Il n’était pas celui que je croyais : Chapitre 17

On est lundi quatre août et ma mère reprend le travail ainsi que Julien.

On se retrouve donc seuls avec Tyler et Shanon.

J’ai envie de passer une petite journée avec ma petite chérie, ça fait longtemps.

Programme de la journée : parc et shopping, elle adore ça, c’est normal, c’est ma sœur !

(…)

Il est quatorze heures, on part avec ma petite puce au centre commercial, ça fait longtemps que je n’ai pas fait les magasins.

(…)

Il est désormais dix-huit heures et on vient de rentrer, ma petite sœur court voir mon frère pour lui montrer ses nouveaux vêtements sauf qu’il la recale parce qu’il joue à Fifa… Il m’énerve quand il fait ça !

Je décide de débrancher, comme ça il pourra peut être nous écouter !

– C’est bon, tu peux l’écouter maintenant ? Dis-je en faisant semblant de sourire.
– Je vais te tuer putain ! Menace Tyler pour rire.
– Mais regarde ! Riposta Shanon.

Elle tente une seconde fois de lui montrer ses vêtements, et enfin il se décide à regarder alors que pendant ce temps, je suis montée dans ma chambre ranger tout ce que j’ai acheté, Waw… Je suis refaite pour la rentrée là !

Je redescends tout en regardant mon téléphone, mes notifications tout ça, tout ça !

– Toi ! Cria Tyler.
– Moi ? Naya ? Répondis-je mine de rien avec un grand sourire.

Il m’a collée au canapé et il m’a tapée mais doucement, enfin ça dépendait …

/ Vingt heures /

– Au fait, je fais une «fête», fin deux/trois potes quoi, ce soir parce que les parents sont en déplacement pendant quelques jours ! Annonce t-il en souriant.
– Même pas tu me préviens !

Quelques temps après, ça sonne à la porte et tous ses potes débarquent, oook il y en a beaucoup quand même !

Je n’ai pas envie de rester avec eux car ce ne sont pas mes potes donc je les laisse entre eux, ils sont gentils mais voilà.

– Bon je monte ! Annonçai-je.
– Tu ne restes pas ? Demanda Eddy avec le sourire.
– Il faut que je m’occupe de ma sœur.

(…)

Après sa douche, on est parties manger toutes les deux.

On discute, elle me parle de sa rentrée, elle est très stressée de rentrer en CP, surtout qu’elle va perdre certaines de ses amies et ça la rend triste..

– Je n’ai pas envie d’aller à l’école ! Proteste Shanon.
– Ne t’inquiète pas, ça va bien se passer et puis on a encore le temps ! Dis-je pour la consoler.

/ Vingt deux heures /

Ma sœur est couchée.

Je suis dans mon lit avec mon ordinateur sur les genoux, j’envoie des snaps en même temps, quand mon tel sonne, je réponds donc.

Moi à …. : Tu ne peux déjà plus te passer de moi ? ‘rire’.
… à moi : ha ha ha tu es drôle ! Tu fais quoi de beau ?
Moi à …. : tu es con ou quoi Liam ? Je t’envoie des snaps !
Liam à moi : Gnéééé, non mais à part ça ! Ta journée et tout !
Moi à Liam : Je suis sortie avec ma sœur and you ?
Liam à moi : Ne fais pas la meuf qui parle anglais ‘rire’, J’ai rattrapé mes heures de sommeil perdues !

Bref, on a parlé pendant un long moment, il racontait que des conneries, je n’en pouvais plus de rire, il est débile mais marrant.

J’ai fais un skype avec Eden, ça m’a fait du bien de le voir, on est restés longtemps à se parler.

(…)

Je suis dans le salon avec Tyler et ses potes, ils sont sympas mais comme je suis la seule fille, je suis la victime.

– Tu fais une partie avec moi ? Me défie Eddy.
– Ouais mais un jeu de voiture pas fifa ! Répondis-je.
– Ok si tu veux.

PDV TYLER

On est tranquilles avec mes potes dans le salon, on mange, on boit, on passe une bonne soirée entre nous.

Naya nous a rejoints, on se dispute tout le temps et pourtant on est toujours ensemble.

Eddy lui propose de jouer avec lui, il ne sait pas à qui il s’attaque, aux jeux de voitures elle défonce tout, elle a eu un bon professeur aussi !

– C’est parti, bonne chance ! Dit Naya pour le provoquer.
– À toi aussi. Dit-il sûr de lui en lui faisant un clin d’œil.

Il croit vraiment qu’il peut la battre mais je sais qu’il va perdre.

Le jeu démarre, il est devant, mais elle a sa technique, je la connaîs, elle prend son temps et elle speed à la fin comme ça elle gagne, en plus elle connaît tous les raccourci et tout.

– POPOPOPO, je suis trop forte ! Crie t-elle en se levant.
– Mec tu es sérieux de perdre contre elle ? Demanda Jon.
– C’est un coup de chance aussi ! Se défendit Eddy.
– Tu es un mauvais joueur ! Ajouta Naya.
– Vas-y moi je vais te mettre une râclée ! Affirma Jon.

PDV NAYA

Ils sont tous persuadé de réussir à me battre, sauf que je ne perds jamais à ce jeu, mais bon ça les amuses et ça ne se fait pas de perdre contre une fille.

Égo de mâle quand tu nous tiens.

– Prête à perdre ? Dit Jon.
– On va voir ça !

(…)

J’ai encore gagné, ce n’est pas une surprise.

Je n’ai pas pu avoir de la chance à deux reprises, ils sont nuls, c’est comme ça.

– Alors ? Dis-je.

Il n’a pas répondu, il m’a seulement portée et emmenée dehors pour ensuite m’enfermer.

Putain il fait trop froid, sérieux c’est chiant !

Je tape à la porte comme une malade, et je crie mais tout le monde s’en fout. Je n’ai même pas mon tel…

Je m’assois par terre en attendant que quelqu’un se décide à m’ouvrir !

(…)

Un mois s’est écoulé.

Durant ce dernier mois de vacances, j’ai revu Brooke, Liam, Jason, on s’entend toujours aussi bien !

J’ai encore fait de nombreux skype avec Eden.

Je suis aussi partie pendant une semaine avec ma Mathou, et j’ai fait encore plein d’autres choses.

Demain c’est le fameux jour de la rentrée, ça fait bizarre de dire ça !

J’ai préparé toutes mes affaires, comme ça je gagne des minutes de sommeil, même si le matin je ne mets pas beaucoup de temps à me préparer.

– ON MANGE ! S’écria ma maman.

Je sors de ma chambre et je croise Tyler qui court comme un guignol pour aller manger, il ne manque pas de me bousculer et ça le fait rire.

– Quand est ce que tu arrêtes de faire croire que tu as dix sept ans ? Le questionnai-je.

Il a remonté les marches pour me prendre en sac à patate !

– Putain, pose moi !

On arrive dans la cuisine, ça sent super bon, je ne sais pas ce que c’est pour l’instant mais j’ai tellement faim que je mangerais n’importe quoi.

Il me pose enfin et je m’assois à table.

– On mange quoi ? Demandai-je.
– Quiche poulet. Répondit ma mère avec le sourire car elle sait que j’adore ça.
– Prêt pour la rentrée les enfants ? Dit Julien.
– Toujours prêt ! Affirma Tyler.

Tandis que moi j’explose de rire, il dit ça alors que c’est le premier à gueuler quand le réveil sonne le matin, le premier à gueuler parce qu’il est trop tôt, le premier à gueuler parce qu’il est fatigué…

– Tais toi, toi ! S’écrit-il.

Vers vingt deux heures, je dis au revoir à tout le monde et je monte dans ma chambre, je mets mon réveil sur mon téléphone pour sept heures, le réveil va être dur…

Comme d’habitude, je m’endors en peu de temps.

/ Le lendemain matin /

On est mercredi, il est sept heures et mon réveil sonne.

C’est trop dur, je veux dormir !

je frotte mes yeux et je m’étire, puis je me repose sur mon lit deux petites secondes…

je me lève et je descends pour déjeuner.

Je prends un verre de jus d’orange et de la brioche comme d’habitude, même si je n’ai pas très faim vu l’heure.

Tyler n’est pas encore levé, il va encore être en retard lui.

Je monte le réveiller en douceur sinon il ne voudra pas m’emmener en cours avec son scooter.

Il dort comme un bébé, je monte sur lui et je lui fais pleins de bisous.

Petit à petit il se réveille, quand il voit sept heure vingt, il commence à flipper.

– Tu aurais pu me réveiller avant ! Gueula Tyler.
– Estime toi heureux que je te réveille déjà ! Rétorquai-je.

Il vient me faire un gros bisou puis je pars me doucher, je me brosse les dents, je mets du mascara et de l’anti cerne et je vais m’habiller.

J’avais tout préparé hier donc je ne perds pas de temps à chercher ma tenue. Je mets un jean slim bleu foncé avec quelques trous avec un débardeur blanc, non uni que je rentre dans mon pantalon, je prends ma petite veste en cuir, mes converses et mon sac et descends.

/ Sept heure quarante cinq /

– NAYA ON Y VA ! Hurla Tyler.

On part en direction du lycée et pour une fois on est dans les temps.

Seulement dix minutes plus tard, on arrive, je lui fais un bisou et je vais rejoindre mes amis, lui les siens.

Je cherche Mathou du regard et quand je la trouve, je lui saute dessus et lui fais pleins de bisous !

– Mon bébé tu m’as manqueeee ! Avoua Mathilde.
– mais toi aussi trop ! Confirmai-je.
– Il y a intérêt qu’on soit dans la même classe !
– tiens tiens…. Dit une voix masculine qui se trouve être derrière moi.

Je me retourne pour voir qui parle et quand je comprends qui c’est, je me dis que je n’ai vraiment pas de chance !

Cliquez ici pour lire la suite

Laisser un commentaire