, je vais louper ceux de Naya, ceux de tout le monde.

Le pire pour moi, c’est de foutre ma vie en l’air, comment vais-je faire pour trouver du travail avec mon casier désormais ? Personne ne voudra embaucher un tueur car oui j’en suis un aux yeux des autres …

Mon avenir était tout tracé, je devais avoir mon bac puis par la suite, je voulais devenir Pompier. Depuis que je suis enfant je rêve de faire ce métier là, sauver des vie, être courageux c’est tout moi !

Malheureusement, à cause de mes putains de conneries, je ne pourrai sûrement jamais le réaliser.

Bordel, la seule chose que je voulais pour ma vie future c’était avoir un job, un appartement et être avec une femme que j’aime, construire une famille, être heureux.

Je voulais que ma mère soit fière de moi, que quand elle parle à ses amis de son plus jeune fils, elle dise que je suis sa fierté, que j’ai bien réussi ma vie et qu’elle est fière de moi sauf que j’ai l’impression que son regard a changé envers moi, elle ne me regarde plus comme avant.

J’ai baissé dans son estime, je l’ai déçue…

J’ai une certaine rage qui commence à s’installer en moi.

J’ai qu’une seule envie c’est de crier et de jeter tout ce qui se trouve autour de moi, en même temps il n’y a pas grand chose.

De jour en jour je change et je sais pertinemment que quand je sortirai je ne serai plus le même. J’ai honte de ce que j’ai fait et je ne veux pas avoir à affronter le regard des gens autour de moi, certains auront peur, d’autres pitié.

Peut être que quitter Bordeaux est la meilleure des solutions, ça serait une nouvelle opportunité pour refaire ma vie, tout recommencer, repartir de zéro mais le passé me rattrapera, on n’échappe pas à son passé…

Je suis partagé pour le moment mais j’ai tout mon temps pour y réfléchir …

Il n’y a qu’un seul et unique moyen pour que tout se termine.

Je rédige une lettre d’adieux pour tous mes proches, j’adresse un petit mot à mes amis puis je la laisse sur le lit.

Je prends mon drap, je l’accroche à un des tuyaux au dessus des chiottes dégueulasses en espérant qu’ils sont assez résistants.

Je fais un gros nœud bien solide, je vérifie que tout est prêt.

Je regarde une dernière fois les photos de Naya et moi, une larme coule le long de ma joue, je l’essuie tout en montant sur les toilettes pour ensuite mettre ma tête là où elle doit être.

Je souffle un grand coup, mon regard ne quitte pas la photo de Naya et moi, ça sera la dernière chose que je verrai.

(…)

Mes pieds sont désormais dans le vide et ma tête est accrochée, mes bras pendent le long de mon corps.

Je suffoque petit à petit …

PDV NAYA

En ce trente et un Décembre je suis toujours dans ma chambre, enfin plus particulièrement dans ma salle de bain.

Depuis une dizaine de minutes, une lame est dans mes mains, je n’arrive pas à trouver la force de la passer sur mon poignet.

Je sais que ce n’est pas bien et que ça n’arrangera rien mais je suis tellement mal que un peu plus ou un peu moins de douleur…

(…)

Je pleure tout en fermant les yeux et je force un peu la lame sur mon poignet. Je passe plusieurs fois histoire de vraiment ressentir la douleur.

Je grimace, ça fait mal !

J’ouvre les yeux et quand je vois tout le sang qui s’échappe de mon bras.

Je m’écroule.

Cliquez ici pour lire la suite !

 

Laisser un commentaire