Chronique Eleanor Un monde magique et un amour troublé: P R O L O G U E

Salut, moi c’est Eleanor , j’ai 16 ans donc je vais rentrer en première, je suis de taille normale, c’est à dire environ 1m65 ! J’ai les cheveux châtain, les yeux marrons, je suis ni trop grosse ni trop maigre, j’ai des formes là où il faut ! Je crois que j’ai dit le principal sur moi !

Ma famille, enfin si on peut encore appeler ça une famille… Ma mère s’appelle Laura, elle a 42 ans, j’ai un grand frère qui se prénomme Nathan il a 18 ans, il plaît à beaucoup de filles, c’est le genre de mec très populaire, avec moi il est très protecteur et on s’entend vraiment bien, même si des fois on s’envoie des piques ! Lui rentre en Terminale, oui parce qu’il a redoublé sa quatrième. Et mon père… Laurent, il a beaucoup fait souffrir ma mère et je lui en veux beaucoup pour ça. Ma mère a enfin eu le courage de demander le divorce et ça y est, c’est fait, ils sont enfin divorcés.

Une nouvelle vie commence, qui dit nouvelle vie dit déménagement, nouvelle maison, nouveau lycée, nouveaux amis…
Beaucoup de changements, je dois dire adieu à mon ancienne vie, adieu à mes amis que j’avais depuis le bac à sable, c’est dur mais si on veut une meilleure vie il faut l’accepter.

Nous, c’est à dire moi, mon frère et ma mère nous partons habiter à Bordeaux, mon père lui est resté dans notre ancienne maison.

Bref, c’est une nouvelle vie qui commence et j’ai bien l’intention d’en profiter !


Je venais d’emménager dans ma nouvelle maison, on était le 30 août, oui c’était bientôt la rentrée, c’était pour cela que je voulais déballer un maximum de mes affaires !

J’étais toujours en contact avec mes amis, surtout avec ma meilleure amie et mon meilleur ami !

J’étais bien dans ma nouvelle maison mais le soir quand tout le monde dormait, je sentais comme une présence… Je devais sûrement me faire des films, ou c’était peut-être à cause de la fatigue parce que je ne dormais pas beaucoup en ce moment…. et oui le stress de la rentrée, mais surtout parce que je ne connaissais personne…

Je croyais vraiment que cette histoire de présence était à cause de la fatigue jusqu’à cette fameuse nuit avant la rentrée…

Cliquez ici pour lire le premier chapitre !

 

Laisser un commentaire