Il n’était pas celui que je croyais : Chapitre 61

Nous avons été voir ses parents qui étaient complètement bouleversés, ils n’étaient pas au courant… ainsi que sa petite amie Naya Baker qui elle, était stressée et nous avons remarqué qu’elle ne disait pas la vérité, son regard était si triste…

Elle nous cache quelque chose, elle doit sûrement avoir plus d’informations donc nous avons décidé de mettre son téléphone sur écoute.
Elle va nous mener directement là ou nous voulons. PDV NAYA

J’envoie encore et toujours des messages à Logan mais je n’ai aucune réponse de sa part.

 

Putain, je ne comprends vraiment pas ce qui est en train de se passer dans sa tête, je peux comprendre qu’il regrette son geste mais il ne peut pas me faire ça !

Je suis pratiquement sûre qu’il est dans sa maison familiale mais je ne sais pas où elle se trouve, cependant, je compte bien m’y rendre d’une manière ou d’une autre !

(…)

Je vais en direction de la maison de ses parents pour savoir ou il est.

En arrivant, je vois sa mère effondrée et sur le coup, je ne comprends pas pourquoi puisque je pensais que ses parents le savaient depuis plus longtemps que moi mais apparemment, elle vient de l’apprendre…

Je me dirige vers elle et je la prends dans mes bras mais je n’arrive pas à la consoler !

Gabriel descend et m’emmène dans sa chambre, il a l’air triste lui aussi …

On se pose sur son lit et il ne parle pas pendant plusieurs minutes puis il se décide à ouvrir la bouche.

– Tu… Tu es au courant ?

– Oui… il est où ? Demandai-je sûre de moi.

– Tu ne devrais pas…

– NON NE FAIS PAS COMME TON FRÈRE, DIS MOI LA VÉRITÉ !

Silence.

– Pardon… je suis … Pleurai-je.

Je me suis mise à pleurer dans ses bras, je n’ai pas pu me retenir. Je n’aime pas pleurer devant les gens mais là franchement c’est parti tout seul…

Petit à petit, je me rends compte que lui aussi est en train de pleurer et je me dis que c’est vraiment la merde ce qu’il a fait Logan… Ça touche tout le monde, les membres de sa famille sont au plus mal et moi aussi.

Après, il me dit enfin ce que je voulais entendre, la maison de famille de Logan est dans les Alpes, super ce n’est pas vraiment la porte à côté…

PDV LOLA

J’ai passé le pire Noël de ma vie !

Mes parents ne vont vraiment pas bien, mon père s’est barré de la maison, il avait besoin de réfléchir et ma mère, elle sombre dans la dépression, ça me fait tellement de peine de voir ça et pourtant, je suis complètement inutile ! J’aimerais l’aider mais je dois me reprendre moi aussi de mon côté, j’ai perdu mon grand frère, la personne qui me connaissait le plus et à qui je me confiais beaucoup.

Surtout que la Police ne veut pas nous dire qui a fait ça pour le moment car ils ne sont pas encore convaincus mais c’est une personne qu’il connaissait sûrement puisque Liam l’a laissé rentrer dans la maison, après je n’en sais rien !

Je savais qu’il avait fait de nombreuses conneries notamment qu’il avait enlevé Naya, Logan et un autre garçon mais malgré tout, ça restait mon frère et je ne pouvais pas lui en vouloir.

Puis de toute façon, ça ne méritait pas la mort !

Je n’arrive pas à comprendre comment on peut tuer une personne, comment on peut en arriver là ?

Il n’avait rien vécu de sa vie, il lui restait tant de chose à vivre encore. Quand on parlait sérieusement tous les deux de nos vies futures il me disait qu’il voudrait être ambulancier car il adorait conduire et il voulait se battre pour les gens en détresse, il disait qu’il voudrait des enfants une fois qu’il serait posé avec LA femme comme il disait mais je crois que la vision qu’il avait de sa vie a quelque peu changé ces derniers temps…

Il ne croyait plus en ses rêves, il ne croyait plus en rien…

Qui va me protéger maintenant ? À qui vais-je parler quand ça n’ira pas ?

Je ne sais pas si ma famille va réussir à se remettre sur pieds car pour le moment c’est mal parti.

Je ne sais même pas si mon père va rentrer…

Quand je voudrai le voir, je devrai aller sur sa tombe, je ne verrai pas son visage, il ne pourra pas me prendre dans ses bras, je ne pourrai pas le toucher… je ne pourrai rien faire à part lui parler sans même avoir de réponse !

C’est vraiment dur !

Déjà quand je m’étais fait violer il y a quelques années, j’ai eu du mal à m’en remettre et je n’en suis pas totalement remise, je suis toujours méfiante avec les garçons mais si mon frère n’avait pas été là, je ne sais pas comment j’aurais fais sauf que là, je ne peux plus compter sur lui …

« En disparaissant, les morts emportent un peu de nous-mêmes. Chaque deuil nous tue. Nous en avons tous fait l’expérience. Il y a une joie, une fraîcheur qui s’estompe au fur et à mesure que les deuils s’accumulent… Nous mourons chaque fois un peu plus en perdant ceux qui nous entourent. »

PDV NAYA

Maintenant que je sais où est Logan, je vais directement prendre le train pour y aller.

Je veux vraiment des explications en face à face !

Je l’aime et je ne veux pas le laisser partir comme ça, sans l’avoir vu une dernière fois.

Je m’en fiche qu’il aille en prison enfin non, je ne pourrai plus le voir, surtout qu’il a commis un meurtre mais il est mineur donc je ne sais pas trop ce qu’il risque… En tout cas, je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve.

Pourquoi c’est toujours hyper compliqué comme ça ? On ne peut pas vivre notre amour simplement, sans que quelqu’un ou quelque chose vienne tout ruiner, c’est trop demander je crois !

 » On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir… Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. Mais l’avenir change constamment. L’avenir est le lieu de nos plus grandes peurs, et de nos espoirs les plus fous. Mais une chose est sûre : quand finalement, il se dévoile… l’avenir, n’est jamais comme on l’avait imaginé. »

(…)

J’arrive enfin, je me retrouve à la gare et je ne connais rien donc bon je ne sais pas trop comment je vais me rendre à l’endroit où je veux aller.

J’y vais à pied parce que ce n’est pas super loin et puis je ne vois pas comment je pourrais y aller autrement, je ne pense pas que Logan viendrait me chercher.

Au bout d’une dizaine de minutes environ je pense reconnaître la maison que Gabi m’a décrite mais je n’en suis pas sûre.

Bon c’est soit je frappe et je tombe sur Logan, soit je tombe sur un inconnu et je me tape la honte !

Je m’approche de la porte et je frappe… Je stresse comme une folle.

La porte s’ouvre sur lui.

Il n’a pas l’air très heureux de me voir, je ne sais pas si il est surpris ou déçu que je n’aie pas écouté ce qu’il m’avait demandé.

Il se pousse pour me laisser rentrer sans décrocher aucun mot mais moi je ne suis pas venue pour rien.

Avant de rentrer, je m’approche de lui et je le prends dans mes bras, il ne bouge pas au début puis il ressert son étreinte autour de moi. Il me dépose un petit bisou sur mes cheveux puis il baisse sa tête au niveau de mon cou.

On se desserre l’un de l’autre puis je l’embrasse car lui, il n’ose pas apparemment …

Je lui prouve comme je peux que ce qu’il a fait ne change pas l’amour que j’ai pour lui.

Je lui demande de m’expliquer les circonstances de ce qu’il s’est passé avec Liam et c’est ce qu’il fait.

Je vois bien qu’il s’en veut énormément et que ce n’était pas voulu, il a les yeux qui sont humides, il est au bord des larmes, je ne pensais pas le retrouver dans cet état mais ça me prouve bien qu’il n’est pas dangereux comme il l’a dit dans sa lettre donc mon regard sur lui, ne risque pas de changer.

– Ta lettre c’était vraiment pourri, tu ne peux pas me le dire en face ?!

– Tu crois que c’est facile à dire ? Tu crois que j’ai voulu ce qu’il s’est passé ? Tu crois que ça ne me fait pas de mal de te faire ça ? Soupira Logan en frottant ses yeux.

– Tu vas te calmer avec tes « tu crois » mddr. Dis-je pour détendre l’atmosphère.

– Tu ne peux pas être sérieuse deux minutes, c’est lourd en vrai …

– Nan… mais… je… fin…

Je crois qu’il veut vraiment que ça se finisse entre nous…

Il veut me protéger d’après ce qu’il dit mais ce n’est franchement pas la meilleure manière !

Il n’est vraiment pas comme d’habitude, il ne veut même pas m’embrasser de lui même, il faut que je vienne vers lui et encore il me repousse …

(…)

Je m’apprête à partir mais au moment où j’ouvre la porte, la police entre en furie dans la maison.

Instinctivement je me mets sur le côté pour les laisser rentrer, j’aurais dû les empêcher de rentrer, ils ne peuvent pas l’emmener, ce n’est pas possible, il doit rester près de moi, venir me chercher tous les matins pour aller au lycée…

Je me retourne vers lui, ils sont déjà en train de lui mettre les menottes, ils disent « Logan Moreno vous êtes en état d’arrestation pour le meurtre de Liam Garcia ».

Ils le poussent vers la sorti, mes larmes coulent sur mes joues et lui aussi.

Il pleure.

Quand il passe à côté de moi je le prends dans mes bras comme quand je suis arrivée et je lui chuchote « Je t’aime », il ne me répond pas.

J’ai tellement envie de l’insulter, de lui dire d’arrêter de m’ignorer, de se battre mais je n’ai pas le temps.

Ils l’enferment dans la voiture, je m’approche de celle ci et y dépose ma main, il ne me jette même pas un seul regard alors que moi je regarde la voiture s’éloigner, impuissante …

 » Là où tu n’existes pas, je n’existe plus.  »

Cliquez ici pour lire la suite !

 

Laisser un commentaire