Il n’était pas celui que je croyais : Chapitre 57

C’est après avoir passé une soirée forte en émotions que je me suis endormie, encore une fois sans téléphone, sans petit message mignon de Logan…

Je passe jusqu’à vendredi, le fameux jour du contrôle qui peut changer ma vie, ok j’exagère un peu mais bon je veux récupérer mon téléphone moi !

Je vais en cours comme d’habitude avec Logan, qui était de bonne humeur ce matin, c’était agréable !

On est arrivés auprès de tout le monde et puis on est directement montés en cours parce qu’on était un peu en retard pour le coup.

/ Mathématiques /

On s’installe à nos places habituelles.

C’est des places de deux donc je suis avec Mathilde puis devant il y a Alyssa et Laurenne, derrière Logan et Hayden, on se met toujours de cette manière car Logan m’aide un peu en général.

Cette fois ci, je pense pouvoir me débrouiller toute seule sauf si vraiment le contrôle est hyper dur !

Une fois qu’on est tous installés, le professeur donne les contrôles qui étaient rangés dans son sac et il nous explique deux trois trucs.

– Bon, comme d’habitude vous sortez votre calculatrice et tout ce dont vous aurez besoin. Le contrôle n’est pas bien difficil…
– Mddr, En même temps, c’est un peu un professeur donc normal que ce soit facile pour lui. Chuchotai-je.

Les filles se mettent à rire d’une façon peu discrète.

– Tu manques vraiment des occasions de te taire. Ajouta Logan en riant.

Je lui montre mon doigt sans pour autant me retourner, je lève juste ma main dans sa direction comme il est derrière moi.

Le professeur nous regarde depuis plusieurs minutes avec la main posée sur la hanche.

-Tu as quelque chose à dire Naya ? Tu fais perdre du temps à tout le monde !
– non non !

Il nous explique les consignes en nous disant qu’on a toute l’heure et il nous tend les sujets qui sont différents de ceux de nos voisins.

Je regarde tous les différents exercices puis je me retourne vers Logan qui lui rigole, sûrement parce qu’il pense que je vais galérer mais franchement, je commence mon contrôle et je suis grave surprise car les réponses me viennent automatiquement !

Je me sens trop intelligente d’un coup.

Je vois Mathilde s’énerver sur sa calculatrice pour un exercice qui, je dois bien le dire est vraiment dur mais j’ai en partie réussi.

Je me fous trop de sa gueule puis je lui montre ma feuille pour qu’elle copie.

– Genre tu as fini ! Chuchote t-elle avec les yeux grands ouverts.
– Ben oui ! J’ai un bon professeur maintenant.
– Même, tu as cru que j’allais copier sur toi, tu es nulle. Dit-elle en poussant ma feuille.

Elle dit ça sur le ton de l’humour, je le sais mais pour une fois que je réussis mon contrôle on ne me prend pas au sérieux, c’est vexant.

– Ok ok, bah tu vas pleurer quand tu verras mon 20 !
– Naya, tu veux un point en moins ?!
– Mdddr 20 quoi, ne rêve pas trop. Continua Mathilde.
– J’ai fini Monsieur…

Il me regarde comme si il avait compris que je n’avais pas réussi le contrôle et que j’avais abandonné.

Je suis choquée, on ne croit même pas en moi !

Toute la classe me regarde avec un sourire en coin.

M’ok…

– Tu ferais mieux de te relire… Affirme t-il avec un sourire en coin.
– Sympa…
– Mddr honte à toi ! Riposta Hayden.

Mathilde se retourne discrètement vers Logan pour lui demander de l’aider car elle n’arrive vraiment pas à faire l’exercice numéro cinq, cependant, je fais signe à Logan de ne pas lui donner de réponse et pour une fois il m’écoute du coup Mathilde est dégoûtée donc elle revient vers moi pour que je l’aide mais je refuse.

Je suis trop cruelle mais j’aime ça et je le vis bien !

Elle avait qu’à sauter sur l’occasion au moment ou je lui ai montré ma feuille, bien fait pour elle.

(…)

Je vais avancer jusqu’au Mercredi 16 décembre exactement, dans deux jours c’est les vacances de Nooooooël .

J’attends toujours la surprise de Logan avec impatience, j’espère que c’est ce soir, car c’est nos deux mois !!! mais bon, il n’a fait aucune allusion au fait que ça soit ce soir et puis je ne pense pas qu’il se souvienne de notre date car il ne m’a jamais parlé de nos un mois, même si je n’étais pas présente…

Je verrai bien.

En tout cas, je ne suis plus punie, owwwwwwi allez on danse ! Car j’ai réussi à remonter mes notes et à reprendre le fil des cours mais je veux vraiment avoir ma note de maths, je crois qu’on l’aura aujourd’hui.

D’ailleurs, Carter vient me chercher ce midi pour bosser car il vient toujours ce jour là mais ça va être la rencontre officielle avec tout le monde, en particulier Logan…

/ En maths /

Les tables sont mises en carré au milieu de la salle, on va sûrement faire un TP ou quelque chose comme ça. J’aime bien les travaux en groupe comme je suis nulle, ça compense.

Une fois installée, je lève la main pour demander au professeur si il a corrigé nos contrôles, comment j’ai hâte d’avoir ma note olalala mais si j’ai une mauvaise note je vais tomber de cinquante étages…

– Vous avez corrigé nos contrôles Monsieur ?
– Tu ne devrais pas être pressée d’avoir ta note…

Bon, bon, bon que dire ?

J’avais le sourire jusqu’aux oreilles et j’étais vraiment trop de bonne humeur sauf que là, tout est redescendu…

Je pensais vraiment avoir réussi, j’ai tout rempli avec beaucoup de facilité alors que d’habitude, je me creuse la tête pendant trente ans et je n’arrive jamais à remplir l’intégralité de ma feuille !

Quand le professeur m’a répondu, tous les gens de ma classe ont éclaté de rire, histoire de m’enfoncer encore plus…

J’étais vraiment énervée !

Après, il prend le paquet de copie et commence à les distribuer.

J’ai le coude sur la table avec la tête posée sur ma main, en mode trop blasée. Je ne fais pas attention aux notes de Logan et tout car je sais qu’ils ont géré alors que moi non…

Le professeur me glisse ma copie, je la regarde vite fait, enfin je regarde que la note et comme je vois une bonne note, je tourne des yeux et je dis :

– Ce n’est pas ma copie…
– Et si ! Bravo Naya ! Continue comme ça.

Dès que je comprends que cette copie est bien la mienne, je me redresse et ne cesse de sourire. J’ai juste envie de me lever et de sauter partout !

Putain, j’ai eu 14 quoi ! Ce n’est pas une note parfaite mais pour moi c’est génial. Je suis trop refaite là, j’ai perdu mes points au dernier exercice en même temps, ce n’est pas une surprise car j’ai eu du mal à le faire.

Ma mère elle va être trop fière de moi, Carter aussi.

/ midi, fin des cours /

J’ai gardé ma copie de maths dans ma main, je ne l’ai pas lâché de la matinée et j’ai soûlé tout le monde avec ma note.

Je n’en pouvais plus, dès que je suis sortie de la classe, je me suis faite une petite danse en criant de partout.

J’ai fait ça toute la matinée dès qu’on me parlait.

En sortant, je cherche Carter et quand je le vois, je me met à courir en gueulant que j’ai eu quatorze, je lui ai sauté dans les bras et on a rigolé tous les deux sous le regard de tueur de Logan.

– J’ai eu quatorze, j’ai eu quatorze. Répétais-je en dansant.
– Tu es en boucle putaaaain… Gueula Hayden.
– Je suis trop content pour toi maggle !
– Ah ouais, surnom et tout ! Je vais y aller avant que je fasse une connerie hein… Grogna Logan en partant.
– Bisou nan ?
– Non.
– Mddr allez !
– Je ne rigole pas !

PDV LOGAN

Depuis que Naya a eu sa note de contrôle, elle est toute folle et elle est vraiment chiante mais trop mignonne, il lui en faut vraiment peu pour plus se sentir…

Quand on est sorti, elle a directement couru dans les bras de Carter, ça m’a trop énervé donc je suis parti avant de péter un câble !

Je lui fais confiance, enfin je ne sais pas trop… mais ma jalousie prend le dessus comme d’habitude !

Aujourd’hui, c’est nos deux mois et je compte bien lui montrer que je n’ai pas oublié et que au contraire, j’ai tout prévu !

On n’a pas pu fêter nos un mois et je veux vraiment me rattraper.

Le programme de la soirée est restaurant déjà avec petit cadeau et dans la journée j’irai la chercher pour l’emmener sur un circuit pour qu’elle fasse des tours de voiture à fond dans une belle Lamborghini.

Non ce cadeau n’est pas pour moi mais bel et bien pour elle ! Elle adore les belles voitures et la vitesse tout comme moi. C’est cool d’avoir une copine qui aime des trucs de garçon sans pour autant être un garçon manqué ou quelque chose de ce style.

J’aurais voulu faire un saut en parachute avec elle car elle adore les activités à sensations mais c’était vraiment cher et puis on ne pouvait pas faire ça sur Bordeaux même donc j’ai choisi de faire autre chose et je suis convaincu que ça va lui plaire.

Ce que je regrette un peu, c’est de ne pas profiter avec elle car ça sera son moment et non le nôtre…

Tant pis, du moment qu’elle est heureuse, je le serai aussi !

Elle n’est plus punie donc c’est quand même plus facile pour la contacter et lui parler.

En plus, il fait beau enfin un temps d’hiver donc il fait froid mais au moins il ne pleut pas, c’est d’autant plus agréable.

20160529_004005

Je ne m’éternise pas sur le sujet car je sais très bien qu’elle ne me lâchera pas avant de savoir où on va aller. Elle déteste ne pas savoir quelque chose.

Je me rends compte que… je la connais vraiment par cœur ça en est presque déstabilisant, je ne sais même pas si elle connaît autant de chose sur moi que j’en connais sur elle …

(…)

Je suis devant chez elle et je l’attends, elle est en retard comme d’habitude donc je m’approche de la porte pour aller la chercher.

Au moment où j’ouvre la porte, car il n’y a personne chez elle donc elle m’a dit de rentrer quand j’arriverai, breef, je m’égare.

Quand j’ouvre, Naya sort donc on se fonce dedans et elle a poussé un énorme cri de peur super aigu…

– Mais tu es malade ! Souffle t-elle.
– mdddr, tu es en retard !
– Ça va cinq minutes…

Je la regarde en fronçant les yeux puis je lui mets ma montre sous son nez, histoire qu’elle voie l’heure qu’il est réellement.

– ou quinze… On va ouuuuuu ?
– Au moins tu es belle pour une fois.

Elle me donne une petite tape sur le torse en fronçant ses jolis yeux, je rigole puis je l’attrape par la main et on monte dans ma voiture direction le circuit de voiture mais elle, elle ne sait pas où on va.

PDV NAYA

Deux mois, ça fait deux mois que je suis à ses côtés, ça fait tout bizarre.

Je n’ose pas lui dire parce que…. je ne sais pas en fait, je pense que ça ne se fête pas.

Il est venu me chercher et on est partis rapidement quelque part, je n’arrêtais pas d’envoyer des messages à Mathilde, car elle voulait savoir quelle était ma surprise.

Elle me donnait des pistes mais c’était du grand n’importe quoi.

(…)

On est garés sur un parking mais il n’y a pas grand chose autour.

Je regarde tout autour de moi pour essayer de trouver où nous sommes mais comme je ne trouve pas Logan se met à rire et il vient avec un bandeau près de moi, qu’il met sur mes yeux.

Arrg non ça se fait pas !

– Non je n’aime pas ça tu le sais !
– Justement !
– Fuuuu.

Il rit.

On marche et c’est le silence absolu. Il ne décroche pas un mot et je n’entends rien autour de moi.

Je me demande vraiment où nous sommes…

Je me prends quelque chose dans le genou ce qui fait mal.

– Aieuh Logan !
– Pardon mdddr.

On s’arrête et il enlève le bandeau.

Je vois devant moi une magnifique voiture, je n’en reviens pas comment elle est belle, directement le conducteur fait tourner le moteur et on entend le son fabuleux que font les grosses voitures que j’aime tant.

Mes yeux sont écarquillés et ma bouche est grande ouverte.

– Oh… elle est canon ! *’*
– Je te l’offre. Certifie Logan en riant.
– Ahw mais je t’épouse direct.
– Profiteuse va !

Il dit ça tout en m’embrassant, je l’enlace fort dans mes bras.

Je suis trop contente de son cadeau, il a tout défoncéééé !

Il me chuchote à l’oreille « J’y ai pensé aux deux mois mon bébé ». Il y a pensé, c’est le meilleur, il me connaît vraiment parfaitement bien.

(…)

Le conducteur vient vers nous et il me tend un casque que j’enfile aussitôt puis je cours en sautillant pour arriver jusqu’à la voiture.

Je monte dedans ainsi que le conducteur, il fait vibrer le moteur, aaaaah ce bruit j’aime trooop !

Puis il démarre à fond, je suis trimbalée de tous les côtés mais ce moment est tellement bien. Il fait des dérapages, la voiture tourne, elle va à une vitesse folle !

J’ai trop envie de la conduire alala mais bon il ne faut pas trop en demander non plus.

Le temps passe trop vite, j’aurais aimé continuer les tours encore et encore.

Une fois fini, Je remercie le conducteur et je retourne vers Logan toute souriante ce qui lui donne le sourire aussi.

Je l’embrasse à pleine bouche et on repart pour comme dit Logan « Se balader et se retrouver enfin » Donc c’est parti pour un moment avec mon chéri !

/ Au restaurant /

Durant la fin d’après midi, on s’est posés tous les deux pour discuter tranquillement de choses plutôt sérieuses pour une fois.

On s’est dit des choses qu’on ne s’était encore jamais dites ainsi que là où nous en sommes dans notre relation, notre ressenti et tout ça.

En discutant avec lui, j’ai compris que c’était vraiment un bon garçon et que je pourrais vraiment rester pas mal de temps avec lui si je ne faisais pas n’importe quoi car j’ai le don de gâcher les choses auxquelles je tiens…

Il a vraiment beaucoup de qualités malgré ce que je pensais de lui au tout début.

Après vers vingt heures, on est allés au restaurant.

Il est trop mignon avec ses attentions envers moi. Je suis vraiment trop contente d’avoir passé une journée comme ça aujourd’hui, je ne pensais pas que entre lui et moi ça durerait mais je ne regrette pas d’avoir tenté ma chance avec lui, il est top.

I’m so happy.

On mange en se chamaillant, il y a eu trop d’amour dans la journée ça ne nous ressemble pas, de toute façon on ne peut pas s’empêcher de se taquiner, c’est comme ça.

Au moins, je suis sûre de ne jamais m’ennuyer en sa compagnie.

– Parlons de Carter. Dit-il pour rire.
– Roh ta gueule !
– Parle mieux grosse !
– Ok gros tas !

Au moment du dessert, il me regarde timidement alors qu’il ne l’est pas du tout en général.

Il sort de sa poche quelque chose, une boite. Je suis tous ses gestes avec mes yeux tout en étant attentive.

Il me tend la boite, que j’ouvre.

J’y découvre un collier tout simple mais qui est tout à fait mon style, en plus il est en or et c’est ce que je préfère.

Je vais sur ses genoux pour le remercier. J’ai eu trop de cadeaux dans ma journée, je ne peux pas être plus heureuse.

C’est tellement mignon.

– Mais… moi je n’ai rien pour toi, ça fait tâche… Bafouillai-je avec une voix d’enfant.
– Grave, tu es nulle sérieux !
– Mddr, Enfonce moi encore plus vas’ y.
– C’est ce que je fais. Assure t-il sur un ton moqueur.
– Je t’aime !
– Je t’aime aussi bébé !

(…)

Je m’endors avec pleins d’étoiles dans les yeux grâce à la journée magnifiquement parfaite que j’ai passée avec mon chéri.

Je ne pensais pas qu’il était ce genre de gars quand il était en couple mais je suis agréablement surprise !

Cliquez ici pour lire la suite !

 

Laisser un commentaire