CHAPITRE 9

( En second lui, juste derrière, je vois ma petite sœur apparaître, enfin elle n’est plus si petite. Son regard se cale dans le mien et elle tombe à terre en soufflant « Liam ». )

Mon frère rattrape ma sœur du bout des doigts et il l’allonge sur le transat derrière lui sous les cris affolé de ma maman qui ne parvient pas à se calmer. Il lui donne des petites claques et elle ouvre ces yeux petit à petit. Je voulais aller vers elle et l’aider mais je n’ai pas osé, mes jambes n’ont pas voulu aller dans cette direction … j’ai déjà fait assez de mal comme ça pour le moment je pense. Mon frère se retourne avec un regard noir et il va prendre ma mère dans ses bras, je le suis du regard, impuissant, sans bouger ni même parler, je ne sais pas du tout quoi faire.

– Qu’est ce qui se passe ici ?! Dit-il.

– Oh mon dieu, j’ai crus voir Liam ! Enchaîna ma sœur.

Je souris nerveusement car sans le savoir, elle m’a reconnu mais elle a du mal à y croire. Elle s’assoit sur le transat et elle regarde dans ma direction et encore une fois, elle tourne des yeux.

Cette journée est vraiment affreuse !

Je cours vers elle et je l’empêcher de tomber dans les pommes encore une fois, elle a la tête posée sur mon épaule et ces yeux s’ouvrent et se ferment jusqu’au moment où il reste ouvert tout en étant écarquillés.

– Tu-Tu …

– Je suis là chérie, je ne partirais plus.

Elle me sert fort dans ses bras et elle se met à pleurer tout en me disant des mots doux et parfois quelque insulte qui me font rire. Je me retourne vers Naya et je souris de toutes mes dents, sûrement pour la remercie de m’avoir accompagné, et du coup, elle dit :

– Je pense que je vais vous laissez profiter de ce moment…

– Non reste Naya, tu es la bienvenue et tu le sais. Rétorqua mon papa.

– Co-Comment c’est possible ? Demanda mon frère.

Je leur explique tout ce que j’ai à leur dire et petit à petit leur tête changent, ils se mettent à pleurer, tous sans exception, même Naya et moi, on est tous en train de pleurer comme des débiles dehors alors que ce moment est juste parfait. Je retrouve ma sœur chérie, mon camarade de connerie, c’est à dire mon frère, on a tout de suite reprit nos bonnes vielles habitudes en taquinant Naya et ma sœur, elles ont finis dans la piscine comme au bon vieux temps.

Finalement, ma maman s’est faite à l’idée que je disais la vérité car tout le monde me croyait et puis je lui ai dit des choses de mon enfance que seul moi je pouvais savoir donc elle m’a crue et j’étais clairement heureux, je pense que je n’ai jamais été aussi heureux que aujourd’hui. J’ai tout ce que je voulais : Je voulais que Naya me pardonne et elle l’a fait, je voulais renouer les liens avec ma famille et c’est fait, que demander de mieux ? Il ne me reste plus que à trouver du travail.

(…)

Nous avons passé toute la fin de journée chez mes parents, c’était vraiment parfait. Quelque fois Naya se sentait en trop et elle s’éloignait pour aller voir son téléphone, du coup, mon frère et moi nous l’embêtions pour lui faire comprendre qu’elle ne nous dérangeait en aucun cas. En même temps, je peux comprendre qu’elle se sente un peu en trop car c’est à cause d’elle que j’ai complètement perdu pied et que j’ai pété un plomb, mais bon, c’est du passé !

Pour le moment, Naya et moi sommes dans le centre commercial de la ville et nous marchons en faisant tous les magasins car vous connaissez Naya, elle et les magasins c’est une grande histoire d’amour, puis surtout qu’elle s’est mit dans la tête de m’acheter de nouveaux vêtement, j’ai refusé car je ne peux pas dépendre d’elle, je ne veux pas qu’elle dépense beaucoup d’argent pour moi étant donné qu’elle n’a plus de travail mais évidement, elle ne m’écoute pas et elle rentre dans les magasins d’homme et elle choisit tout plein de choses que je dois essayer et qui plus est, acheter.

Sa gentillesse l’a tueras, je vous jure.

– Oh putain Liam, ça, regarde, c’est magnifique ! Prend.

– Tu as besoin d’être vulgaire ? Riais-je.

– La ferme, va essayer.

– Ok chef.

Je me retourne et je la vois sourire, elle est tellement mignonne de prendre soin de moi, c’est un peu difficile de reprendre une vie normale après avoir passé cinq ans en prison, je n’ai plus trop l’habitude.

J’essaye les nombreux vêtements qu’elle me dit d’essayer et même si je dois bien avouer que c’est très jolie, ça me gêne qu’elle dépense autant pour moi, je ne mérite tellement pas de son aide … Je la rembourserait, c’est promis !

Je sors de la cabine et je fais un mini défiler de mode en marchant comme un mannequin tout du long, elle rigole puis je m’arrête juste devant elle en faisant le con, elle me tient au niveau des hanches et elle me dit d’arrêter de bouger.

– C’est magnifique !

– Je sais, je sais.

– Non mais je parlais des vêtements, pas de toi. Rie t-elle.

Je lui donne une tape derrière la tête et je retourne dans la cabine pour me changer et je ressors quelque temps après avec les bras chargé de vêtements. Naya se dirige vers la caisse en étant devant moi, du coup, comme elle a le dos tourné, j’en profite pour déposer certain vêtement sur le chemin mais je n’avais pas remarqué qu’elle me regardait donc elle a fait marche arrière et elle a tout reprit.

Enfant bête.

(…)

On est de retour à la maison, on a vraiment passé une super journée. Durant le midi nous sommes aller manger au fast food puis ensuite nous avons enchaîné les magasins, elle a acheté plusieurs choses pour l’été qui approche et elle m’a également prit pleins de trucs, ce qui me mettait fortement mal alaise. Le meilleure était sans aucun doute le moment passé avec ma famille chéri.

Quand on est arrivé, nous avons rangé nos affaires tout les deux puis nous nous sommes posé l’un sur l’autre dans le canapé et un long câlin s’en suivit, c’était un geste pour la remercie de son extrême gentillesse envers moi. On rigole tout en écoutant la musique qu’elle a mie à fond à l’aide de son enceinte.

– Tu es beaucoup plus beau avec tes cheveux brins. Susurre t-elle.

– J’ai rêvé ou tu viens de me faire un compliment là ? Dis-je pour l’embêter.

– Tu as rêvé.

Elle rigole et j’en profite pour lui faire un bisou. Elle a toujours une aussi grosse fierté, c’est toujours aussi dure pour elle de dire ce qu’elle pense et franchement ça me fait plaisir qu’elle me dise que je suis beau, même si elle ne l’a pas vraiment dit, je sais qu’elle le pensais et c’était clairement mignon.

Tout d’un coup sa frappe à la porte, Naya se redresse en n’étant pas du tout motivé, du coup je lui attrape le bras et elle s’écrase comme une merde sur mon torse en se cognant le nez de plein fouet, je n’ai pas pu m’empêcher de rire. Elle se lève en faisait mine de bouder et en se frottant le nez.

PDV NAYA

J’arrive à l’entrée et sans grande surprise, en ouvrant la porte j’aperçois Hayden accompagné de Logan, je souris à Hayden mais je foudroie Logan du regard, je n’ai vraiment pas envie de le voir et encore moins de le laisser entrer chez moi.

– Coucou ! Dit Hayden.

– Salut. Dis-je froidement.

– On peut rentrer ?

– Toi oui mais lui non.

– Tu vois, je te l’avais dit. Répliqua Logan.

Je fais demi tour et je me dirige vers mon salon, je ne ferme pas la porte pour leur laisser la possibilité de rentrer mais bon, si ils ne rentrent pas, ça ne va pas me déranger plus que ça. J’ai passé une très bonne journée et je n’ai pas envie qu’ils vienne tout gâcher avec leur moral qui n’a pas lieu d’être.

– C’était qui ? Demanda Liam en me tirant sur ses genoux.

Au moment où Liam posa sa question Logan et Hayden arrivèrent dans le salon, du coup je tourne la tête et je crie de façon sarcastique :

– Tadaaaa !

– Je vais vous laissez parler. Ajoute Liam.

– Non reste. Renchérit Hayden : On va mettre les choses au clair.

– Il n’y a rien à mettre au clair les gars, ça ne vous regarde pas ce que je fais de ma vie, moi je ne me permets pas de juger vos choix alors faites pareil.

– Sauf que toi tu fais les mauvais choix ! Intervient Logan.

– C’est mon problème !

La discussion vient à peine de commencer et le ton monte déjà entre moi et Logan, en même temps Logan me prend de haut et je ne supporte pas ça, je ne me suis jamais permise de le critiquer alors je ne vois pas pourquoi il le fait.

(…)

Comment la soirée s’est terminé ? Et bien pour tout vous dire, c’est presque parti en bagarre entre Logan et Liam, il essayait de garder son calme et ne pas répliquer au pique de Logan mais au bout d’un moment il en a eu marre et ça a dégénéré… je me sentais vraiment trop mal d’être entre tous ça parce que Logan et Hayden sont mes plus vieux amis et je n’ai pas envie de me prendre la tête avec eux, je tiens énormément à eux… sauf qu’ils sont partis tout les deux en étant plus énervé que jamais et vu les regards noir qu’ils m’ont lancé, à mon avis je ne suis pas prête d’entendre parler deux à part si je fais le premier pas mais je n’ai rien à me reprocher alors je n’ai pas envie de le faire …

Je suis allongé en étoile de mer dans mon lit et à cet instant, j’ai envie de quelque chose ; voir ma famille et en particulier Shanon et Tyler, ça fait un baille que je ne les aie pas vu et ils me manquent énormément, même si ma petite sœur à beaucoup changé, lorsque je vais la voir on discute beaucoup et ça me fait du bien. La famille, il n’y a pas ça de vrai … On a toujours été présent les uns pour les autres. Du coup, comme il est tard et je ne suis pas trop motivé pour sortir une seconde fois, je décide d’appeler Liam pour qu’il vienne me tenir compagnie car je n’ai vraiment pas envie d’être seule ce soir.

– Liam ? Criais-je de ma chambre alors qu’il est dans le salon.

J’attends quelque minutes sans bouger et je le vois apparaître au coin de la porte, il fait une tête d’enfant timide qui me fait un peu rire car ce n’est tellement pas son style, il n’a jamais été quelqu’un de timide alors je trouve ça mignon, il commença directement :

– Avant que tu ne dises quoi que se soit, je tenais à m’excuser car j’ai clairement foutue la merde dans ta vie et j….

Je l’interromps car je ne l’ai pas appelé pour qu’il vienne parler, j’avais juste besoin d’une présence à mes côtés et surtout de me détendre. Il s’allonge à côté de moi et je pose ma tête sur son torse, il me crasse doucement les cheveux tandis que moi je lui touche délicatement le bras, tout en étant dans le silence. Ce moment est reposant et apaisant, ça fait du bien même si nous sommes proche alors que nous ne devrions pas l’être. C’est vrai que notre relation est vachement ambigu depuis qu’il est chez moi, malgré tout ce qu’il s’est passé auparavant nous sommes comme attiré l’un en vers l’autre, c’est assez bizarre et surtout perturbant !

Je me perd dans mes pensées et je repense à la question de Liam lorsque nous avions couché ensemble « Qu’est ce qu’on fait là ? » Quand j’y repense, C’est vrai, qu’est ce qu’on fait ? On est des sexfriend, c’est ça ? C’est bizarre, j’ai le sentiment de vouloir plus mais pourtant, je ne veux rien de concret, depuis que je sais que je n’aurais sûrement jamais d’enfants, le mot « couple » me fait peur, je n’ai plus envie d’officialiser n’importe qu’elle relation. La dernière fois j’ai passé du bon temps et ensuite j’étais bien, peut être que je me voile la face et que j’ai des sentiments qui sont en train de naître, oui peut être mais je ne veux pas me prendre la tête avec ça pour le moment. J’agis sans réfléchir et on verra bien où ça mènera, de toute façon c’est soit Liam me lâche car il a des sentiments pour moi et qu’il n’accepte pas que je ne les assume pas, soit nous vivons au jour le jour sans nous prendre la tête tout les deux, car après tout, je ne sais pas du tout ce qu’il en pense lui de tout ça et à vrai dire, je n’ai pas envie de savoir, ça casserait le moment. A vrai dire, notre relation est bizarre car nous dérapons le soir mais le matin quand nous nous levons aucun de nous deux ne parle de la soirée et durant toute la journée c’est pareil, on se fait la bise, jamais on s’embrasse sur la bouche, jamais il n’y a de geste déplacer alors que pendant la nuit c’est totalement le contraire. Comment ça se fait que entre nous ça soit si électrique, si fort ?

Décidément, jamais je n’arriverais à te cerner Liam Garcia, tu resteras un mystère pour moi, mon mystère !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.