Il n’était pas celui que je croyais : Chapitre 26

Le « Bien fait » de Liam me résonne dans la tête, je n’entends que ça.

Il m’a laissée dans cet état là sans bouger.

Jamais je ne pourrais lui pardonner ça !

– Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Hurlai-je complètement paniquée.

Je me suis réveillée en sursaut dans mon lit, alors c’était un cauchemar ?

Le fait de ne plus parler à Liam ne me fait pas que du bien…

Je suis en sueur et je respire très fort, je me crois dans un film, pourquoi tout ça m’arrive à moi ?

Je devrais peut être parler de ce qui m’est arrivé mais… je n’y arrive pas et j’aurais sûrement plus de problèmes, puis je ne sais pas qui m’a fait ça !

– Naya, qu’est-ce qui se passe ?! Demanda Julien.
– Ju… Ju…

Il est arrivé en courant dans ma chambre suivi de près par Tyler.

Voyant que je n’arrivais pas à me calmer et à parler, Julien est venu vers moi pour me prendre dans ses bras.

Il m’a finalement rassurée en peu de temps, le reste de ma nuit a été plutôt calme, je n’ai pas fait d’autres cauchemars.

/ Sept heures du matin /

Mon réveil sonne.

J’ai vraiment très peu dormi et je n’ai pas la force de me lever mais bon on est mercredi et j’aurai toute l’après midi pour me reposer.

Je file vite en bas pour déjeuner.

Je dois avoir une sale mine, c’est à peine si je m’endors en déjeunant… ça promet !

Tyler descend également, il passe devant moi et me regarde avec tristesse, je ne comprends pas pourquoi…

Il me prend dans ses bras.

– Ça va mieux ? Il s’est passé quoi cette nuit ? Me questionne mon frère.

Je comprends mieux son regard, tout le monde s’inquiète pour moi en ce moment. Il faut vraiment que j’arrive à reprendre le dessus !

Je ne supporte pas que toute l’attention soit autour de moi. Je me débrouille bien toute seule, je l’ai toujours fait !

– Oui oui. Je souris puis je reprends : J’ai fait un cauchemar ce n’est rien !
– Raconte le moi.
– Tyler, je ne m’en rappelle pas !

Sur ces mots je monte me préparer.

Bien sur que je me rappelle exactement quel était mon cauchemar mais je ne vais pas lui raconter, il pourrait faire le lien entre ça et mon œil, puis même, il faut dire que c’est assez bizarre comme cauchemar quand on ne sait pas ce qu’il s’est réellement passé. Mon but n’est pas qu’on me prenne pour une folle non plus, il manquerait plus qu’on m’envoie en HP…

(…)

Je suis enfin prête, j’ai mis un jean noir avec un pull dans les tons bordeaux/violet, il commence à faire froid le matin et puis, au passage ça cache bien mes bleus !

Je regarde mon téléphone en espérant avoir un message de Liam ou un snap enfin quelque chose mais rien.. ça se comprend vu ce que je lui fais en ce moment mais ça fait mal.

Il tweete des choses en faisant allusion à moi … comme :

TwitterAPI_tweet

 

J’aimerais tellement lui dire qu’il n’a rien à se reprocher mais c’est impossible…

J’ai une dizaine de minutes d’avance, du coup je suis allongée sur mon lit à traîner sur mon téléphone même si je n’ai rien d’intéressant à y faire…

Screenshot_20160505-171504

Je sais très bien qu’il me demande ça car il va venir me chercher et que si jamais je ne viens pas, il restera sûrement avec moi comme hier. Je ne veux pas qu’il se sacrifie pour moi, il sèche pour rester avec moi, même si ça me touche, ce n’est pas bien pour lui, bon après je ne dirais pas que c’est une personne qui bosse dure mais quand même.

Screenshot_20160505-171427

Aujourd’hui il faut vraiment que je montre que je vais mieux, même si c’est faux… Je dois redevenir la fille joyeuse que j’ai toujours été pour mon bonheur et celui des autres.

Je ne parle plus à Liam, je n’ai donc pas de risque de me faire agresser une seconde fois ! Puis, je n’ai pas à le croiser tous les jours puisque nous ne sommes pas dans le même lycée, c’est déjà un poids en moins. Je pense que je n’aurais pas pu le croiser tous les jours alors qu’on ne se parle pas.

/ dans la voiture de Logan /

– Reeee. Dis-je souriante.
– Alors ça va ?
– Yeep et toi ? Affirmai-je.
– Naya…
– Arrête ! Ne commence pas …

Il m’énerve à forcer comme ça. J’essaye d’aller mieux mais si les autres passent leur temps à me rappeler ce qu’il s’est passé, je ne vais pas y arriver.

J’ai juste envie d’oublier tout ça et de reprendre ma vie !

PDV LOGAN

Il est dix heures et depuis ce matin Naya fait comme si tout allait bien alors qu’on a tous remarqué que ça ne va pas !

Liam pense que c’est de sa faute et qu’elle lui en veut à lui, elle lui fait la gueule depuis deux jours en même temps, mais elle est comme ça avec tout le monde, elle est distante…

Son frère m’a envoyé un message ce matin pour que j’essaye de savoir ce qu’elle a, il m’a expliqué qu’elle a fait un cauchemar cette nuit et qu’elle était affolée.

On est trop sur son dos, c’est vrai, je l’admets. Mais on s’inquiète pour elle et c’est tout à fait normal, sinon on ne serait pas de vrai amis. Elle peut compter sur nous et elle le sait mais ce n’est pas le genre de fille à se plaindre ou à raconter ses problèmes. Je dois avouer que parfois c’est chiant même si généralement j’arrive à savoir ce qu’elle a. Fin bon, je ne lâcherai pas l’affaire en tout cas.

D’ailleurs, il faudrait que j’essaye de savoir qui se trouvait dans le bus, pour que je sache si il y a eu une baston ou non …

Screenshot_20160505-172253

Je ne sais plus quoi faire pour réussir à en savoir plus sur la vraie raison de son comportement, ça doit avoir un rapport avec son œil, j’en suis sûr.

Je vais essayer de savoir si elle était vraiment dans le bus.

PDV NAYA

Je passe quelques jours, on est samedi.

Je n’ai pas parlé à Liam depuis lundi dernier … je n’en peux vraiment plus.

Logan et les autres ne me lâchent pas, toujours à me demander si ça va et me surveiller, cette situation commence à me peser !

(…)

Je suis devant chez Liam, j’ai besoin de le voir, de lui parler mais aucun membre de mon corps ne bouge, je n’ose pas frapper…

Je frappe…

J’attends, je me tortille les doigts et je regarde le sol.

La porte s’ouvre, c’est sa mère qui ouvre, dites moi qu’il n’est pas là.

J’ai une envie folle de partir !

– Ah Naya, ça fait longtemps ! Dit-elle en souriant.

Longtemps ? Oui c’est le mot, ça fait bien trop longtemps que je ne suis pas venue et que je ne lui ai pas parlé.

A cet instant, j’ai comme un flash. Je me revois au sol en train de me faire taper… pourquoi je pense à ça maintenant, je me tape la honte devant sa mère.

– Eh oh Naya, tu rentres ? Insista sa mère.
– Euh.. non, je.. je vais y aller, désolée… Bafouillai-je.

Je commence à faire demi tour, je suis vraiment trop bête.

Je n’aurais pas pu rester chez moi tranquillement au lieu de m’afficher devant sa mère comme ça, j’ai honte, j’ai tellement honte.

J’aurais préféré que personne ne m’ouvre…

– NAYA ?! Crie t-il de sa douce voix.

Je m’arrête et ferme les yeux.

J’ai reconnue sa voix, putain il ne pouvait pas être chez un pote, enfin partout sauf chez lui !

Je me retourne doucement sans pour autant le regarder.

– Viens, rentre … Propose t-il.
– Non je dois.. rentrer ! Refusai-je.

Je n’ose même pas le regarder. Je parle en baissant la tête comme une petite fille toute timide, voilà ce que je suis devenue, une fille timide qui agit comme une enfant, qui a peur de tout et qui a perdu sa joie de vivre !

Il s’approche de moi, jusqu’à m’attraper délicatement par le bras tout en me prenant dans ses bras, tout en délicatesse.

Non mais non, pourquoi il fait ça ? Ce n’est pas bon pour moi ce qu’il fait.

– Je sais que c’est toi qui as frappé chez moi Naya… Chuchota Liam dans mon oreille.
– Je n’aurais… pas dû !

Je me retire de ses bras et je pars une seconde fois mais il me retient en attrapant ma main.

Arrête Liam, je t’en supplie arrête, je suis si faible, si fatiguée que je vais me laisser faire et je devrai en payer les dures conséquences, arrête…

Ces mots résonnent dans ma tête comme pour me donner la force de lui résister.

– Naya, putain j’en ai marre. Tu ne peux pas me laisser comme ça, sans explication sans rien, si tu pars là maintenant, ne viens plus jamais me parler, je suis sérieux, j’en ai marre de te courir après… Crache t-il en insistant sur chaque mot.

C’était les mots de trop, j’ai pleuré dans ses bras, je ne peux pas lui dire, enfin je n’y arrive pas.

(…)

On rentre chez lui, on est dans sa chambre.

Je sais qu’il attend des explications mais je lui dis quoi ? La vérité ? Non non non.

Un mensonge ? Mais lequel ?

Tout se mélange dans ma tête.

Il est assis sur son lit et moi je suis debout en face de lui, le regard dans le vide, triste.

– Bon, tu voulais quoi ?
– Te voir et…. m’excuser !
– Je t’écoute !

Je n’aime pas quand il est comme ça, son ton est froid, à tout moment il peut s’énerver pour la énième fois contre moi.

Tout est entre mes mains, soit je suis convaincante et il me pardonne, sois je ne le suis pas et je le perds vraiment…

A mon goût la première option est mieux.. après je reviens comme ça alors que d’habitude ce n’est pas aussi facile mais là, je suis en tort, c’est à moi de faire le premier pas !

– Je… je ne veux pas être un obstacle dans ton couple tu le sais. J’ai essayé de m’éloigner de toi pour que vos problèmes s’arrangent… mais je n’ai pas réussi, ça me fait trop de mal de ne plus te parler ! Avouai-je avec les larmes aux yeux.

Il écoute attentivement chaque mot qui sort de ma bouche, il me fixe droit dans les yeux, je fuis son regard.

Son regarde me perturbe vraiment à cet instant car je n’arrive même pas à lire en lui, enfin si… dans ses yeux je vois de la colère, de la tristesse et un peu de joie.

Laquelle de ces émotions va prendre le dessus ?

– Ouais et la vérité ? Ça je le sais déjà ! Grogne t-il.

Bon… je dis quoi maintenant ?

Je ne peux pas lui parler de ce qu’on m’a fait tant que je n’ai pas plus d’informations sur la personne qui m’a frappée !

– Liam… C’est vrai !
– MAIS TU TE FOUS DE MOI EN PLUS ! LES CAUCHEMARS, TON ŒIL ET TOUT TU VAS ME DIRE QUE C’EST POUR RIRE ?! Hurla le jeune homme en face de moi, fou de rage.
– J’ai peur de te perdre. Liam, écoute, je fais le premier pas et ce n’est déjà pas facile alors ne complique pas tout, ne va pas chercher plus loin …

(…)

Je suis rentrée chez moi en fin d’après midi et oui on a passé toute la journée ensemble.

Il n’est pas convaincu par ce que je lui ai dis mais le principal c’est que je lui parle ! J’aurais été dégoutée de faire le premier pas et de me faire remballer, ma fierté en aurait pris un gros coup, enfin bon tant mieux pour cette fois.

Tiens, je vais faire un skype avec Eden, sa fait longtemps que je ne lui ai pas parlé à lui aussi. Mon œil est presque redevenu normale, il ne me posera pas de question, tant mieux.

(…)

Je dois descendre pour aller manger.

Je dois avouer que juste le fait de reparler à Liam me met de bonne humeur, j’ai un sourire niais sur mon visage qui ne veut pas partir.
Mon téléphone vibre au moment ou j’allais sortir de ma chambre, je regarde et je lis le message.

Screenshot_20160505-172940

Mon sourire a tout de suite disparu !

Mais qui est cette personne ? Il me surveille ? C’est vraiment pas possible !

Au moment où je commence à remonter la pente on me fait reculer au plus bas… J’ai déjà eu beaucoup de mal à me remettre de ma première agression, alors si il doit en avoir une autre, je ne sais pas comment je réagirai.

Il ne faut vraiment pas que je sorte seule…

Cliquez ici pour lire la suite

Laisser un commentaire