PROLOGUE

Quelques années ont passé  depuis mon adolescence, environ cinq ans pour être précise, j’ai désormais Vingt trois ans. Toute les épreuves de ma vie m’ont fait grandir, je me considère désormais comme quelqu’un de plutôt mature !

J’ai compris quel était mon but dans ma vie, je veux vivre avec l’homme que j’aime et avoir des enfants, fille ou Garçon ça m’est égal, enfin j’avoue que j’ai quand même une petite préférence pour une fille, elle serait ma petite princesse, je pourrais la coiffer, lui raconter des histoires. Je sais que dans les magasins, je craquerais  pour toutes les petites tenues trop mignonnes qu’il y a de nos jours, c’est vrai qu’il y a beaucoup plus de vêtements fille que garçon ! Je deviendrais complètement gaga en achetant la décoration pour sa future chambre. Puis, comme la plupart des filles, je rêve encore d’un mariage magnifique où j’aurais la plus belle robe que personne n’aie jamais vue, que mon mari me regarderait avec des yeux remplis d’amour comme au premier jour, qu’il m’aimerait toujours autant alors que je changerais physiquement car je ne resterai pas toujours cette jolie brune …

Malheureusement…  tout ça ce n’est pas pour moi ! Je n’ai pas de copain, et oui Logan et moi c’est terminé … On est en bon terme et ça me fait plaisir mais lui, il a réussi sa vie. Je dois bien avouer que je l’envie énormément ! Il est avec une fille géniale et ils ont un enfant … Un garçon magnifique qui fait la fierté de son papa. Logan est un père extraordinaire. Étant jeune, je n’aurais jamais pensé qu’il voulait des enfants et qu’il s’en occuperait aussi bien. Il a bien changé lui aussi. Il a énormément mûri ! Son passage en prison l’a endurci je pense et sa l’a fait réfléchir.

Revenons en à moi. Je ne peux pas avoir d’enfant, mon seul et unique but dans la vie ne m’arrivera sûrement jamais. Je l’ai appris il y a quelques années quand mon copain et moi avons essayé à plusieurs reprises de me mettre enceinte, mais ça ne marchait jamais … J’ai donc été voir un médecin qui m’a dit, que je ne pourrais pas avoir d’enfant, ce n’est peut être pas définitif mais je ne compte pas avoir un enfant à quarante ans non plus.

Depuis que j’ai appris cela, je suis dévastée.

J’ai quitté mon copain sans aucune raison valable mais je ne me voyais pas rester avec lui, je n’arriverais plus à le faire avec lui en sachant que jamais j’aurais la chance d’avoir un petit être qui grandira dans mon ventre. J’ai imaginé ses moments tellement de fois qu’aujourd’hui, apprendre à accepter que je n’aurais pas ce que je veux m’est impossible ! J’ai tout envoyé valser de toute façon, je travaillais dans les crèches avec les enfants, car je pense que vous l’aurez compris, j’adore les enfants et j’en ai donc fais mon métier mais dès que je voyais un bébé, je me mettais à pleurer…

J’ai donc démissionné, c’était la seule solution. Je n’avais plus de goût en mon métier alors que c’est le métier que je rêvais de faire depuis toute petite. J’avais réussi mes études, j’étais fière de moi, j’avais tout ce que je voulais, à un détail près…

Tyler il a bien évidement le même âge que moi au moment où je vous parle. Il est parti de la maison un peu prêt au même moment que moi. En même temps, il est venu habiter chez moi quelque temps, j’avais encore l’impression d’être chez moi et ça me faisait beaucoup de bien. Mais lorsque j’ai eu un copain et que c’est devenu sérieux, Tyler est parti puis peu de temps après il s’est mit avec une fille. Ils sont ensemble depuis trois ans mais je ne pense pas que ça va durer … Je ne devrais pas dire ça mais c’est la vérité, sa copine attend plus de chose venant de lui. Je connais mon frère et je sais que c’est encore un enfant au fond de lui, il n’est pas prêt à ce lancer pour avoir un enfant ou même se marier.

Messon comme vous le savez, il a réussi à ouvrir sa salle de sport aux Etats-Unis, il n’est pas revenu à Bordeaux depuis mais je suis aller le voir de nombreuses fois. C’est lui aussi un papa épanoui de jumelle qui sont vraiment trop mignonne, elles ont presque quatre ans. Ils vivent plutôt bien puisque la salle de sport de Messon marche bien et sa copine est infirmière donc niveau argent ça se passe bien.

Shanon elle a l’âge que j’avais quand je sortais avec Logan, mon amour de jeunesse … Elle a donc environs dix-sept ans et elle est magnifique, beaucoup de garçon lui cour après et elles se les tapent tous…

Depuis que le garçon qu’elle aimait s’est foutu d’elle, elle a mal tourné. Elle a arrêté de parler à tous ses amis, elle s’est donc retrouvée seule ! Le fait que je sois parti de la maison quand tout ça c’est passé n’a pas aidé… Elle m’en veut et elle ne me parle plus trop, ou mal … J’essaye de lui faire comprendre que ce n’est pas comme ça qu’elle se fera apprécier des autres mais elle ne m’écoute pas. Elle traîne avec de mauvaise personne et je m’inquiète !

Liam … je n’ai plus de nouvelle de lui depuis qu’il est en prison et ça ne me dérange pas, cependant, il continue quand même de m’envoyer des lettres presque tous les jours mais je ne les lis pas, enfin pas toute. Il me demande de venir le voir car il veut me parler, s’excuser pour le mal qu’il m’a fait. Il a l’air sincère et j’ai envie d’aller le voir mais j’hésite, je ne sais jamais sur qu’elle pied danser avec lui. De toute façon, il ne peut rien m’arriver, je n’ai rien à perdre mais bon il faut dire que l’envie de sortir n’est pas présente !

Sinon, je parle toujours avec Layana, Mathilde et Laurenne, les autres plus de nouvelles. De toute façon, en ce moment, je n’ai envie de voir personne donc je ne parle pas aux filles …

Je ne parle plus à Brooke, sûrement parce qu’elle est encore avec Jason et qu’elle est enceinte … je suis jalouse ! Ma réaction est clairement pathétique mais je ne peux rien y faire, j’ai perdu le goût de la vie. Je vois trop d’enfants dans mon entourage et sa me fais plus mal qu’autre chose. Je me dis que jamais ça ne m’arrivera, jamais je ne pourrais donner tout l’amour que j’ai en moi, jamais je ne l’emmènerais à l’école, jamais jamais jamais …

En ce qui concerne les garçons, je parle seulement avec Jason et Hayden, lui il est hyper protecteur avec moi. Il est tout le temps chez moi et il me soutient beaucoup !

D’ailleurs, il est toujours avec Layana et je les trouve trop mignons, ils se sont vraiment bien trouvés tout les deux et je suis contente pour eux.

Voila ou j’en suis. J’aurais préféré rester une enfant toute ma vie et ne jamais grandir mais je dois bien affronter la vie comme elle me vient, même si c’est dure …

Je ne sais pas quoi faire, je ne sais pas comment je vais m’en sortir. J’ai vraiment du mal à vivre ma vie. Je n’ai plus de boulot ni de copain. Je n’ai plus rien !

PDV EXTERIEUR

Depuis plusieurs mois voir même année, nous assistons à la descente en enfer personnel de Naya, elle ne sort plus, ne prend pas le temps de s’apprêter, elle s’enferme chez elle à double tour et reste dans son lit toute la journée comme une adolescente en déprime … Tandis que ces amis proches ou même son ex petit copain vivent leur vie, avec leurs enfants, ils sont heureux mais Naya reste dans un coin de leur tête, elle est si mal …

Elle est perdue et le fait de ne pas pouvoir avoir d’enfant lui reste en travers de la gorge, elle a tout plaquée mais jusqu’où ira t-elle ? Ces choix ne vont-ils pas mener à sa perte ? Si jamais les garçons apprenaient qu’elle envisage de voir Liam, ça serait encore une fois engueulade à gogo, car il faut le dire, même si ces amis la soutiennent comme ils peuvent, ils sont surtout en train de lui remonter les bretelles à longueur de journée pour l’obliger à sortir mais têtu comme elle est, elle n’écoute rien et elle se met son entourage à dos.

Elle a toujours été trop gentille, ne voulant pas être dans les conflits, aimant régler ces problèmes pour ne rien avoir à se reprocher mais l’histoire avec Liam ne lui a t-elle pas servit de leçon ? Est-ce sa déprime passagère qui la pousse à se jeter dans la gueule du loup ? Ou veut-elle réellement lui laisser une autre chance ?

Cliquez ici pour lire la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.